force2-bas-contention

Bas de contention et la classe 2

Les bas de contention (aussi appelés bas de compression médicale) sont un des traitements de référence de l’insuffisance veineuse pour la Haute Autorité de Santé.

Il existe quatre classes de contention qui désignent le degré de compression nécessaire pour éviter la dilatation des veines. La classe est déterminée par un médecin en fonction de l’insuffisance veineuse constatée.

Le remboursement des bas de contention par l’Assurance Maladie commence à partir de la classe 2. Plus concrètement, cela veut dire que le bénéfice médical constaté est « validé » par les autorités de santé à partir de la classe 2 des bas de contention.

Il est estimé qu’une personne sur trois qui devrait porter des bas de contention ne le fait pas.

Les freins sont nombreux à la pleine satisfaction de cet achat. Grâce à Ma méthode infaillible pour la contention idéale au meilleure prix (disponible sur Amazon), vous connaitrez toutes les informations et astuces pour acheter des bas, collants ou chaussettes de contention qui vous vont parfaitement. Avec les 9 étapes indispensables que je décris, vous économiserez du temps et de l’argent.

Des bas de contention, j’en porte depuis longtemps (merci l’hérédité et les séquelles du traitement du cancer). Ils me sont, au quotidien, indispensables pour soigner les troubles circulatoires. Alors, voici toutes les informations que j’estime indispensables sur les bas de compression veineuse classe II.

 

Pourquoi porter des bas de contention de classe 2 ?

Porter des bas de contention de classe II est recommandé (pour les femmes et les hommes) en cas :

  • d’insuffisance veineuse confirmée,
  • de varices de plus de 3mm,
  • de lymphœdème des jambes,
  • de grossesse et après un accouchement, surtout après une césarienne où le risque de phlébite (thrombose veineuse) est accru,
  • après une chirurgie des varices.

Seul un médecin après un examen clinique, voire en fonction de résultats d’examens médicaux, va déterminer la classe de bas de contention. Les bas de contention de classe 2 sont les plus prescrits.

En cas d’insuffisance veineuse chronique, l’idéal est de porter des bas de contention le plus possible, été comme hiver. Contrairement aux idées reçues, il est tout-à-fait possible de porter des bas de contention en été avec un peu d’ingéniosité. Personnellement, je le fais sans problème.

 

Les bas de contention de classe 2 peuvent également être utilisés en superposition pour atteindre un degré de compression supérieur. C’est le cas quand il faut porter des classes 3, ou des bas de contention de classe 4 qui sont difficiles à mettre.

 

Quelles sont les contre-indications au port de bas de contention de classe 2 ?

Les contre-indications au port des bas de contention sont peu nombreuses. Il y a notamment :

  • L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs,
  • Des lésions cutanées,
  • Une thrombose septique.

Les bas de contention, malgré leur aspect « anodin », restent un traitement médical. Les contre-indications peuvent avoir des effets délétères sur la santé. C’est pour cela qu’il est important d’avoir un suivi médical régulier de l’insuffisance veineuse.

 

Par ailleurs, les contre-indications ne peuvent pas être assimilées à « l’inconfort » parfois ressenti. La plupart des personnes qui ne « supportent pas » leurs bas, chaussettes ou collants de contention ont fait un mauvais achat initialement. Avec des conseils avisés, elles auraient trouvé un produit adapté à leurs besoins.

classe-2-contention-bas

La classe 2 des bas de contention

 

Les bas de contention de classe 2 passent-ils inaperçus ?

Les fabricants de textiles de contention ont fait des progrès énormes en matière d’esthétique de leurs produits.

La plupart des bas de contention passent aujourd’hui totalement inaperçus.

C’est très vrai pour les modèles de bas de contention noirs et sombres (Sigvaris, Juzo, Innoterra, Varisan, …).

Un peu moins pour les bas de contention de couleur claire.

Et c’est faux pour les bas de contention à pieds ouverts. Ces derniers sont plus épais. Pour eux, le côté esthétique a été délaissé.

 

De manière générale, force est de constater qu’il existe de grandes différences entre les fabricants et les gammes. Pour acheter de « jolis bas de contention », il faut les voir portés puis choisir ceux qui sont le plus à notre goût.

