Hémorroïdes et grossesse : Soulager en douceur même enceinte

Sommaire et points clés de l’article sur les hémorroïdes chez la femme enceinte :

 

hemorroides-grossesse

Les hémorroïdes chez la femme enceinte

 

Les hémorroïdes sont un mal très fréquent dans la population adulte française. Une personne sur deux sera concernée dans sa vie.

La grossesse est un des facteurs à risque concernant leur apparition, tout comme les varices vulvaires et périnéales. Le risque augmente avec le nombre de grossesses.

Il faut distinguer les hémorroïdes internes et externes. Les hémorroïdes internes apparaissent sur la paroi du rectum. Les hémorroïdes externes sur l’anus.

Si vous êtes sujette à une insuffisance veineuse ponctuelle ou chronique, il vous sera particulièrement utile de porter pendant votre grossesse des bas de contention adaptés aux femmes enceintes.

Les hémorroïdes ne sont pas toujours douloureuses, mais sont fréquemment incommodantes. Voici toutes les informations et conseils pour y remédier.

 

Pourquoi les hémorroïdes surviennent pendant la grossesse ?

Il y a plusieurs causes provoquant la survenue des hémorroïdes pendant la grossesse :

  • Le pic hormonal lié à la grossesse,
  • Le poids du bébé qui pèse mécaniquement sur le plancher pelvien et qui peut empêcher la bonne circulation sanguine de cette zone.

Sur ces deux causes de la survenue des hémorroïdes pendant la grossesse, il y a peu de moyens d’agir. En revanche, il est parfaitement possible de corriger certains maux périphériques. C’est le cas de la constipation qui est une cause de survenue des hémorroïdes. En mettant en place une prévention contre la constipation, on prévient également l’apparition des hémorroïdes, même pendant la grossesse.

 

 

Que peut faire une femme enceinte pour soulager la maladie hémorroïdaire ?

Il y a plusieurs façons de soulager les hémorroïdes, même pendant la grossesse. Cependant, avant de tenter quoi que ce soit, il vaut mieux en parler d’abord à son gynécologue ou à une sage-femme. Seuls ces deux professionnels pourront vous alerter sur les risques des méthodes utilisées et leurs conséquences.

 

Lutter contre la constipation pour soulager les hémorroïdes pendant la grossesse

Tout le monde est plus ou moins constipé, mais personne n’y prête vraiment attention. Pendant la grossesse, cet encombrement du transit peut être très pénible.

La prévention et la lutte contre la constipation doivent être une priorité pour ne pas accentuer les tensions pesant sur le plancher pelvien pendant la grossesse et limiter les facteurs de risques d’apparition des hémorroïdes.

En prévention, vous pouvez, chaque matin, mâcher une cuiller de graines de lin qui, en plus d’avoir des propriétés laxatives, sont bourrées d’oméga 3. Il faut passer du temps à les mâcher, sans cela elles ne sont pas assimilées correctement par l’organisme. Les graines de lin se trouvent facilement dans les magasins bio (Biocoop, La Vie Claire, Naturalia, Queues de Cerise …).

Vous pouvez également boire de l’eau d’Hépar ©.

De plus manger, des pruneaux, de la rhubarbe, même en compote est une habitude alimentaire qui facilite la bonne marche du transit.

 

Revoir son alimentation pour limiter la maladie hémorroïdaire pendant la grossesse

Il existe des aliments qui favorisent l’apparition des hémorroïdes et d’autres qui les soulagent. L’ail est un aliment veinotonique par excellence, tout comme l’intrait de marron d’Inde. A contrario, pour éviter les hémorroïdes, il est souvent déconseillé de consommer des épices.

 

Modifier ses habitudes de vie pour soigner les hémorroïdes pendant la grossesse

Pour ne pas avoir d’hémorroïde pendant la grossesse, il est essentiel de maintenir un niveau de forme physique correct. Avoir une activité sportive, même très modérée, permet toujours d’activer la circulation sanguine et empêche la stase veineuse favorisant la dilatation des veines. Il ne faut pas se fixer des objectifs inatteignables, car la grossesse est un état particulier qui contient des risques. La marche ou la natation sont des sports doux très bénéfiques pour la circulation sanguine et la lutte contre les hémorroïdes.

 

Voici une vidéo qui fait le point sur le sport et la grossesse :

 

L’acuponcture et grossesse : une aide pour lutter contre la maladie hémorroïdaire ?

Les médecines douces sont souvent présentées comme sans risques. Concernant l’acuponcture, ce n’est pas tout à fait vrai et il existe des points contre-indiqués pendant la grossesse, notamment ceux qui favorisent un bon retour veineux.

Si vous voulez utiliser cette technique médicale pour soulager les hémorroïdes pendant la grossesse, veillez à bien être au clair sur ce point avec votre médecin-acuponcteur.

 

 

Et après la grossesse, que deviennent les hémorroïdes ?

Dans la plupart des cas, les hémorroïdes et varices vulvaires disparaissent quelques semaines après l’accouchement.

Il peut arriver que les hémorroïdes disparaissent immédiatement après la naissance du bébé, c’est le cas le plus heureux.

Il peut arriver également que les hémorroïdes deviennent sanguinolentes après l’accouchement ou que la crise hémorroïdaire soit plus aigüe. C’est un état temporaire, mais pénible.

 

Sachez que votre sage-femme ou votre gynécologue, peuvent vous aider pour trouver des solutions et éviter la thrombose hémorroïdaire.

Par ailleurs, s’équiper d’un cousin anti-escarre, anti-hémorroïdes peut soulager la position assise.

Il y a aussi des exercices qui peuvent aider à rééquilibrer le corps après un accouchement. Dans cet esprit, voici une vidéo pédagogique faite par le CHU de Montréal :

 

 

 

Crédits photo : © slava_14 – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.