Combien de temps par jour porter des bas de contention ?

Porter des bas de contention pour soigner l’insuffisance veineuse est parfois bien compliqué.

Nombre de petites aspérités viennent se mettre sur le chemin du patient pour bien supporter ce traitement des varices et de la mauvaise circulation. Parmi ces freins, il y a la question de savoir combien d’heures par jour porter des bas de contention (ou collants et chaussettes) ?

Ce n’est pas une question bête. Presque toutes les personnes qui portent des bas de contention se la sont posée. Et l’important est de trouver des réponses claires.

 

Ainsi, voyons ensemble comment répondre à cette question en étudiant les différentes facettes de cette problématique de traitement de l’insuffisance veineuse par les bas de contention.

combien-temps-porter-bas-contention

Combien d’heures par jour porter des bas de contention ?

L’intérêt des bas de contention le jour, en toute saison

L’efficacité des bas de contention (ou bas médicaux ou encore bas de compression médicale) réside dans leur action mécanique sur les jambes.

Grâce à la compression sur les veines, et notamment celles du mollet qui assurent 80% du retour veineux, la dilatation des veines est plus difficile. Le retour veineux vers le cœur est facilité. L’apesanteur et le reflux veineux sont ainsi déjoués, ce qui limite la stase veineuse.

Cet élément est au cœur du traitement de la mauvaise circulation.

Dans le traitement de l’insuffisance veineuse chronique, les médecins recommandent souvent de porter des bas de contention en hiver, mais aussi en été. Durant la saison estivale, la chaleur est plus pesante, les jambes gonflent facilement. Il est donc important de porter des bas de contention même en été. Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas si compliqué en ayant les bonnes astuces.

 

En hiver en revanche, porter des bas de contention est très facile et passe inaperçu pour les hommes comme pour les femmes. Il existe même des modèles avec des compositions différentes (des bas de contention en laine, soie, bambou, etc.). Cela permet d’adapter son confort en fonction de son ressenti et de la saison.

bas-contention-robe-longue

Les vêtements compatibles avec les bas de contention (vive les jupons !)

Combien d’heures par jour porter des bas de contention ?

Pour répondre à la question précise :

Combien d’heures par jour porter des bas de contention ?

Votre médecin se doit de vous apporter des précisions sur ce point, car cela va dépendre de votre dossier médical.

En général, il est convenu de dire que les bas de contention doivent se porter du réveil au coucher, soit (à peu près) 14 heures par jour. Autrement dit, cette précaution évite la dilatation des veines et donc permet d’empêcher aux jambes de gonfler.

À mon sens, dans la vie réelle (et non dans une théorie médicale), on ne peut mettre ses bas de contention qu’après avoir pris un bon petit déjeuner et une bonne douche. Ça ne sert à rien de culpabiliser les patients qui ne peuvent pas mettre les bas de contention dès le lever du jour.

En revanche, il faut leur indiquer comment créer les conditions pour que ce traitement des varices se passe au mieux et que les bas de contention soient efficaces. C’est pour cela (en partie) que j’ai créé ce site internet : un blog de patient pour les patients.

 

Après, mes avis ne sont pas des avis médicaux, bien-sûr J .

operation-cancer

Porter des bas de contention après une opération

Combien de temps porter des bas de contention après opération ou césarienne ?

Après une opération, et notamment une opération des varices, le temps de port des bas de contention est rallongé.

Dans cette situation précise, les vaisseaux ont été endommagés, la circulation veineuse doit retrouver une sorte d’équilibre. Le patient ne peut pas bouger beaucoup ou est alité. Le risque de phlébite est très important.

Dans ces circonstances, le port de bas de contention après une opération est souvent indiqué jusqu’à rétablissement complet et mobilité retrouvée. Mais pas toujours. Cela fait partie des questions essentielles à poser à son médecin, comme :

  • Dans mon cas, en fonction de mon dossier médical, dois-je porter des bas de contention la nuit ?
  • Quel type de bas de contention dois-je porter (chaussettes, bas, collants) ?
  • Dois-je choisir un modèle spécifique ? Comme des bas anti-thrombotiques ?
  • Dois-je changer la classe de mes bas de contention (et donc la force de compression) le jour et la nuit ?
  • En complément de ce traitement, dois-je prendre des anticoagulants comme de l’héparine ?

