Sommaire de l’article sur les veinotoniques naturels contre les jambes lourdes et varices :

veinotoniques-naturels

Les veinotoniques naturels

Contre l’insuffisance veineuse et les varices, il n’y a pas de traitement miracle malheureusement.

Une bonne hygiène de vie en évitant le surpoids, en faisant du sport pour chasser la stase veineuse relève des bonnes pratiques.

En complément à ces mesures de prévention du quotidien, le port de bas de contention tous les jours permet de réduire le risque de phlébite.

Dans l’histoire des veinotoniques en France, ces médicaments contre les troubles de la circulation sanguine ont été peu à peu déremboursés par l’Assurance maladie.

Ainsi, les personnes qui souffrent de jambes lourdes et de varices se tournent vers les méthodes et veinotoniques naturels.

 

Je vous propose de découvrir les vertus des plantes pour avoir les jambes légères.

Mais attention, qui dit plante, ne dit pas forcément inoffensif. À mon sens, pour tous les compléments alimentaires, il faut demander un avis médical avant de les prendre.

En effet, il peut y avoir des contre-indications qu’il faut éviter, surtout si votre organisme est déjà fragilisé (par une maladie grâce par exemple).

 

Le marron d’Inde contre les jambes lourdes

marron-retour-veineux

Le marron d’Inde, une plante veinotonique

Très prisé en Angleterre, le marron d’Inde (aussi appelé aesculus hippocastanum)  est intéressant à connaître dans la lutte contre les jambes lourdes, les hémorroïdes et l’insuffisance veineuse en général.

La partie utilisée est l’écorce.

 

D’où vient le marron d’Inde pour soulager l’insuffisance veineuse ?

C’est un arbre très commun dont le fruit ou marron d’Inde est une capsule épineuse.

Il est originaire des Balkans et a été acclimaté en France au 17ème siècle.

L’écorce du marronnier d’Inde est riche en esculoside (qui grâce à la vitamine P est bénéfique au retour veineux), un hétéroside coumarinique et en flavonoïdes (dont l’action est favorable à la circulation).

 

Quels sont les effets du marron d’Inde pour soulager l’insuffisance veineuse ? Comment l’utiliser ?

Selon le numéro 41 de Que Choisir Santé, magazine indépendant grand public sur la santé, les effets de cet extrait sont équivalents à ceux des bas de contention. Des études ont montré l’efficacité de l’extrait de marron d’Inde dans la réduction du gonflement des chevilles. Malheureusement, ces études ne sont pas citées…

Vous pouvez utiliser l’extrait de marron d’Inde en homéopathie, en teinture mère, en gouttes et en gélules. Vous pouvez aussi retrouver de l’extrait de marron d’Inde dans le Veinophytum et le Phlébosédol.

 

Hamamélis et insuffisance veineuse

hamamelis-varice

Hamamélis contre le mauvais retour veineux

L’hamamélis, aussi appelé Hamamelis virginiana, est originaire d’Amérique du Nord. Il est surtout présent au Canada, en Pennsylvanie et en Virginie.

Il est surnommé « noisetier de sorcière » en référence à sa ressemblance avec le noisetier et aux propriétés magiques que lui conféraient les Indiens d’Amérique du Nord.

La partie utilisée est la feuille.

Ses principes actifs sont :

  • ses flavonoïdes protecteurs des vaisseaux sanguins. Ils augmentent leur résistance et diminuent la perméabilité des capillaires,
  • ses tanins astringents et veinotoniques.

Elle est particulièrement reconnue dans le traitement des hémorroïdes, des jambes lourdes et dans les troubles de la circulation à la ménopause.

 

L’huile de germe de blé et le confort circulatoire

L'huile de germe de blé contre les jambes lourdes

Germe de blé et tonus veineux

L’huile est extraite du germe de la graine de blé, Triticum sativum. Le germe de blé est la partie qui renferme les constituants fondamentaux pour permettre la croissance de la plante.

L’huile contient des acides gras essentiels qui a un effet positif sur le cholestérol. Elle possède des propriétés antioxydantes et préserve la jeunesse des artères.

 

La léchitine de soja pour protéger les artères

La Léchitine de soja

La léchitine de soja, une plante veinotonique

Le soja est une célèbre plante légumineuse d’Asie dont les graines sont riches en protides et lipides. Une pression permet d’extraire un liquide qui, grâce à la décantation, se divisera en huile et en léchitine.

 

La léchitine de soja est un corps gras composé de phosphore, de la vitamine E, de la choline. C’est un émulsifiant naturel qui est fréquemment utilisé par l’industrie alimentaire et incorporé dans les produits transformés (produits dont il vaut mieux éviter la consommation).

La léchitine de soja permet d’éviter le dépôt de cholestérol sur les parois des artères.

