veine-bleue-jambe-varice

Avoir des varices aux jambes

 

Les varices concernent une femme sur deux et un homme sur trois en France. Si la maladie veineuse a toujours existé, elle touche de plus en plus de monde. Cela est provoqué par les modifications de nos modes de vie (sédentarité), des traitements disponibles notamment ceux à base d’hormones (comme une contraception inadaptée) et de l’allongement de la durée de vie.

Les varices sont une maladie du retour veineux. Dans la jambe, 90 % de la circulation des veines se fait par le réseau profond. Les 10 % restant concernent les veines saphènes situées juste sous la peau. Ce sont ces veines-là qui sont le plus souvent sujettes aux varices.

 

Les varices à la jambe

La définition d’une varice aux jambes est très simple :

C’est une dilatation des veines des membres inférieurs.

En effet, dans tous le corps, les veines sont chargées de faire remonter le sang vers le cœur. Pour cela, les veines contiennent des valvules qui vont empêcher le sang de redescendre. Ce dernier est propulsé vers le muscle cardiaque.

À la puberté, lors d’évènement de santé particulier (grossesse, opération, maladie grave), ou avec l’âge, les valvules sont plus « fatiguées ». Le retour veineux se fait moins bien. Un reflux sanguin apparaît. Les veines, sous la pression du sang qui n’est plus évacué, se dilatent. C’est ainsi que la varice apparaît sur la jambe.

Voici la définition d’une varice en image avec une veine saine et une veine dilatée :

sport-jambe-gonflees

Le sport : une aide contre les varices et les troubles circulatoires

 

Les jambes : le lieu privilégié de développement des varices

80 % des varices apparaissent à la jambe et plus spécifiquement au niveau du mollet. Les membres inférieurs sont donc les plus touchés par les conséquences d’une mauvaise circulation.

Même si ce phénomène est souvent inéluctable, il est tout de même possible de freiner la progression de cette insuffisance veineuse chronique.

En effet, surveiller son poids, faire de l’exercice physique tous les jours sont des éléments de base d’une bonne hygiène de vie. De plus, pour les femmes, choisir une contraception adaptée à l’insuffisance veineuse est très important. Toutes les solutions contraceptives ne sont pas indiquées en cas de varices. Certaines « pilules contraceptives » augmentent le risque de phlébite, surtout chez les fumeuses.

 

Voici une vidéo d’Allo Docteur sur la formation des varices sur la jambe que je trouve bien faite :

 

 

Une veine bleue apparente sur la jambe est-elle une varice ?

C’est souvent le premier signe d’une insuffisance veineuse : l’apparition d’une veine bleue sur une jambe. Au début la veine est visible, mais pas encore sinueuse ou très dilatée. Elle le deviendra au fur et à mesure, si rien n’est fait pour stopper la progression de la maladie.

D’un point de vue strictement médical, seul un médecin qui fera un examen clinique (donc une observation) pourra diagnostiquer une varice sur la jambe.

Ainsi, outre leur aspect esthétique peu avenant, avoir des varices aux jambes nécessite un suivi médical régulier, notamment pour réduire le risque de phlébite.

 

Le suivi médical en cas de varices au niveau des jambes

Ainsi, les varices sont une manifestation d’un mauvais retour veineux. Ce retour veineux, qui pousse le sang vers le cœur, est défaillant. Les valvules des veines ne sont plus assez efficaces, la stase veineuse s’installe et les veines se dilatent.

Les varices peuvent entraîner une thrombose veineuse (phlébite) voire une embolie pulmonaire qui est un cas d’urgence médicale absolue.

Il est donc nécessaire d’organiser un suivi médical régulier auprès d’un phlébologue ou angiologue. Ce sont des médecins « spécialistes » des varices et du système veineux.

Dans sa forme dégénérescente, la varice peut devenir un ulcère variqueux. C’est une complication réelle des varices qu’il faut éviter à tout prix.

 

Faire disparaître les varices à la jambe : les traitements

Il existe plusieurs types de traitements contre les varices à la jambe et les troubles circulatoires.

Il y a notamment les bas de contention, les cures thermales en phlébologie et les opérations.

 

Varices à la jambe et bas de contention

bas-contention-demangeaison

Varice, bas de contention et collants

Ainsi, contre l’insuffisance veineuse et ses conséquences au niveau des membres inférieurs, la Haute Autorité de Santé, considère que le meilleur remède sont les bas de contention.

Ces dispositifs médicaux agissent mécaniquement sur les tissus pour éviter la dilatation des veines.

Aujourd’hui, en les choisissant bien, rien ne peut les distinguer d’une chaussette classique… sauf pour celui qui les porte. Le soulagement est important dès la première journée. Seulement, pour en avoir tous les bénéfices, il faut les choisir avec attention et aller voir un professionnel spécialisé en contention (appelé un orthopédiste).

Les bas de contention pour traiter les varices des jambes doivent être prescrits par un médecin ou une sage-femme dans le cadre du suivi de la grossesse. Il existe très peu de contre-indications et d’effets secondaires à ce traitement.

 

Les patients ont le choix pour soigner leurs varices à la jambe : bas noirs, ou « spécial été », collants, chaussettes de compression veineuse. Il y a beaucoup de diversité et chacun peut trouver des bas de contention qui s’intègrent parfaitement au quotidien.

 

Cures thermales et varices

piscine-phlébologie

Cure en phlébologie et varices à la jambes

 

Les cures thermales sont un traitement médical qui repose sur les bienfaits de certaines eaux pour soigner les pathologies. Pour soigner les varices à la jambe et lutter contre l’insuffisance veineuse, il faut choisir des centres de cure thermale en phlébologie. Les cures thermales médicalisées donne lieu à un remboursement partiel de l’Assurance maladie.

 

En France, il y a plusieurs de ces centres sur tout le territoire. Personnellement, j’ai beaucoup aimé mes cures à Bagnoles-de-l’Orne et Luxeuil-les-Bains. J’ai beaucoup moins aimé le centre de Saint-Paul-les-Dax.

Les soins en phlébologie reposent sur des douches, bains et massages avec de l’eau thermale favorable pour le retour veineux.

Ce traitement des varices aux jambes est tombé en désuétude au XXe siècle. Il était très en vogue au 19ème siècle où il était très « chic » d’aller prendre les eaux.

J’avoue que je ne comprends pas pourquoi les médecins ne mettent pas plus en avant ce traitement des varices aux jambes. Alors que les opérations sont facilement mises en avant, elles.

 

L’opération des varices à la jambe

operation-jambes

L’opération des varices des jambes

 

Comme beaucoup de domaines de la santé, l’opération des varices a subi quelques révolutions ces dernières années.

Ainsi, l’opération des varices à la jambe s’est longtemps faite avec la technique du stripping des veines. Cette méthode consiste à tirer sur les veines malades pour la retirer de la jambe.

Le stripping est aujourd’hui délaissé au profit d’autres techniques d’opération des varices moins traumatisantes.

Ainsi, le laser endoveineux s’est fortement développé pour opérer les varices à la jambe. Cette opération consiste à détruire la veine malade par la chaleur du laser.

Par ailleurs, l’utilisation d’une mousse sclérosante est aussi une technique qui est de plus en plus courante pour retirer les varices.

Ces deux techniques opératoires : le laser et la mousse sclérosante sont plus légères pour le malade. Elles peuvent se faire en ambulatoire.

 

Crédits photo : © Kalim – Fotolia. com / © fotolia . com