Quelle chirurgie pour un cancer du côlon et du rectum (colorectal) ?

Le cancer du côlon et du rectum est le 3ème cancer le plus fréquent en France après celui de la prostate et du sein. Chaque année en France plus de 50 000 nouvelles personnes sont touchées.

Ce cancer est également appelé cancer colorectal.

Les traitements du cancer du côlon et du rectum sont principalement la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et les thérapies ciblées.

Dans cet article, je vais détailler toutes les informations qui me semblent indispensables à connaître dans l’opération d’un cancer du côlon et du rectum.

Comme vous le savez si vous me suivez via ma newsletter et les réseaux sociaux, je suis convaincue que les patients ont toute leur place pour les problématiques liées au cancer. Du fait de leur parcours, leurs connaissances acquises et leurs réflexions, ils peuvent aider d’autres personnes malades et proches.

 

C’est dans cet esprit que j’ai réalisé ce site et écrit mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible. Ce livre est une guide pratique de référence pour les personnes malades du cancer et leurs proches.

 

Ainsi, dans cet article sur l’opération du cancer colorectal, je vais d’abord évoquer les différents types de chirurgie possible.

Ensuite, je vous dirai comment répondre à la question : quel est le meilleur chirurgien du cancer du côlon ? Pour cela, je détaillerai les astuces pour trouver le meilleur chirurgien pour vous. Autrement dit, celui que vous aurez pu choisir de manière éclairée.

Je vous présenterai également les questions à lui poser pour éviter les mauvaises surprises.

Enfin, je développerai les suites d’une opération du cancer du côlon.

 

Pour rendre la lecture plus agréable, j’ai intégré plusieurs vidéos intéressantes sur ce sujet dans les paragraphes de l’article. Attention cependant, en fonction de votre sensibilité pour les visionner, les personnes sensibles peuvent être heurtées.

 

chirurgie-colorecal

Les opérations chirurgicales du cancer colorectal

 

Les différentes formes de chirurgie du colon et du rectum

structure-colorectale

Les parties anatomiques du gros intestin et du rectum

En fonction de la localisation et du stade du cancer colorectal, plusieurs types de chirurgie sont possibles.

Dans tous les cas, la chirurgie du cancer colorectal doit être la plus conservatrice possible.

À ce jour, la chirurgie du cancer colorectal est réalisée sous anesthésie générale. L’intervention dure 5 heures en moyenne. C’est une opération lourde qui va nécessiter 8 jours d’hospitalisation environ.

 

Les techniques opératoires sont, en premier lieu, la laparotomie. C’est une large incision du ventre. En second lieu, la cœlioscopie peut également être pratiquée. Elle consiste à utiliser une caméra et à faire trois petites incisions sur le ventre. L’une pour la caméra, les deux autres pour les pinces chirurgicales.  Cette forme d’opération du côlon est moins lourde que la laparotomie classique.

 

L’opération du cancer colorectal consiste à retirer la partie du côlon malade. Après cette ablation, le chirurgien va relier les parties saines du gros intestin entre elles. Cet acte s’appelle l’anastomose.

 

Dans certains cas, une stomie sera réalisée. Le chirurgien posera un anus artificiel. Je vous propose un point sur cette suite chirurgicale à la fin de cet article avec une vidéo de témoignages sur ce sujet.

Dans la chirurgie du cancer de l’anus, la pose d’un anus artificiel est fréquente.

 

Quels sont les objectifs de la chirurgie du cancer colorectal ?

Dans la grande majorité des cancers, la chirurgie est l’acte pivot du parcours de soins. En effet, par cette opération, les chirurgiens retirent le cancer primitif, foyer initial de développement du cancer.

Cette intervention chirurgicale permet d’augmenter les chances de guérison et de réduire le risque de rechute.

Selon le protocole de soins fixé par la réunion de concertation pluridisciplinaire, l’opération est souvent complétée par une chimiothérapie du cancer colorectal.

 

Voici une vidéo du Dr Cécile De Chaisemartin réalisée par l’Institut Paoli Calmettes de Marseille sur la chirurgie du cancer colorectal et la diminution du risque de rechute :

 

Ainsi, les objectifs de la chirurgie du cancer du côlon sont différents en fonction de la localisation de la tumeur et de son stade d’évolution. L’intervention chirurgicale et son efficacité incluent une surveillance médicale postopératoire.

ablation-cancer-colon

L’opération du cancer du colon et du rectum

 

Comment trouver le meilleur chirurgien du cancer colorectal ?

Concernant la chirurgie, il est communément admis que plus un chirurgien pratique un acte de chirurgie particulier, plus il développera sa précision et son expertise.

Ainsi, il me semble important de choisir son hôpital avec soin. Dans la même ligne, il est fondamental de choisir son chirurgien avec la plus grande des attentions.

Bien sûr, ce choix n’est pas une garantie absolue. Cela étant, il permet de réduire les risques liés à toutes opérations.

