Grossesse et varice : pourquoi une femme enceinte a des problèmes de circulation sanguine ?

Les symptômes et troubles de la circulation du sang et les varices pendant la grossesse sont un vaste sujet pour la santé des jambes. Attendre un bébé est souvent perçu comme un moment merveilleux dans la vie des femmes.

Ça a été mon cas, surtout qu’après un cancer des ovaires (une tumeur vitelline), pour parler trivialement, ce n’était pas gagné.

J’ai eu de la chance, durant d’avoir eu des traitements de la maladie qui me laissent la possibilité d’avoir des enfants, après.

J’ai également eu la chance de pouvoir porter des enfants.

femme-enceinte-varice

Lutter contre les varices pendant la grossesse

Cependant, le fait d’être enceinte s’accompagne également d’un certain nombre de petits et grands maux dont les varices font partie.

Je vous propose de faire le tour des troubles circulatoires durant la grossesse. Bien sûr, comme vous le savez, je ne suis pas médecin. Je suis une patiente qui pense que les informations de qualité sont essentielles, surtout sur les conséquences pratiques de la maladie.

C’est pour cela que j’ai fait ce site. Cependant,  rien ne remplace l’avis de votre médecin sur votre situation médicale.

Les varices, les jambes lourdes et la femme enceinte

varice-femme-enceinte

Les troubles circulatoires chez la femme enceinte

Les jambes lourdes font partie des premiers symptôme et signes d’une insuffisance veineuse. En revanche, l’apparition des varices sont un des symptômes d’une maladie caractérisée par une déformation des veines des jambes. Cette déformation donnant un aspect sinueux aux veines est provoquée par un mauvais retour veineux déjà installé. Voici le schéma d’une veine saine à comparer avec une varice sur une veine au niveau d’une jambe :

formation-varice

Schéma de la formation d’une varice

Les troubles de la circulation sanguine peuvent apparaître dès la puberté. Elles peuvent aussi apparaître dans des moments particuliers comme la grossesse.

Pendant la grossesse, d’autres troubles circulatoires peuvent apparaître chez la future maman. C’est notamment le cas des hémorroïdes chez la femme enceinte ou des varices pelviennes.

Dans cette période particulière dans la vie des femmes, il est important d’éviter toutes automédications.

La mauvaise circulation du sang chez la femme enceinte est souvent plus importante au fur et à mesure des grossesses.

Voici les explications de la Docteure Nadine Pomarède sur l’insuffisance veineuse chez la femme enceinte :

Le suivi médical de la grossesse implique aussi le contrôle des varices et des jambes lourdes

grossesse-circulation-sang

Dynamiser le retour veineux même pendant la grossesse

Si la grossesse est, en France, bien suivie médicalement (même si rien n’est parfait…), il est important pour les femmes enceintes de parler des varices et de l’évolution de son insuffisance veineuse aux médecins ou à la sage-femme.

La grossesse est une période « à risque » concernant la thrombose veineuse. La période du post-partum, notamment, si l’accouchement s’est fait par césarienne l’est d’autant plus. Ainsi, en cas d’apparition de symptômes, dès le début de la phlébite, les médecins devront administrer un traitement efficace.

La future maman ne doit donc pas hésiter à parler à son médecin ou à la sage-femme de la santé des veines de ses jambes, de « ses varices » et autres troubles circulatoires (hémorroïdes, varices pelviennes…).

Pour soigner les varices, il n’y a pas de traitement miracle. Parmi tous les traitements existants contre un mauvais tonus veineux, les bas de contention sont définis comme le meilleur traitement par la Haute Autorité de Santé. De plus, essayer de faire du sport (comme je vais le détailler dans la suite de cet article) et boire beaucoup d’eau, aide à dynamiser le sang des veines des jambes.

Voici un témoignage sur la prévention des jambes lourdes pendant la grossesse et les conseils de la sage-femme Anna Roy :

Faire du sport contre les varices chez la femme enceinte

varice-sport-grossesse

Sports et grossesse

Le tonus des veines des jambes, chez la femme enceinte ou pas, passe aussi par l’entretien de sa forme et l’exercice d’une activité sportive.

Selon moi, il faut profiter de la consultation chez la sage-femme ou le gynécologue, pour connaître les contre-indications qui pourraient vous concerner pour éviter tout risque.

Sans contre-indication, les sports bons pour avoir un retour veineux tonique sont la marche et la natation. Deux classiques.

La natation, par l’action de l’eau, a pour effet de relâcher la pression du corps, atténue les douleurs au niveau des membres inférieurs. Le massage de l’eau au niveau des jambes les allège et évite d’avoir les pieds gonflés. L’action de l’eau réduit la dilatation des vaisseaux. Cette activité aquatique procure beaucoup de bien-être. Elle permet aussi de contrôler son poids qui est un problème récurrent pendant la grossesse.

Il y a également des « sports pensés pour la grossesse ». Quand j’étais enceinte, une copine m’avait prêté le DVD de la méthode Clémenceau que j’avais bien aimé… même si les exercices du 8ème mois étaient infaisables… pour moi !

À titre d’exemple, voici une série d’exercices sportifs pour les femmes enceintes proposée par un coach sportif :

La grossesse et les bas de contention : un duo gagnant pour limiter les troubles circulatoires

Collant-contention-grossesse

Collant de compression veineuse pour la femme enceinte

Souvent, sans contre-indication particulière, il est fortement recommandé de porter des bas de contention durant la grossesse. Ce sont des textiles de haute technologie (et souvent très beaux), qui empêchent mécaniquement la déformation des veines. Une partie de leur prix est pris en charge par l’Assurance Maladie et les complémentaires de santé.

Lorsque la femme attend un bébé, la pose des bas de contention peut-être un peu difficile. Sachez qu’il existe des enfiles-bas de compression veineuse très pratiques.

Pour acheter des bas de compression veineuse, il vaut mieux aller chez un spécialiste qui sait de quoi il parle plutôt qu’à la pharmacie du coin. Ces spécialistes s’appellent des orthopédistes et il y en a partout en France.

Par ailleurs, voici une vidéo de l’émission Les Maternelles sur les bas de contention et problèmes circulatoires pendant la grossesse :

Pour les futures mères, ils existent des collants de contention pour la grossesse. Ces derniers permettent de s’adapter à l’évolution du ventre durant les 9 mois.

Si vous ne supportez pas les collants de contention, mettre des bas de contention « tout simple » est assez une option facile. Si vous ne les supportez pas non plus, il y a les chaussettes de contention qui n’englobent que le mollet.

varice-femme-enceinte

Troubles circulatoires et grossesse

La surveillance des varices après l’accouchement

Si la grossesse est une période à risque pour les troubles circulatoires des veines des jambes (varices mais aussi hémorroïdes), le post-partum l’est également.

Parfois, en fonction de la patiente, les médecins conseillent de prendre des anticoagulants et de porter des bas de contention. Ces mesures sont prises pour réduire le risque de phlébite.

Si la jeune maman le peut (et ce n’est pas toujours simple avec un nouveau-né), profiter des promenades avec bébé pour marcher et ainsi dynamiser le retour veineux, cela ne peut être que positif pour limiter la stase veineuse.

Crédits photo de l’article de présentation des varices pendant la grossesse : © Nikita Vishneveckiy – Fotolia. Com / pexels. com/@thepoorphotographer / pexels .com/@studio-7042-215243 /  pexels. com/@jessica-monte-424529 / fotolia. com / pexels .com/@thepoorphotographer

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.