L’opération des varices par stripping : déroulement et conseils

 

operation-stripping-varice

se faire un stripping des varices

 

Les varices sont une dilatation des veines. Elles apparaissent prioritairement sur les membres inférieurs, autrement dit, les jambes. Conséquence d’une mauvaise circulation sanguine, les varices sont souvent perçues comme un désagrément esthétique pour devenir, avec le temps, un réel problème de santé.

Trop souvent banalisée, une insuffisance du retour veineux peut avoir des conséquences graves comme la phlébite et l’embolie pulmonaire.

Il existe plusieurs traitements contre les varices.

Pour la Haute Autorité de Santé, les bas de contention sont la solution de référence.

 

Mais parfois, quand les saphènes ne jouent plus du tout leur rôle, les médecins conseillent à leurs patients de se faire opérer.

 

Le stripping, l’éveinage ou la saphénectomie : trois termes pour désigner la même opération

Le stripping des varices est le terme le plus communément utilisé. Cette opération se nomme également l’éveinage ou la saphénectomie.

Le stripping vient de l’anglais « to strip » qui signifie « arracher ».

Le stripping des varices consiste à procéder à l’ablation des veines devenues variqueuses par l’insuffisance des veines saphènes. Les veines retirées vont de l’aine jusqu’au bas de la jambe.

L’opération du stripping des varices se fait sous anesthésie générale ou rachianesthésie. Cette dernière  permet de ne plus « sentir » ses jambes, tout en étant éveillé.

Le stripping va pouvoir intervenir sur les saphènes superficielles ou les grandes saphènes.

Le stripping a longtemps été la méthode reine pour l’ablation des varices. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. D’autres opérations des varices se développent. C’est le cas du laser-endoveineux qui détruit la paroi des varices et de la mousse sclérosante.

Voici une vidéo de présentation du traitement des veines par chirurgie par le Docteur Jean-Paul Fichère  :

 

 

Quand se faire opérer des varices ?

Chaque année, en France, plus de 200 000 personnes se font opérer des varices.

Seul un médecin peut conseiller à son patient d’être opéré des varices. Pour faire cette proposition, le spécialiste des varices et du système vasculaire (angiologue, phlébologue) va se fonder sur des constatations cliniques et le résultat des examens veineux comme l’écho-doppler.

Théoriquement, l’opération des varices est envisagée quand le diamètre de la veine dépasse 7 millimètres.

Il est conseillé d’éviter de se faire opérer au printemps ou en été.

 

Au niveau du mode opératoire, il existe plusieurs manières d’opérer des varices. Le stripping est une technique très courante pour enlever les veines malades.

 

En quoi consiste la chirurgie des varices par stripping ?

Avant l’opération, le chirurgien va marquer la jambe du patient pour déterminer précisément le chemin de la varice à retirer.

Pour procéder à l’ablation des veines variqueuses, le chirurgien va d’abord faire deux incisions : une au pli de l’aine et l’autre au niveau de la cheville. Parfois une troisième incision est nécessaire au niveau du genou.

Le chirurgien va ensuite introduire dans la varice une tige nommée stripper qui va permettre d’enlever la veine malade.

Quand l’opération est terminée, les incisions sont refermées par du fil résorbable. Les cicatrices ne seront que très peu visibles par la suite.

À la fin de l’opération, le chirurgien pose des bandages compressifs pour limiter les constitutions d’un hématome.

 

Voici une vidéo d’une opération des varices avec la technique du stripping (attention ce sont des images de chirurgie… donc elles peuvent heurter certaines sensibilités, dont la mienne) :

 

Combien de temps dure le stripping des varices ? Quelle anesthésie prévoir ?

La durée de l’opération est variable. Le stripping peut durer entre 45 minutes et 2 heures selon les cas.

Le plus souvent le stripping se fait sous anesthésie générale, parfois sous péridurale ou rachianesthésie. Il faut donc un peu plus de temps pour se réveiller et sentir ses membres inférieurs après l’opération.

 

Quelle est la durée de l’hospitalisation après une opération des varices par stripping ?

Il y a quelques années, après un stripping, l’hospitalisation était de 5 jours. Cette opération des varices peut aussi être réalisée en ambulatoire. Autrement dit, le patient arrive le matin et repart le soir.

Mais, la plupart du temps, elle nécessite tout de même une hospitalisation de 24 à 48 heures.

 

Quelle est la période de convalescence du stripping des saphènes ?

En revanche, la convalescence est plus longue. Il faut compter environ un mois. L’arrêt de travail varie de deux à quatre semaines.

Cela étant, pour veiller à une bonne récupération, il est essentiel d’essayer de marcher rapidement après l’opération. Certains médecins conseillent de le faire dès le lendemain du stripping.

 

Après un stripping des varices, que faut-il savoir ? Point sur le post-opératoire

Si l’opération des veines variqueuses et l’hospitalisation sont de courte durée, il faut tout de même prévoir des interventions à domicile par une infirmière pour :

  • Vérifier les pansements,
  • Les changer,
  • Faire l’injection d’anticoagulant pour éviter les phlébites.

 

La toilette après un stripping

Les bains sont à exclure durant un mois minimum.

Les douches peuvent être prises à partir du 4ème jour de convalescence.

Si vous vous sentez faible, pensez à vous équiper d’un siège de bain. Les douches à l’italienne sont idéales pour les suites d’une opération. Il est possible d’y installer facilement un siège de douche ou une chaise de jardin en plastique. Cela permettra à la personne opérée de se reposer en prenant sa douche et éviter les malaises.

 

Le port des bas de contention après une opération des varices

Juste après un stripping des varices, il est fortement conseillé de porter des bas de contention pour réduire le risque de phlébite.

Il faut les acheter avant l’opération des varices. Pour choisir les bas de contention, il est très important d’aller chez un spécialiste : pharmacien spécialiste ou orthopédiste. Trop souvent, les personnes sont mal accompagnées dans cet achat alors qu’il existe beaucoup de modèles différents de bas de contention. Il est donc tout à fait possible de trouver un modèle de bas de contention qui lui convienne parfaitement.

Si les contentions de classe 2 ne sont pas compliquées à mettre, les forces supérieures sont plus difficiles à poser. Vous pouvez vous aider d’un enfile-bas de contention. Par exemple, ceux en tissu, qui s’enfilent et sur lesquels le bas glisse facilement, sont très pratiques.

Si vous devez porter des bas de contention de classe 2 ou 3, pensez également à superposer les couches de bas de contention : la pose de deux bas de force 2 équivaut à un bas d’une force 4.

 

L’organisation des nuits après une opération des varices par stripping

Après une opération des varices, demandez à votre médecin si vous devez porter vos bas de contention la nuit.

Si oui, renseignez-vous sur les modèles avec pied ouvert qui sont plus confortables pour dormir.

Vous pouvez également surélever vos jambes à l’aide d’un coussin spécial « jambes » ou en plaçant de petites cales sous les pieds de votre lit (ou encore un annuaire sous votre matelas).

 

Les effets secondaires du stripping des saphènes

Juste après le stripping, les effets secondaires les plus fréquents sont la formation de bleus sur la jambe, d’hématomes. Après une opération des varices par stripping, il est aussi possible de faire une phlébite superficielle ou profonde. Il faut donc être particulièrement vigilant aux suites post-opératoires et demander un avis médical au moindre doute.

Des neuropathies peuvent survenir, notamment quand le nerf sural a été touché lors de l’opération.

 

 

Crédit photo : © la source de l’info – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.