 

L’huile de lin, petites graines, grands effets

Les graines de lin et leur huile

Les graines de lin contre l’insuffisance veineuse

L’huile est extraite de la graine de lin, Linum usitatissimum.  Elle est très fragile et doit être consommée rapidement après extraction.

La graine de lin, un peu d’histoire sur ces propriétés

Les propriétés médicinales de la graine de lin sont reconnues depuis le Moyen Âge où Saint Louis demandait à ce que dans tous les jardins soit cultivé du lin.

C’est une plante riche en acides gras essentiels et en oméga3, nécessaires à l’organisme, qu’il ne peut pas synthétiser lui-même.

L’huile de lin est considérée comme ayant une action favorable pour le coeur, le système cardio-vasculaire et le cholestérol.

Plusieurs études ont également conclu à la reconnaissance en ses propriétés anti-cancer notamment avec la présence des lignanes.

 

Comment conserver les propriétés de la graine de lin ?

Pour conserver toutes les propriétés de l’huile des graines de lin, vous pouvez en acheter, en parsemer vos tartines, salades, … et bien les mâcher. Si vous ne les mâchez pas, pour les broyer, l’action sera nulle. Elles ne se dissoudront pas dans le processus de digestion.

L’huile de graine de lin a des propriétés laxatives.

 

La feuille d’olivier pour une meilleure circulation sanguine

olivier-varice-plante

La feuille d’olivier contre les jambes lourdes

L’olivier, ou olea europaea, est un arbre à rameaux cylindroïdes, à feuilles allongées et à fruits ovoïdes.

La légende dit qu’il a été créé par Athéna pour nourrir les hommes.

Son fruit est apprécié en gastronomie. Sa feuille est utilisée comme plante médicinale en raison de ses oleuropéosides, ses phospholipides, ses glycolipides et ses flavonoïdes qui participent à une bonne circulation du sang.

 

Vigne rouge et insuffisance veineuse

vignes-rouges-circulation-sanguine

Vigne rouge et jambes lourdes

 

La vigne rouge ( Vitis vinifera, famille des vitacées) est une plante essentielle pour lutter contre les troubles circulatoires et l’insuffisance veineuse.

C’est une plante grimpante sarmenteuse dont les feuilles deviennent rouges en automne. Il existe de très nombreuses variétés de vignes rouges. En phytothérapie la vigne rouge la plus utilisée est celle des cépages teinturiers.

La partie utilisée est la feuille en tant que plante médicinale. Cependant, d’autres usages utilisent les pépins et le fruit.

Sa composition permet grâce :

  • À la vitamine C d’augmenter la résistance des parois veineuses,
  • À ses tanins, notamment les proanthocyanidols, de favoriser le retour veineux en étant vasoconstricteurs,
  • À ses anthocyanosides, dont les effets sont proches de la vitamine P, d’accentuer imperméabilité des capillaires,
  • À ses polyphénols qui sont des antioxydants,
  • À ses flavonoïdes qui améliorent la circulation sanguine et lymphatique.

Pour être efficace, il faut que les feuilles de vigne rouge soient récoltées à un moment précis, aucune approximation n’est possible pour conserver toutes ses propriétés.

 

Le mélilot un veinotonique naturel contre les jambes lourdes

melilot-plantes-veinotonique

Mélilot et jambes lourdes

 

 

Le mélilot est une plante courante d’Europe, aussi appelée Melilotus officinalis.

En plus de ses propriétés reconnues dans l’insuffisance veineuse, il est également indiqué dans les problèmes digestifs.

Il est composé :

  • de flavonoïdes qui sont des anti-inflammatoires et antioedemateux,
  • de coumarine qui est un fluidifiant, anticoagulant.

Des études ont démontré une action positive dans le phénomène « gros bras » consécutif à l’ablation des ganglions lymphatiques dans le traitement du cancer notamment.

 

Cassis : une solution naturelle des troubles circulatoires

veinotonique-naturel-cassis

Des plantes contre les jambes lourdes : le cassis

Le cassis est aussi appelé Ribes nigrum est originaire du Nord de l’Europe. C’est un arbrisseau aux grandes feuilles lobées dont les baies sont récoltées à la fin de l’été. En France, il pousse principalement en Bourgogne.

Son avantage principal est … qu’il a bon goût. Ce qui dans une tisane est toujours appréciable.

Au niveau de l’insuffisance veineuse, il renforce la paroi des veines grâce à ses anthocyanosides.

Ses flavonoïdes  le rutoside, l’hypéroside, le quercétol et le kaempférol et ses proanthocyanidols ont  propriétés fluidifiantes, anticoagulantes, antioedemateux et anti-inflammatoires.

L’usage du cassis dans le soulagement des troubles liés à l’insuffisance veineuse est important. Il a une action drainante et favorise le confort articulaire. Cependant, les autorités médicales n’ont pas reconnu son efficacité faute d’étude concluante.

