Jambes lourdes : comment réagir ?

Le « mal aux jambes » est un phénomène de civilisation. S’il était le seul, ce ne serait pas bien grave me direz-vous… Certes, mais savoir quoi faire contre les jambes lourdes peut bien aider, notamment à mieux vivre son quotidien.

 

Dans les pays développés, une femme sur deux et un homme sur trois sera concerné par un problème d’insuffisance veineuse.

Le problème des jambes lourdes est accentué par certaines habitudes de vie comme la sédentarité et le manque d’activité physique, la prise d’une contraception hormonale inadaptée ou l’hérédité.

En sachant que ces facteurs peuvent se cumuler.

À titre d’exemple, certaines contraceptions sont totalement contre-indiquées pour les fumeuses. Or peu d’entre elles le savent, ce qui augmente le risque de phlébite chez la femme jeune.

 

Ainsi, je vous propose ce condensé d’information indispensable à connaître – côté patient – sur les moyens de soulager les jambes lourdes.

Qu’est-ce que les jambes lourdes ?

La sensation de jambes lourdes peut-être définie comme une pesanteur au niveau des membres inférieurs (mollets, chevilles). Ce ressenti s’accentue durant la journée pour être particulièrement pénible le soir. Elle est parfois accompagnée de crampes, de tiraillements.

Les jambes lourdes sont souvent suivies d’apparition de varicosités (petites veines dilatées au niveau de la peau, qui finissent par se rompre).

Comme nous verrons dans cet article l’hérédité et les grossesses sont des facteurs qui augmentent les risques de jambes lourdes.

jambes-lourdes-douloureuse-prenvention

Prévenir les jambes lourdes pour les éviter

La sensation dite de jambes lourdes est la première manifestation de l’insuffisance veineuse tout comme l‘œdème, la seconde étant l’apparition des varices (veine bleue qui se voit sous la peau).

Dans cet article, je vais vous présenter ce que sont les jambes lourdes, qui est concerné et comment y remédier. Vous trouverez aussi plusieurs vidéos pédagogiques que j’ai bien aimées.

Avant de poursuivre la suite de l’article, voici une présentation des jambes lourdes par le magazine Allo Docteur :

 

Quels sont les symptômes des jambes lourdes ?

Les jambes lourdes englobent plusieurs manifestations des troubles de la circulation sanguine. Souvent, avoir les jambes lourdes s’accompagne :

  • Un gonflement des chevilles et des mollets,
  • Une pesanteur dans les jambes,
  • Des picotements,
  • Parfois des sensations de brulure,
  • Des gênes,
  • Des tensions et des crampes.

 

Les jambes lourdes sont le premier signe d’un mauvais retour veineux. Elles peuvent s’accompagner de varices ou peuvent être ressenties de manières isolées, sans autres troubles circulatoires apparents.

jambes-lourdes-marche-eau

Faire face aux jambes lourdes

Les causes des jambes lourdes et douloureuses

Les causes des jambes lourdes sont nombreuses et sont très différentes d’une personne à une autre. Pour autant, les facteurs qui favorisent le développement de l’insuffisance veineuse sont classiquement :

  • La sédentarité, le manque d’activité physique,
  • La puberté, les grossesses et autres phénomènes hormonaux,
  • L’hérédité,
  • La station debout prolongée, le piétinement,
  • Être en surpoids.

En cas de jambes lourdes et de douleurs, il est toujours utile de demander l’avis de son médecin sur votre situation médicale.

 

Avant de poursuivre, je vous propose cette chronique du Docteur Kierzek sur les solutions aux jambes lourdes :

 

Qui est concerné par les jambes lourdes ?

Les jambes lourdes, est une maladie largement répandue. Elle touche un tiers des français qui travaillent et la moitié de la population retraitée. Les femmes sont plus touchées que les hommes. La sensation de jambes lourdes peut apparaître ou être accentuée pendant la grossesse.

Pendant cet état particulier, des mesures spécifiques pour préserver le capital veineux peuvent être prescrites par le médecin gynécologue ou la sage-femme qui suit la grossesse.