 

À mon sens, il y a deux pistes pour trouver un chirurgien « spécialiste » du cancer du côlon et de la chirurgie digestive.

La première est d’étudier le classement des hôpitaux.

La seconde est de se rapprocher d’un centre unicancer.

Dans cette recherche, il ne faut pas hésiter à inclure votre médecin traitant. En effet, il pourra vous donner son avis de professionnels de santé et vous aiguiller en cas de besoin.

 

Le classement des hôpitaux

hopital_public

Le classement des hôpitaux et le cancer colorectal

En France (et partout dans le monde), la presse publie tous les ans, un « palmarès des hôpitaux ».

Dans ces dossiers, toutes les spécialités médicales sont détaillées. Le classement des hôpitaux se fait selon des critères précis.

Bien sûr, comme pour tous les classements, les critères peuvent être contestables. Pour autant, ces classements donnent des éclairages dont les patients peuvent se servir pour faire des choix qui concernent directement leur vie.

Sans ces classements, il faut bien avouer que les non-initiés sont assez démunis. Et cela concerne la plupart des personnes malades.

 

À titre d’information, en 2018, le magazine Le Point a mis sur le podium des meilleurs hôpitaux du cancer du côlon : L’Institut Paoli Calmettes (Marseille), le CHU de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et l’Hôpital Saint Antoine à Paris.

 

À titre d’exemple, voici une présentation de la prise en charge hospitalière pour une opération du cancer du côlon à l’Hôpital Saint Louis :

 

Les centres unicancer : les meilleurs hôpitaux du cancer

Les centres unicancer sont des structures hospitalières qui se consacrent totalement au combat contre le cancer.

Ils ont deux pôles. Le premier est dédié à la recherche contre le cancer. Le second se consacre à la délivrance des soins.

En France, le réseau des centres unicancer se compose de vingt établissements de soins.

Ce modèle de structure n’est pas unique. Dans le monde, il existe d’autres centres spécialisés qui ont le même modèle. C’est le cas aux États unis et en Australie.

Ainsi, les centres unicancer sont des centres experts qui concentrent des compétences dans les traitements du cancer. S’il est toujours compliqué de désigner les meilleurs chirurgiens et médecins, il est clair que les « plus grands experts » du cancer sont dans ces centres.

 

Cancer colorectal : Ce qu’il faut demander au chirurgien

Pour moi, la consultation avec le chirurgien doit être bien préparée.

Je détaille cette étape cruciale pour le patient dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible.

Ainsi, il est important d’anticiper l’entrevue avec le chirurgien pour plusieurs raisons.

La première est que la chirurgie du cancer du côlon est une étape importante du parcours de soins. Elle peut avoir des conséquences temporaires ou définitives. Le patient doit avoir les informations les plus claires possible sur l’objectif de l’opération, ses risques et ses conséquences.

De plus, n’hésitez pas à demander au chirurgien s’il existe des possibilités d’alternatives à la chirurgie ou à la forme de chirurgie retenue. S’il existe une alternative à la laparotomie… autant le savoir et étudier la question. Les formes alternatives de chirurgie se développent de plus en plus, notamment avec les opérations assistées d’un robot. Autant bénéficier de ce qui se fait de mieux.

La seconde est que les médecins n’ont pas beaucoup de temps. Ainsi, sans préparation, le patient n’aura pas forcément pu poser toutes les questions importantes pour cette chirurgie. Si vous avez préparé l’entrevue et noter vos questions avant, vous aurez juste à les poser à votre médecin le jour J.

Enfin, dans cette entrevue, vous devez savoir par qui vous serez opéré. Cette question n’est pas naïve. Dans les hôpitaux universitaires notamment (les CHU), vous pouvez être opéré par un interne et non pas le chirurgien que vous avez choisi.

Si vous voulez être opéré par un chirurgien que vous avez nommément choisi, il faudra le dire clairement à votre équipe soignante. De plus, il faudra réaffirmer ce choix lors de la consultation préopératoire. En sachant que ce choix… peut entraîner la facturation de dépassements d’honoraires.

 

La question des dépassements d’honoraires

depassement-honoraires-devis

Prix opération du cancer colorectal

Tous les actes médicaux sont codifiés. Les médecins peuvent facturer leurs interventions selon plusieurs critères. Le secteur 1 donnera lieu à un remboursement total par l’Assurance Maladie avec une prise en charge à 100%.

En secteur 2, l’acte ne sera que partiellement remboursé.

Si vous êtes opéré du cancer du côlon dans une clinique, donc un établissement totalement privé, il y aura certainement des dépassements d’honoraires.

Cela peut également être le cas dans les hôpitaux publics qui accueillent des consultations privées de leurs praticiens. Tous les CHU ont des consultations privées en leur sein.