 

L’ail et le bien-être circulatoire pour des jambes légères

plante-veine-ail

Ail, pour les artères

L’ail, appelé également allium sativum, est principalement utilisé en phytothérapie contre le cholestérol et l’hypertension.

La partie utilisée est le bulbe. Il est surnommé « l’antibiotique soviétique ».

L’ail est originaire de l’Asie Centrale et appartient à la famille des liliacées (tout comme l’oignon, le poireau, la ciboulette, la ciboule,…).

Il était déjà utilisé dans l’Égypte Antique en tant que plantes médicinales et comme condiment culinaire.

Son nom provient du celte « all » qui signifie brulant.

Sa consommation régulière semble avoir un effet protecteur sur l’apparition de certains cancers comme le cancer colorectal ou celui de l’estomac.

Le bulbe de l’ail contient une huile essentielle, de l’alliine et d’autres composés soufrés. L’alliine se transforme en allicine, c’est elle qui a des propriétés médicinales intéressantes et qui est responsable de son odeur caractéristique. L’allicine semble moins bien résister à la chaleur. Pour conserver toutes ses propriétés, il vaut donc mieux consommer l’ail cru ou l’ajouter à la toute fin de la cuisson.

L’ail est utilisé en cas de troubles légers de la circulation sanguine. Il permet de préserver la jeunesse des artères.

Il peut être consommé en gélule.

 

Petit houx (fragon) et troubles circulatoires

veinotonique-fragon

Le fragon contre les troubles de la circulation

 

Le petit houx est aussi appelé « fragon », « myrte sauvage » ou Ruscus aculeatus. C’est un petit arbuste vivace dont les baies sont rouge vif. En France, il est présent dans le Sud et l’Ouest.

D’où vient fragon en tant que plante médicinale pour soulager les jambes lourdes et l’insuffisance veineuse ?

Le fragon était déjà employé durant l’Antiquité. Le médecin de la Grèce Antique Dioscoride, le petit houx stimule le besoin d’uriner et participe aux traitements de l’insuffisance veineuse.

Les parties utilisées sont le rhizome et la racine.

Outre les indications liées à l’insuffisance veineuse, il est également conseillé dans le soulagement des lymphoedèmes, conséquence de l’ablation des ganglions dans le cancer du sein.

Il agit grâce :

  • à ses flavonoïdes, protectrices des parois des vaisseaux sanguins,
  • à ses saponosides, aux propriétés vasoconstructrices,
  • à sa vitamine P, veinotonique.

Comment utiliser le fragon / petit houx pour soulager les troubles circulatoires et les jambes lourdes ?

Le fragon / Petit houx peut parfaitement être utilisé en tisane à boire tout au long de la journée. Pour cela prenez du fragon et de l’hamamélis, laissez infuser une grosse cuillerée de ce mélange dans l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Buvez 3 à 4 tasses quotidiennes de cette infusion.

 

Le chrysanthellum et le tonus veineux

chrysanthellum-varice

Le chrysanthellum, un ami du retour veineux

Le chrysanthellum, chrysanthellum americanum,  est originaire d’Amérique du Sud.

Ce sont ses flavonoïdes et ses saponines qui renforcent la paroi capillaire.

Elle est utilisée contre la maladie Raynaud et contre l’insuffisance veineuse touchant les extrémités (pieds, mains).

Cette plante peut être un bon complément au port de bas de contention qui sont LE traitement de référence contre les problèmes de circulation sanguine. Et ce n’est pas moi qui le dis, c’est la Haute Autorité de Santé. Mais pour les supporter, encore faut-il bien les choisir et ça commence par un trouver un bon orthopédiste.

 

Crédits photo : (c) kitzcorner – Fotolia.com

 

Le cyprès pour améliorer le retour veineux

veinotonique-cypres

Le cyprès pour stimuler le retour veineux

 

Originaire du Sud de l’Asie, cet arbre de forme pyramidale s’est largement acclimaté au climat européen. Très résistant, il supporte le froid et les fortes chaleurs.

Les qualités médicinales du cyprès

Il existe plusieurs variétés de Cyprès. Celle utilisée en phytothérapie est le cyprès toujours vert, aussi appelé cupresses sempervirens. Elle contient des flavonoïdes qui ont des actions anti-inflammatoires.

Le cyprès est un vasoconstricteur et accentue le tonus veineux.

Il est particulièrement indiqué dans la lutte contre les jambes violacées, les varices et en cas de crises hémorroïdaires.

L’huile essentielle de cyprès est obtenue à partie de jeunes rameaux. Son odeur est puissante et résineuse.