C’est par exemple le cas des bas de contention auxquels je consacre de nombreux articles sur ce site.

Les populations qui travaillent très souvent debout, ou avec peu de mobilité (comme toutes les personnes qui travaillent sur écran) sont aussi une population à risque concernant les jambes lourdes.

varice-femme-enceinte

Troubles circulatoires et grossesse

 

Les jambes lourdes et la grossesse

La grossesse est un moment particulier dans la vie des femmes, mais aussi pour la circulation sanguine.

Le pic d’hormones et les modifications corporelles vont fréquemment provoquer (mais pas systématiquement) des signes d’insuffisance veineuse : jambes lourdes, apparition de varices, varices vulvaires, hémorroïdes, varicosités.

Il ne faut pas hésiter à signaler ces troubles de la circulation sanguine lors du suivi médical de la grossesse. Le gynécologue ou la sage-femme pourront donner des indications ou traitements pour vous soulager. A contrario, mieux vaut éviter l’automédication…

À titre d’exemple, une sage-femme peut parfaitement prescrire des bas de contention pendant la grossesse. Cette période, et la période juste après l’accouchement, est à risque concernant la phlébite voire l’embolie pulmonaire. Certaines femmes (pas toutes) doivent même prendre des anticoagulants pour diminuer les risques. Ces derniers sont prescrits (bien-sûr) en cas de nécessité, par les médecins.

Par ailleurs, il existe des bas de contention « grossesse ».

 

Que faire contre les jambes lourdes et gonflées ? Les solutions bien-être et naturelles

 

Si l’hérédité joue un rôle prépondérant dans la sensation de jambes lourdes, l’hygiène de vie est aussi un facteur de développement de l’insuffisance veineuse. La prévention peut jouer pleinement un rôle protecteur.

jambes-lourdes-solutions

Solutions naturelles aux jambes lourdes

 

Tout comme le Père Noël, le traitement miracle contre les jambes lourdes n’a pas encore été trouvé et n’existera sans doute jamais.

En revanche, il existe une multitude de remèdes pour lutter contre l’insuffisance veineuse. Ils ne sont pas forcément compliqués à suivre ou à appliquer. Malgré tout, ce qui est le plus difficile, c’est d’intégrer ces solutions à sa vie quotidienne.

Voici des astuces contre les jambes lourdes proposées par Nathalie Simon et Blanche Rautenstrauch, naturopathe :

 

L’hygiène de vie contre les jambes douloureuses et lourdes

Pour combattre l’insuffisance veineuse, il peut être utile de revoir quelques habitudes de vie.

  • Éviter de porter des vêtements serrés,
  • Marcher le plus possible,
  • Surélever les pieds de son lit,
  • Éviter les sources de chaleur sur les jambes (cire chaude notamment),
  • Avoir une alimentation équilibrée,
  • Terminer sa douche en passant un jet d’eau froide de bas en haut sur vos pieds, chevilles, mollets et cuisse,
jambes-lourdes-comment-agir

Que faire face aux jambes lourdes ?

Le poids, l’ennemi des jambes légères

C’est une lapalissade, mais être en surpoids plombe les jambes. Elles deviennent lourdes et douloureuses. Et c’est d’autant plus difficile de lutter contre ces troubles de la circulation que le surpoids est important.

Adopter des règles d’hygiène simples peut, malgré tout, alléger grandement les douleurs aux jambes.

 

Le sport contre l’insuffisance veineuse et la pesanteur des jambes

Il y a des sports qui favorisent les jambes lourdes. En cas d’insuffisance veineuse, même débutante, il faut à tout prix les éviter.

C’est notamment le cas du tennis, du squash et des activités sportives où l’on piétine.

En revanche, la marche nordique, le vélo, la natation, sont des sports qui aident vraiment à retrouver un tonus veineux.

 

Il y a aussi des étirements spécifiques ou du yoga « pour les jambes » qui peuvent être bénéfiques. Sans soigner vraiment, ils soulagent la sensation de jambes lourdes :

 

 

Massages pour rendre ses jambes légères et moins gonflées

Parmi le soulagement immédiat que l’on peut ressentir dans la lutte contre l’insuffisance veineuse et les jambes lourdes, il y a les massages. Ils peuvent être avantageusement complétés par l’application d’un gel.

