Chimiothérapie et cancer : quelles solutions contre les nausées ?

remede-nausees-grnad-mere

Les solutions aux nausées : astuces de grand-mère et conseils de patient

  • Chez les patients, avoir la nausée est très fréquent.
  • Durant toute notre vie, différent événements de santé vont en être la cause. Cela va de la femme enceinte (attendre un bébé n’est pas un long fleuve tranquille) ou d’un fort stress.

C’est également le cas pour les personnes qui prennent des médicaments contre le cancer.

Ainsi, en chimiothérapie, la perte d’appétit est habituelle (malheureusement) tout comme le dégoût de la nourriture. Elle est souvent accompagnée de nausées. La nausée se se définit comme un mal-être, un inconfort important perturbant l’alimentation. Elle peut être accompagnée de vomissement.

Pour soulager cet état ou pour sensiblement améliorer les choses vous pouvez essayer les différentes pistes. Ce sont des remèdes de grand-mère, que je vous propose sous la forme de mes conseils de patient.

Bien évidemment, avant de les mettre en pratique, assurez-vous qu’ils sont sans risque pour votre santé en en discutant avec vos médecins.

Cet article reprend l’esprit de mon guide pratique pour les malades du cancer : Mieux vivre le cancer La Bible. J’ai écrit ce livre unique pour donner aux personnes atteintes du cancer et à leur entourage tous les conseils pour faire face aux conséquences des traitements contre la maladie.

Sommaire de l’article sur les solutions et remèdes contre les nausées en chimiothérapie :

L’alimentation en chimiothérapie pour lutter contre les nausées et la perte d’appétit ou les vomissements :

Les nausées en chimiothérapie peuvent être particulièrement handicapantes, les patients en témoignent souvent.

Voici des piliers qui permettent d’atténuer les nausées lors des traitements contre le cancer comme la chimiothérapie :

  • Intégrer à son régime alimentaire des aliments neutres, froids, peu odorants,
  • prendre une légère collation avant les séances de chimiothérapie,
  • Fractionner vos repas en faisant attention à la prévention contre les aphtes,
  • Boire de l’eau gazeuse riche en bicarbonate (type St. Yorre très utile en chimio), mais plutôt hors des repas,
  • Boire des tisanes « anti-nausées » dont je donne les recettes dans mon livre,
  • Essayer la méthode des glaçons ou des sorbets qui atténue les nausées comme je l’explique dans mon livre,
  • Éviter d’être constipé (rien n’est simple mais il peut y avoir des astuces facile à mettre en place pour soulager ces symptômes),
  • Certaines personnes sont vraiment soulagées par le Coca-cola, Pepsi, …
  • prendre une cuillerée de miel le matin,
  • Essayer le gingembre en tisane, en épice dans les plats ou intégrer du citron et de la menthe à son alimentation,
  • Vous écouter : certains aliments peuvent accentuer les nausées, d’autres les atténuer. Cela est propre à chacun, il est important de la savoir pour y être attentif et déterminer ce qui vous convient le mieux.

Homéopathie, phytothérapie et méthodes naturelles contre les nausées et la perte d’appétit en chimiothérapie :

cancer_symptome_nausees

Cancer et chimio : atténuer les nausées

Dans mon guide  Mieux vivre le cancer La Bible une partie entière passe en revue toutes les médecines complémentaires en donnant leurs bénéfices et leurs limites pour soulager efficacement les effets secondaires des médicaments contre le cancer.

Ces approches différentes de la médecine allopathique permettent (parfois) de savoir comment soulager les troubles du goût chez les patients.

  • Essayer des traitements homéopathiques (Nux Vomica 7ch, Cucculine, Cucculus 7ch, Pulsatilla 7ch,…) en faisant toujours attention à la prévention contre les aphtes,
  • S’aider de la phytothérapie avec une tisane contre les nausées ou en mettant sur un petit mouchoir des gouttes essentielles de menthe poivrée que vous pourrez respirer quand les nausées se font sentir. Attention, certaines personnes développent des intolérances aux huiles essentielles,
  • Se rapprocher du diététicien de l’unité d’oncologie où vous êtes pris en charge,
  • Se renseigner sur les acupuncteurs : certains sont spécialisés dans les soins de supports (contacter votre médecin traitant, votre oncologue ou l’infirmière cadre du service). La stimulation du point P6 est souvent citée pour réduire la nausée.

Dans les médecines complémentaires qui aident à « mieux manger » vous entendez sans doute parler de témoignages qui poussent faire le jeûne lors d’une chimiothérapie. Pour moi, il faut vraiment sécuriser au maximum la pratique de ce type de (non) régime alimentaire. La santé est fragile, surtout pour les personnes suivant une thérapie lourde. Autant réduire le risque.

