Quelle est la composition des bas de contention ? Les fibres naturelles pour vos jambes

Il est estimé que 40 % des Français ont des problèmes d’insuffisance veineuse. Dans la mesure où l’utilité des bas de contention est avérée pour traiter les problèmes de circulatoires. Cela veut dire qu’une très large partie de la population « devrait » porter des bas de contention. Les besoins augmentent avec l’âge ou en fonction de certains évènements de la vie (grossesse et post partum, opération, cancer, etc.).

Or, même si ce traitement est utile contre les varices et les jambes qui gonflent, les bas de contention sont insupportables, parfois, pour les patients.

Comment supporter les bas de contention ?

Cette grande question a une multitude de réponses, qui sont autant d’astuces de patiente (les miennes), pour mieux connaître ces dispositifs médicaux, approfondir la composition des textiles de compression veineuse en fait partie.

 

En effet, il y a de la diversité dans ce domaine, comme nous allons le voir ensemble.

composition-bas-contention

Quelle est la meilleure matière naturelle pour les bas de contention ?

Pourquoi la composition des bas de contention est importante ?

Les bas de contention sont – pour une grande majorité d’entre eux – composés en fibres synthétiques. Ce sont des fibres en polyamide qui sont les plus utilisées pour fabriquer des bas de contention.

Avec l’élasthanne, ces fibres synthétiques sont à la fois élastiques, résistantes et légères ce qui améliore la résistance des bas de contention.

Il semble (mais je n’ai pas trouvé d’étude certifiant cela) que des nanoparticules font partie des traitements utilisés sur les bas de contention pour éviter les mauvaises odeurs. Ce sont, par exemple, des ions d’argent.

C’est à la fois un gain à court terme pour l’utilisateur… et peut-être un risque sur le long terme pour le patient ? À ce jour, on ne connait pas vraiment l’impact de ces nanoparticules sur notre santé à long terme…

Peut-être que dans quelques années, il y aura un label de bas de contention avec une composition certifiée « sans nanoparticule », qui sait ?

 

Toujours est-il qu’à côté de ces fibres synthétiques qui composent les bas de contention, les fabricants ont développé des produits de compression veineuse intégrant des fibres naturelles, comme nous allons le voir ci-après.

 

Les bas de contention en fibres naturelles

Ainsi, les laboratoires qui fabriquent des bas de contention ont élargi leur gamme pour diversifier leurs offres et permettre aux patients d’avoir un choix réel.

Avoir des bas de contention avec des fibres naturelles, permet d’avoir un autre confort. Parfois, cela permet aussi d’augmenter la tolérance aux bas de contention (notamment les intolérances cutanées). Toutes les peaux ne réagissent pas de la même façon et certaines fibres sont mieux tolérées que d’autres. C’est la même chose avec les bandes autofixantes qui ne sont pas tolérées de la même manière en fonction des peaux. Certaines font des cloques et des brûlures, et d’autres non.

Il faut donc tester différents modèles, de différents fabricants pour savoir quels bas de contention (ou collant et chaussette) vous conviendront le mieux.

 

Voici plusieurs exemples de bas de contention avec des fibres naturelles. Comme vous le verrez, j’ai mis le pourcentage de composition des fibres des bas médicaux, en sachant que les matières sont classées en fonction de leur degré d’importance dans la composition. Autrement dit, les fibres les plus importantes apparaissent en premier.

Cela permet d’avoir un éclairage supplémentaire pour bien choisir vos bas de contention.

Je mettrais, au fur et à mesure, des photos de ces modèles. Pour rester informé de l’actualité de mon site et des bas de contention, inscrivez-vous à la newsletter « insuffisance veineuse ». C’est gratuit et sans engagement.

 

Nota bene : les collections et produits comme les bas de contention évoluent fréquemment. N’hésitez pas à m’envoyer un mail pour me signaler une actualisation.

matiere-bas-contention-laine

Les bas de contention en laine

Les bas de contention en laine

De manière étrange, il n’existe pas beaucoup de modèles de bas de contention (ou collants et chaussettes de compression veineuse) en laine… et encore moins en cachemire !

C’est dommage pour toutes les personnes qui ont toujours froid (comme moi).

Cela étant, voici les modèles de bas de contention en laine :

  • Le collant de contention Kylma de chez Sigvaris qui existe en classe 2 : 50 % de laine mérinos, polyamide et élasthanne. C’est un collant épais, totalement opaque qui existe en noir.
  • Les chaussettes Venoflex Thuasne de classes 2 et  3, avec les fibres en matières suivantes : laine mérinos, élasthanne, polyamide qui existent écru et noir.

 

 

 

Quels sont les bas de contention dont la composition intègre du bambou ?

Le bambou est censé apporter du bien-être lors du port des bas de contention et de limiter la transpiration.

À ma connaissance, il n’existe qu’un seul modèle de chaussettes de contention en bambou.

Ce sont les chaussettes de contention Bambou de chez Sigvaris, classe 2, dont la composition est faite de fibres de polyamide, de viscose de bambou et de l’élasthanne. Les coloris disponibles sont vert clair, rosée, blanc et noir. Les chaussettes sont épaisses.

 

Quels sont les modèles de bas de contention en coton mélangé ?

A contrario, les modèles de bas de contention intégrant du coton sont beaucoup plus nombreux que ceux en bambou.

En voici quelques-uns :

  • Chez Innothera, le modèle Confort Coton, bas de contention de classe 2, avec les matières suivantes : polyamide, coton d’Égypte et élasthanne.
  • Le modèle Qoton de chez Radiante, bas de contention de classe 2 et 3, avec les fibres textiles suivantes : élasthanne, coton et microfibre.
  • Le modèle Coton de chez Sigvaris est composé de polyamide, coton et d’élasthanne. Ce modèle existe en chaussettes de contention, bas et collants de classe 2.
  • Chez Sigvaris, le modèle pour homme, Initial, uniquement en chaussettes de classe 2, avec pour composant : polyamide, microfibre, coton et élasthanne.

 

Existe-t-il des bas de contention en lin ?

Autres fibres naturelles, le lin est aussi utilisé pour fabriquer des bas de contention.

Voici les modèles de chaussettes de contention avec du lin :

  • Les chaussettes de Thuasne, Venoflex, Fast lin de classe 2 avec pour composition : du lin, de la viscose, des polyamides et de l’élasthanne.
  • Chaussettes de contention Origin Lin de chez Sigvaris, classe 2, composées des matières suivantes micro modal/lin, polyamide et élasthanne.

 

Quels sont les bas de contention en soie ?

La soie entre dans la composition de nombreux modèles de bas et chaussettes de contention. Comme :

  • Chaussettes de contention avec de la soie de chez Sigvaris en classe 2, modèle Soyance, dont la composition est la suivante : polyamide, élasthanne, modal et soie.

 

Crédits photo de l’article sur la composition des bas de contention : pixabay, bigstockphoto, fotolia

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.