Il existe plusieurs techniques de massage, dont le très connu drainage lymphatique. C’est habituellement un kinésithérapeute qui l’effectue.

Si vous souhaitez le faire vous-même, il faut surtout prendre garde à effectuer les mouvements toujours du bas vers le haut et jamais l’inverse. Ce mouvement va permettre de chasser la stase veineuse et de favoriser le retour de la circulation vers le cœur.

Pour atténuer les jambes lourdes, l’automassage est une solution douce et délicate pour atténuer la sensation de jambes lourdes. En voici quelques explications en vidéo avec cette séance d’automassage des jambes lourdes :

 

Pour aller plus loin sur ce sujet, consulter mon article le massage et jambes lourdes.

 

Un gel veinotonique pour les jambes lourdes

Un gel peut aider à effectuer le massage en lubrifiant la peau des jambes et en évitant d’irriter la peau. Le gel peut également avoir des propriétés stimulantes pour la circulation.

Il en existe un grand nombre, souvent disponible en parapharmacie. Au niveau de ces gels contre les jambes lourdes, il faut faire attention aux prix. Il existe de grandes variations entre les magasins de parapharmacie. En France, les prix sont libres, ce qui est très bien, car cela permet à la concurrence de s’exercer. En théorie en tout cas. Car en matière de parapharmacie… c’est moins clair… malheureusement.

Vous avez déjà essayé de demander un ticket à votre pharmacien ?? Moi oui… et généralement, il n’est pas ravi de m’en donner un. Mais je suis sans doute mal tombée.

Bref.

J’ai testé quatre gels / crèmes contre les jambes lourdes :

  • Le gel Jouvence de L’Abbé Soury
  • Le gel Weleda à base de cuivre,
  • La crème contre les jambes lourdes RAP,
  • Et le spray (pas vraiment un gel) contre les jambes lourdes de Puressentiel.

La première remarque, c’est qu’ils ne sentent pas très bon. On est loin de l’huile Prodigieuse de Nuxe…

Mais, à leur décharge, il faut dire que leur objectif n’est pas le même ;-).

jambes-massage-lourd

Masser les jambes lourdes

Mon avis sur les crèmes contre les jambes lourdes

Globalement, je les trouve assez efficaces. Concrètement, à la fin de la journée et surtout en été, quand j’applique un de ces produits en effectuant un bon massage de 5 à 10 minutes pour les deux jambes, il y a un réel bénéfice. Mes jambes sont moins douloureuses.

Est-ce lié au massage ou à ces gels contre l’insuffisance veineuse ?

Aucune idée, en tout cas, mes jambes sont soulagées pour un temps.

Par contre, pour certains gels, il faut faire attention à bien se laver les mains après, car ils peuvent provoquer des intolérances. En tout cas, ça m’est arrivé. Pas de chance.

 

Des chaussettes contre l’œdème veineux des jambes

Pendant longtemps, les vêtements de compression comme les bas de contention étaient considérés comme étant des traitements de l’insuffisance veineuse et des varices.

Il existe aujourd’hui des chaussettes de contention spécifiquement conçues pour agir sur l’œdème des jambes.

Comme tous les bas de contention, sur prescription et dans certaines conditions, ces chaussettes donnent lieu à un remboursement de l’Assurance Maladie sur la base de 22,40 €.

 

Les collants de bien-être pour soulager les jambes lourdes

Au niveau des remèdes contre le mal aux jambes, il y a les nouveaux venus : les textiles « bien-être ». Ils sont sensés procurer confort et légèreté. C’est très bien. Mais, il faut être réaliste. Ce confort n’est applicable qu’en cas d’insuffisance veineuse légère. Si les troubles circulatoires sont plus développés, ils nécessiteront une prise en charge médicale adaptée et notamment les bas de contention, qui sont un traitement reconnu de l’insuffisance veineuse.