Nausées et chimio : savoir comment prendre ses repas pour être soulagé

Autre solution naturelle et simple  pour lutter contre les nausées et la perte d’appétit lors d’un traitement par chimiothérapie : adapter son environnement 

  • Prendre ses repas en famille ou avec des amis permet de rendre ces moments plus conviviaux et plus appréciés,
  • Essayer d’être au calme avant et pendant les séances de chimiothérapie. Pour vous isoler du bruit ambiant, utilisez des bouchons d’oreilles ou un lecteur Mp3 avec écouteurs.

Par ailleurs, certains malades disent que manger des sorbets ou sucer des glaçons atténuent les nausées.

Parfois, certains patients en chimio affirment que le coca les a aider à diminuer les nausées voire les vomissements. Si vous souhaitez tester cette astuce, pensez à réduire les résidus de sucre dans votre bouche car ils peuvent favoriser l’apparition des aphtes qui sont de véritables plaies, au sens propre comme au sens figuré. C’est la même logique avec les glaces, sorbets ou glaçons qui sont des remèdes  limitant la sensation de nausée.

Si les nausées sont très présentes et vous empêchent de vous alimenter correctement, parlez-en à votre médecin. Le mieux est d’illustrer votre mal-être pour que les médecins puissent bien matérialiser ce qui se passe. Aidez-vous des tableaux de suivi disponibles dans mon guide unique Mieux vivre le cancer La Bible. Il est disponible sur Amazon (format livre papier) et en téléchargement immédiat sur ce site.
En étudiant ce suivi, votre oncologue pourra vous conseiller et éventuellement vous donner un traitement allopathique en conséquence. Les plus répandus sont le Vogalène ©, le Primpéran ©, voire un traitement à la cortisone.
Voici les recommandations de la diététicienne de l’hôpital d’Hottawa pour avoir des solutions simples contre les nausées et les vomissement liés au cancer :

Dans toutes les solutions possibles pour atténuer les nausées, pensez également à boire beaucoup durant la chimiothérapie et les traitements du cancer (l’hydratation voire l’hyperhydratation sont très importantes). Le choix de son eau quotidienne  peut contribuer à diminuer les nausées voire les vomissements en réduisant l’acidité de la bouche.

Crédits photo de l’article sur le cancer, les nausées et la perte d’appétit : photo-libre.fr

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :

5 Commentaires

  1. Yves

    Bjr,
    Je viens de terminer un traitement suite à colectomie.
    La seule potion qui me faisait disparaître les nausées (faibles d’ailleurs d’après ce que j’ai entendu des autres patientes), était le thé à la menthe, fortement dosé en menthe.
    En ingurgigant ça avant et pendant les repas, je pouvais manger sans trop de problème.
    L’avantage c’est que c’est pas compliqué, et pas vraiment toxique.
    Bon courage à toutes et tous.

  2. Maréchal Tapioca

    Pourma part, ayant subi une chimio de type « RCHOP »,(6 injections espacées de 3 semaj’ai jeuné, ne prenant que du thé vert citonné, pendant 5 jours, 2 jours avant la chimio, le jour de la chimio et puis les 2 jours suivants. Non seulement je n’ai eu strictement aucune nausée mais l’efficacité du traitement à été extrêmement rapidezéro n

  3. BIRMANN

    Bonsoir,je fais de la chimio 3 fec 100 et 3taxotere pour l’instant je suis à ma 2ème fec et j’ai des nausées en permanence depuis 12 jours croyez vous que l’oncologue peut me donner quelque chose en plus ou faut il que je patiente jusqu’à ma prochaine .Cordialement.

    • chimio-pratique@live.fr

      Bonsoir,
      je pense que vous pouvez contacter votre oncologue sans attendre. il a sans doute une solution à vous proposer.
      En attendant :
      Avez-vous essayez de fractionner vos repas le plus possible (en faisant attention à la prévention des aphtes) ? De boire des eaux fortement dosées en bicarbonate (type St Yorre) ou tisanes ? La solution des glaçons ?
      Si vous contactez votre oncologue, essayer d’illustrer vos nausées pour que pour lui cela soit parlant. Par exemple dites « je suis dans l’impossibilité de prendre un repas complet de toute la journée et cela fait 12 jours que ça dure », « je ne peux manger que de la compote, le reste ne passe pas », etc. Ça lui permettra de mieux matérialiser votre « état nauséeux ».
      Cordialement

    • Andree

      Bonjour, lors de ma chimio sous FEC 50, ma belle fille m’a fait une séance d’acupuncture avant la perfusion et le lendemain : je n’ai jamais eu de dégoût, de nausées ou autres. Les personnes qui avaient le même traitement que moi au Centre Oncologique en souffraient pourtant …Vous pourriez peut être essayer ? Bon courage! Cordialement

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.