 

Dans tous les cas, il est toujours possible de « camoufler » ses bas de contention. Avec un peu d’astuces, c’est toujours possible.

 

Où acheter des bas de contention de classe 2 ?

Les bas de contention, s’ils ont aujourd’hui un rendu esthétique impeccable (pour la plupart d’entre-eux), sont des dispositifs médicaux qu’il faut acheter avec sérieux.

Choisir ses bas de contention avec soin est le meilleur moyen d’être satisfait de son achat. Pour cela, l’idéal est de se rendre chez un spécialiste de la compression : une pharmacie spécialisée ou un magasin orthopédique. Cela garantira une qualité dans la prise des mesures et dans les conseils donnés.

En effet, pour répondre à la question : comment choisir ses bas de contention ? Il « suffit » d’aller chez un professionnel qualifié.

Personnellement, je ne conseille pas du tout d’aller dans la pharmacie du quartier, sauf si vous porter des bas de contention depuis longtemps et qu’ils n’ont plus de secret pour vous.

 

Ainsi, si vous acheter des bas de contention pour la « première fois » ou pour un besoin ponctuel et spécifique (opération à venir, grossesse, etc), mieux vaut aller chez un spécialiste des bas de contention selon moi.

 

Quel est le remboursement des bas de contention classe 2 ?

Avant d’évoquer le remboursement des bas de contention, il faut d’abord comprendre leurs prix.

En effet, le prix des bas de contention (et donc le remboursement) se décompose en plusieurs parties :

  • Le prix fixé par l’Assurance maladie, sur lequel va se fondé le remboursement. Le pourcentage appliqué est de 65 %,
  • Celui fixé par le fabricant puis le grossiste,
  • Le prix fixé par le revendeur au patient.

 

Ce dernier prix est généralement beaucoup plus élevé que le prix sur lequel va se baser le remboursement.

Des complémentaires santé peuvent rembourser une partie du reste à charge sur facture. Pour savoir quelle est la prise en charge prévue par votre mutuelle, il faut lire les conditions générales du contrat.

bas-contention-classe-2-fantaisie

Les couleurs fantaisies dans les collants de contention

 

Faut-il un enfile-bas pour des collants ou chaussettes de contention classe 2 ?

De manière générale, un enfile-bas est superflu pour les bas de contention de classe 2. En revanche il peut être particulièrement utile pour les classes de compression supérieures.

Cependant, certaines situations particulières rendent le recours à un enfile-bas très utile pour mettre des bas de contention :

  • Mal de dos,
  • Grossesse,
  • Post-accouchement, notamment en cas de césarienne,
  • Après une opération.

Comme pour les bas, il existe beaucoup de modèles différents d’enfile-bas de contention.

Le mieux étant de choisir celui avec lequel on est le plus à l’aise. Et pour cela, rien de mieux que de tester !

Les pharmacies spécialisées et les magasins d’orthopédie ont souvent des modèles testeurs qui permettent de se faire la main.

 

Les modèles de bas de contention classe II :

Personnellement, je ne porte que des bas de compression force 2 et cela depuis plus de 15 ans. J’ai donc eu le temps de « découvrir » les différents modèles de bas de contention qui existent.

Contrairement à ce que l’on pense souvent, il y en a énormément.

Voici des modèles que j’ai retenus, avec les photos des modèles de bas de contention. Pour les lecteurs qui se poseraient la question, les photos qui présentent les bas de contention ne montrent pas mes jambes. Précision pour les fétichistes qui passent parfois sur mon site : ce sont des jambes en plastique que mon pharmacien m’a gentiment données.

  • Les différents modèles de bas de contention noirs où il y a pas mal de diversité,
  • les modèles de bas et collants de contention fantaisie. En la matière, vous pourrez facilement trouver des bas de compression médicale originaux.
  • Et même des modèles de bas à varices pour l’été.

 

Cet article sur les bas de compression force 2 vous a été utile ?

Gardons le contact et abonnez-vous à ma newsletter spéciale « santé des jambes ». C’est gratuit et sans engagement.

Et vous, quel est votre expérience avec les bas de contention de classe 2 ?

N’hésitez pas à la partager en laissant un commentaire.

 

Crédits photo : © Fotolia.com