Pour autant, les leggings et collants « bien-être » contre les jambes lourdes ont souvent un aspect attrayant. Ils gainent la silhouette.

Ils peuvent donc remplir leur fonction : apporter du confort aux gambettes.

Contrairement aux bas de contention, les textiles de bien-être ne donnent pas lieu à remboursement de l’Assurance maladie. En revanche… ils peuvent être soldés.

 

Quels sont les traitements contre les jambes lourdes ?

Si l’insuffisance veineuse est très répandue dans la population, les traitements efficaces, eux , sont peu nombreux.

À mon sens, avant de les mettre en œuvre, il vaut mieux aller voir son médecin traitant ou un angiologue / phlébologue.

 

Voici une panoplie de traitements pour enlever les jambes lourdes en vidéo :

 

La phytothérapie comme veinotonique, un remède ponctuel à ne pas négliger pour traiter sa jambe lourde

Les veinotoniques ne sont plus remboursés en France. L’utilisation de ces médicaments était une particularité française. En Angleterre, ils n’ont jamais eu de succès… alors que les conditions de vie étaient globalement les mêmes. Sans doute une déclinaison de l’exception culturelle française.

En revanche, parmi les veinotoniques naturels, nos amis anglais ont toujours fait une bonne place à l’intrait de marron d’Inde. C’est la plante veinotonique par excellence.

Ce qui est étonnant, c’est qu’il est difficile de la trouver en pharmacie. Il doit y avoir une bonne raison pour cela, mais la seule que ma pharmacienne m’a donnée c’est :

Maintenant, il existe des traitements contre les jambes lourdes plus modernes !

 

Parmi les autres plantes bonnes pour les jambes et avoir des jambes légères, il y a les plantes comme l’Hamamélis, l’ail, la vigne rouge qui sont des veinotoniques naturels.

quel-veinotonique-efficace

Les plantes veinotoniques contre les jambes lourdes

 

Les veinotoniques classiques et les cures thermales spéciales « jambes lourdes »

Les veinotoniques (comme le Daflon ® ou le Ginkor Fort ®) dont le service médical rendu est parfois contestée. D’ailleurs, ils ne sont plus remboursés par l’Assurance Maladie. Pour autant, certains médecins continuent d’en prescrire à leurs patients qui souffrent de jambes lourdes ou d’autres problèmes circulatoires.

Par ailleurs, les cures thermales conventionnées avec une orientation en phlébologie sont aussi un traitement pour lutter contre les troubles veineux. En effet, la phlébologie fait partie des affections qui donnent droit à un remboursement de la Sécurité Sociale notamment en cas d’insuffisance veineuse confirmée,

La chirurgie est principalement indiquée en cas de varice.

Pour aller plus loin sur ce que vous pouvez faire pour ne plus avoir des jambes de plomb, voici une fiche conseil sur les jambes lourdes du site Ameli que je trouve bien faite.

 

Les bas de contention, collants et chaussette, un traitement qui apporte une aide réelle en cas d’insuffisance veineuse avérée et d’œdème

L’insuffisance veineuse, quand elle est constatée par un médecin et évaluée, requiert souvent le port de bas et chaussette de contention.

Et non, ce n’est pas horrible. C’est même tout à fait gérable puisque j’en porte (je le confesse… même pas honteusement) depuis plus de 15 ans.

 

Ainsi, le port des bas de contention peut fortement soulager la sensation des jambes lourdes. Seul un avis médical pourra poser un diagnostic qui déterminera la classe (ou force) indiquée. Les bas de contention sont très performants médicalement tout en alliant esthétisme et confort. La réalité des bas de contention n’a rien à voir avec leur mauvaise réputation persistante. Ils sont souvent, à condition de bien les choisir et les porter souvent, une solution parfaitement satisfaisante pour les femmes et les hommes et les « bas à varices ».

Au niveau des bas de contention de classe II, ils correspondent à une insuffisance veineuse avérée avec présence de varices et d’œdème. Ils sont en partie remboursés par l’Assurance Maladie et les Mutuelles. Là aussi, il faut être très vigilant sur les prix.