Dans tous les cas, pour éviter d’être pris au dépourvu, demandez clairement à votre chirurgien et à votre anesthésiste si des dépassements d’honoraires sont pratiqués. Si cela est le cas, vous devez recevoir un devis pour l’ensemble de l’opération de votre cancer digestif.

 

Sachez que vous pouvez également « négocier » ces dépassements d’honoraires… c’est une pratique peu classique… dont le patient peut se saisir.

 

Comment prévenir la prévention de la phlébite lors d’une chirurgie du côlon et du rectum ?

thrombose-cancer-colon

Ablation d’un cancer colorectal et thrombose

Lors de cette consultation avec le chirurgien, il y a un sujet à évoquer : la thrombose veineuse. En effet, la chirurgie et l’alitement accentuent les risques.

Ainsi, en prévention de la phlébite, pensez à vous munir de bas de contention que vous soyez une femme ou un homme. Si vous ne savez pas ce que sont les bas de compression veineuse, je vous propose de les découvrir ici :

Qu’est-ce que les bas de contention ?

Il existe de modèles postopératoires. Il y a également des modèles de bas de contention sans pieds, plus confortables quand on est alité. En effet, les médecins recommandent, dans certains cas, de dormir avec des bas de contention.

Ces bas à varices sont prescrits par votre médecin et doivent être achetés avant l’opération. Pour être bien conseillé lors de leur achat, mieux vaut aller chez des spécialistes (magasins d’orthopédie et pharmacies orthopédiques).

Parfois, il faut prévoir un certain délai pour les avoir en raison du stock limité des magasins. Même si pour moi, il vaut mieux les acheter chez un revendeur qui a beaucoup de stock et plusieurs modèles variés. Cela permet d’avoir réellement le choix.

Dans un souci de confort, il vaut mieux également en avoir plusieurs paires. Cela permet de changer de bas de contention tous les jours… ce qui est un confort insoupçonné.

Par ailleurs, en anticipation d’une difficulté à les poser – ce qui est souvent le cas en post opératoire – demander à voir et essayer des enfile-bas de compression veineuse. Il y a des modèles d’enfile-bas très différents et certains sont bien pratiques après une opération. Attention, les prix sont très différents en fonction des modèles.

 

Sur ce sujet spécifique de la thrombose, j’ai rédigé un article sur la phlébite et le cancer.

 

Le cancer colorectal après la chirurgie

La chirurgie du cancer du côlon et du rectum peut avoir des conséquences temporaires ou définitives.

 

À titre d’exemple, après l’opération, si vous avez des drains ou redons reliés à un vide, demandez à ce que le vide soit percé avant leur retrait. C’est l’infirmière qui s’en charge. Ce petit acte est très important pour le patient. Quand il n’est pas réalisé, il provoque une forte douleur… qui peut être évitée facilement. C’est totalement anormal qu’il ne soit pas réalisé systématiquement.

 

De plus, dans les suites opératoires du cancer du côlon et du rectum, il peut y avoir une stomie.

 

Comment vivre sa vie avec une stomie du côlon et du rectum ? Témoignage de la vie avec une poche

Une colostomie est une ablation du côlon qui va nécessiter la pose d’un anus artificiel.

Si vous vous posez la question : qu’est-ce qu’un anus artificiel ? Voici une réponse simple :

C’est une poche qui doit recueillir les selles, car le sphincter a été retiré.

 

Avant de poursuivre cet article, je vous propose une vidéo de témoignages sur la stomie présentée par le CHU de Québec. Elle est très pédagogique et donne de bonnes astuces. En plus des témoignages et de la vie avec une poche après une stomie, elle présente les différentes options possibles pour le patient.

Comme vous pourrez le voir, le doublage n’est pas terrible. En revanche, les informations et astuces données sont de très bonnes qualités.

 

Faire du sport après une chirurgie du côlon

Après la cicatrisation complète de l’opération du cancer du côlon, vous pourrez reprendre une activité physique. Faire du sport est même conseillé pour se remettre des suites opératoires et combattre la fatigue.

Votre équipe soignante vous donnera des conseils pour adapter cette pratique sportive aux suites chirurgicales.

Contrairement à l’affirmation dans la vidéo précédente, la colostomie peut-être contre-indiquée avec la natation. C’est – en tout cas – ce qu’affirme le magazine Sciences et Avenir (n°830).

Le mieux est d’évoquer ce point directement avec votre chirurgien. Il pourra vous donner des indications et conseils totalement adaptés à votre situation médicale.

 

Le site e-cancer propose un article intéressant sur l’opération du cancer du côlon ici.

 

Crédit photo de l’article de présentation de l’opération du cancer du côlon et du rectum : © Eraxion – bigstockphoto.com – sur les parties du gros intestin : © designua – bigstockphoto.com – sur la thrombose © Murat Subatli – Fotolia.com – sur les dépassements d’honoraire ©Taffi – Fotolia.com

 

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.