 

En tant que patiente, il me semble essentiel de poser toutes les questions à son médecin. Certains n’apprécient que moyennement de répondre à ses questions, d’autres y répondent avec beaucoup de pédagogie. Il faut avoir en tête que le patient, la personne malade, doit connaître le sens d’un traitement (mais aussi les signes d’alerte) pour préserver au mieux sa santé.

 

Les femmes qui ont eu une césarienne sont également très concernées par le risque de phlébite. Elles doivent prendre les mêmes précautions que les patients ayant eu une opération du genou, du ventre et autres. La grossesse est un facteur amplificateur de l’insuffisance veineuse, l’accouchement et le post-partum sont des périodes à risque pour la phlébite et l’embolie pulmonaire.

 

Porter des bas de contention en prévention de la phlébite lors des traitements contre le cancer

Les personnes qui ont un cancer ont de fortes probabilités d’avoir une phlébite. Bizarrement, chez certains malades, c’est même en recherchant les causes de la phlébite que le cancer est découvert. Ce qui prouve, une fois de plus, que cette maladie est extrêmement pernicieuse.

Lors des traitements comme la chimiothérapie, mais aussi suite aux opérations, il est très fréquent que les personnes malades du cancer portent des bas de contention tous les jours, voire la nuit, en plus d’un traitement d’anticoagulant.

Mettre en place une « politique » de réduction des risques est fondamental lors de cette période.

Là également, il faut bien être au clair avec ses médecins sur le type de bas de contention à porter (même les hommes portent des bas de contention et cela n’a rien de féminisant). Le modèle sera laissé aux choix de la personne malade. Le point positif c’est qu’il y a des gammes très vastes de bas de contention. Certains produits de compression veineuse sont mixtes et sont sans fioriture. C’est le cas, par exemple, des certains bas de contention Juzo qui n’ont pas de dentelles, le modèle Caresse de Jobst également sans dentelle ou les chaussettes de contention Passo de chez Varisan.

À titre d’exemple, vous trouverez des photos des bas de contention noirs (qui passent inaperçus) sur plusieurs pages de mon site et dans mon livre disponible sur Amazon Ma méthode pour trouver la contention idéale au meilleur prix.

bas-contention-heures-nuit

porter des bas de contention jour et nuit

Faut-il porter des bas de contention la nuit ? Est-ce dangereux ?

Dans la vie normale, il n’est pas utile de porter des bas de contention la nuit. En revanche, dans certaines situations médicales précises, cela devient indispensable et doit faire l’objet d’un suivi médical.

Dans ce cas-là, il est important de changer ses bas de contention entre ceux du jour et ceux de la nuit. À titre d’exemple, il est plus agréable de porter des bas de contention à pieds ouverts quand on est alité ou la nuit. Cela évite des chaleurs excessives au niveau des pieds… ce qui est très inconfortable. Dormir avec des bas de contention peut-être neutre au niveau du confort. Mais là aussi, il y a beaucoup d’astuces qui peuvent vous aider. Vous en trouverez sur mon site, mais vous pouvez aussi interroger votre magasin d’orthopédie ou pharmacien spécialiste.

Par ailleurs, pour conserver une bonne force de contention et donc des bas médicaux efficaces, il est utile de savoir comment bien laver ses bas de contention. C’est très facile de laver ses bas de contention à la main ou en machine à condition d’avoir les bonnes astuces et la bonne lessive. Il est parfaitement inutile de dépenser son argent en achetant des savons « spéciaux » pour les bas. Une lessive bien choisie et sans assouplissant fait parfaitement l’affaire.

 

Pour tout savoir sur les bas de contention, n’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter sur l’insuffisance veineuse. C’est gratuit et sans engagement.

 

Crédits photo de l’article sur le temps de port des bas de contention : pixabay, fotolia, pixels

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.