Au niveau des chaussettes de contention et de leurs déclinaisons (collants et bas), il y en a vraiment pour tous et tous les goûts :

  • Pour les hommes et les femmes,
  • Des classiques et de la fantaisie,
  • En soie, en coton, en bambou,…

Il y a de tout.

La clé pour supporter des bas de contention, c’est de bien les choisir. Ça ne s’improvise pas du tout et mieux vaut aller chez un spécialiste en orthopédie pour les acheter. Ma méthode pour la contention idéale au meilleur prix vous donnera toutes les astuces pour ne pas vous tromper. Mon livre est disponible sur Amazon.

trouver-docteur-varices

astuces contre les jambes lourdes

 

Avoir les jambes légères au travail

À la maison, loin du bureau, il est assez facile de soulager ses jambes : sports, marche, massage, le choix est là. Mais au travail, c’est une autre histoire.

Pourtant, au bureau, les jambes souffrent. Assis toute la journée derrière un ordinateur, piétinement, station debout prolongée, les causes favorisant l’inconfort voire des douleurs, sont nombreuses.

Voici comment vous pouvez soulager vos jambes tout en travaillant.

soulager-jambes-lourdes-travail

Savoir soulager ses jambes lourdes même au travail

Soulager ses jambes lourdes au travail

Voici quelques astuces pour soulager ses jambes lourdes au travail :

  • Massez vos jambes ou pressez le mollet plusieurs fois pour évacuer le sang « stagnant » dans les membres inférieurs,
  • Faîtes souvent des mouvements type « rotation » avec vos chevilles,
  • Prenez avec vous un petit pain de glace ou une poche « cold hot » glacée. Placez cet objet dans un congélateur au travail ou dans le bac à glaçons du réfrigérateur de l’étage. Quand la sensation de jambes lourdes est trop pénible, passez ce pain ou la poche de gel sur vos jambes. Effet frais garanti,
  • Faîtes régulièrement des cures de tisane spéciale « jambes légères »,
  • … et profitez de vos congés pour faire une cure thermale médicalisée…

 

Associer sports et travail, c’est possible et nécessaire pour soulager ses jambes

  • Profitez de la pause déjeuner pour marcher au moins 20 minutes de manière soutenue et dynamique,
  • Si vous le pouvez, n’hésitez pas à aller à la piscine à midi. Il y a souvent des cours de sports aquatiques types aquagym organisés par les municipalités sur la pause déjeuner. Si la piscine proche de votre lieu de travail n’en propose pas, vous pouvez toujours faire de la nage libre ou marcher dans l’eau du petit bassin,
  • Faîtes des exercices rapidement (étirez vos pieds, secouez vos jambes sous le bureau, étirez-les).

 

Soulager les jambes lourdes le soir

Après une journée bien remplie, l’heure du coucher approche. Seulement, vos jambes vous font souffrir. Voici quelques conseils pour limiter la gêne, voire ressentir une véritable légèreté.

Comment chasser l’impression de jambes lourdes avant de se coucher :

  1. Si vous le pouvez, remplissez votre baignoire d’eau froide et simulez la marche en position statique, ou aller à la piscine en soirée,
  2. Passez vos jambes sous un jet d’eau froide de bas en haut,
  3. Massez vos jambes,
  4. Faîtes au minimum deux exercices pour stimuler votre circulation,
  5. Surélevez vos jambes pour dormir, soit en mettant des petites boites (type boites de thon) ou de vieux bottins sous les pieds du lit, soit en vous équipant d’un coussin relève-jambes à placer sous votre drap — housse.

En cas de jambes lourdes, une consultation médicale est souvent indispensable

Si vous avez une insuffisance veineuse avérée, parlez-en à votre médecin. Si vous prenez une contraception hormonale, il vaut mieux faire un bilan avec lui, et cela d’autant plus si vous fumez ou si vous êtes sujette aux migraines.

 

 

Crédits photo : © Silverstream – Fotolia. com – © magdal3na – Fotolia. com – © pexels .com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.