 

Comment utiliser le cyprès pour améliorer le tonus veineux

En tenant compte des contre-indications des huiles essentielles, vous pouvez :

  • Préparer une huile de massage en diluant 2 % d’huile essentielle de cyprès dans  de l’huile végétale (Jojoba, amande douce, noyau d’abricot, …) et masser la jambe de bas en haut,
  • Sur un comprimé neutre, appliquer une goutte d’huile essentielle de cyprès,
  • Dans le bain, mettre 4 gouttes d’huile essentielle de cyprès.

L’huile essentielle de cyprès ne doit pas être appliquée pure sur la peau.

 

Les queues de cerise et les jambes légères

veinotonique-griottier-plantes

Le griottier contre les jambes lourdes

 

Le fruit du griottier dont on utilise les fruits, Prunus cerasus, se distingue du cerisier de nos jardins.

La partie utilisée en tant que plante médicinale est sa queue, surtout utilisée pour stimuler l’élimination urinaire et digestive.

La queue de cerise contient des flavonoïdes et du potassium qui favorisent le drainage et diminuent la rétention d’eau. Cette action entraîne une sensation de jambes légères.

 

Le ginkgo, jambes lourdes et la stimulation de la circulation

ginko-plantes-veinotonique

Le gingko contre les jambes lourdes

 

 

Le ginkgo, ginkgo biloba, est originaire d’Asie. Il est apparu il y a 190 millions d’années. Il est surnommé « l’arbre aux quarante écus ».

Il est traditionnellement très employé en Chine pour ses vertus médicinales.

La partie du ginkgo utilisée est ses feuilles riches en flavonoïdes (hétérosides de flavonols, proanthocyanidols, biflavonoïdes).

Il est utilisé pour stimuler un accroissement de la mémoire et de l’attention et pour réduire la sensation de jambes lourdes.

 

Des jambes légères avec des veinotoniques naturels prêts à l’emploi

Dans les veinotoniques dits naturels, il en existe deux très connus.

Troubles de la circulation veineuse, point sur le Climaxol en gouttes

climaxol

Climaxol

Quand on a les jambes lourdes ou des varices déjà bien installées et que l’été approche… l’envie d’ajouter un peu de légèreté à ses pas se fait sentir.

Après s’être renseigné sur les plantes ayant une action reconnue dans l’insuffisance veineuse, le choix se porte sur le Climaxol, solution en gouttes.

Cette solution buvable comprend quatre plantes médicinales favorisant le retour veineux : l’hamamélis, le fragon épineux, le marron d’Inde, l’Hydrastis, le Viburnum.

La combinaison permet une facilité d’usage. C’est déjà ça.

En revanche, premier regret, les plantes ne sont pas labellisées « AB », donc, ne sont pas issues de l’agriculture biologique.

Second regret, la présence d’éthanol. Il est dommage de ne pas proposer l’équivalent en solution aqueuse à conserver au réfrigérateur.

Malgré tout, en pleine canicule après une semaine de traitement (20 gouttes, deux fois par jour), il semble que les tiraillements soient moins présents.

Prix : 9.80 €

Fabricant : Laboratoires LEHNING

 

Jambes lourdes, mon avis sur l’huile de massage en spray Puressentiel

pureessentiel-spray

plante veinotonique en spray

Que cela soit en début de journée, après la douche pour partir du bon pied ; après une séance de sport pour redynamiser le retour veineux ou en fin de journée, le massage est toujours une valeur sûre pour alléger un peu la sensation de jambes lourdes et prendre soin de ses veines.

Comme base, les huiles essentielles et la phytothérapie peuvent permettre d’accompagner le massage en amplifiant ses effets, grâce aux principes actifs des plantes.

Le spray PURESSENTIEL combine 17 huiles essentielles pour la « circulation » : cèdre, ciste, citron, cyprès, fenouil, genièvre, géranium, helichryse, lavandin, lentisque, menthe poivrée, orange, pin sylvestre, romarin, sauge officinale, thym, vétiver.

Si les huiles essentielles de cyprès, citron, vétiver sont des classiques pour les troubles circulatoires, il manque quand même le genévrier et la calophylle, entre autres.

De plus 17 huiles, c’est beaucoup et on en vient à s’interroger sur les éventuelles interactions entre-elles.

À l’usage, dès l’application, il y a une réelle sensation de fraicheur extrêmement agréable. Puis, après le massage, les jambes sont effectivement plus légères même s’il est difficile de distinguer l’action du massage et celle du spray. L’odeur est agréable au début, mais très vite, elle se révèle assez forte. Pas désagréable, mais forte et on a pas franchement envie de se promener dans les couloirs de son entreprise en laissant derrière soi cette fragrance. Point positif cependant, l’application du spray est compatible avec le port des bas de contention.

Enfin, 100ml, ça fait peu d’applications et donc un peu cher à l’emploi.

 

Prix : 12.90 € (en 2013)

Fabriquant : Laboratoire PURESSENTIEL