Quelles sont les solutions à la crise d’hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont une dilatation des veines du rectum et de l’anus. Lorsqu’il y a une crise d’hémorroïdes, la situation peut être très douloureuse pour la personne souffrante. Il se raconte même que Waterloo a été perdu par Napoléon à cause d’une crise d’hémorroïdes. Comme quoi, la petite histoire fait aussi partie de la grande…

S’il n’y a pas de solution miracle contre la crise d’hémorroïdes, une bonne prévention et des remèdes d’urgence peuvent bien aider à vous en débarrasser.

Pour une solution durable, il vous faudra également revoir certaines habitudes de vie néfastes.

crise-hemoroides-solutions

comment soulager hémorroïdes crise

 

Les causes aux crises d’hémorroïdes : éviter les déclencheurs

Contre les crises d’hémorroïde, certaines causes peuvent être évitées… mais pas toutes. Il sera, par exemple, difficile de reprocher à une femme enceinte d’avoir des hémorroïdes « à cause » de sa grossesse ou juste après son accouchement.

En revanche, il existe des causes qui peuvent parfaitement être limitées dans la vie de tous les jours. Ce sera notamment le cas :

  • D’une sédentarité trop importante: les hémorroïdes sont une déformation des veines et donc, un trouble de la circulation sanguine. Pour les éviter, remettez-vous aux sports (marche, natation…),
  • Une constipation chronique: c’est LA grande cause aux crises d’hémorroïde. Pourtant, il est facile de mettre en place des méthodes simples pour ne plus être constipé vous en trouverez quelques-unes dans mon article sur les solutions contre la constipation,
  • Choisissez la bonne position pour aller aux toilettes: En reproduisant la position des toilettes à la Turque, vous adopterez la position la plus physiologiquement respectueuse en évitant de pousser sur votre périnée et en augmentant la pression sur les veines de l’anus et du rectum.

 

Les solutions à la crise de la maladie hémorroïdaire

Pour calmer une crise d’hémorroïde, vous avez un large de choix de possibilités. Il y a une multitude de solutions pour soulager les hémorroïdes.

Aucune ne relève de la solution miracle, mais chacune peut aider.

symptomes-hemorroides-traitement

Symptômes des hémorroïdes

En cas de crise d’hémorroïdes : éviter totalement les infections

Avant tout, pour éviter les infections lors d’une crise d’hémorroïdes, ayez une hygiène personnelle impeccable. Nettoyer la zone anale après chaque selle est une nécessité. Pour cette hygiène, il n’y a rien de mieux qu’une base lavante douce et de l’eau. Contrairement à la croyance répandue, les lingettes pour bébé ne sont pas si « douces » que cela. Elles contiennent des parfums potentiellement allergisants et des perturbateurs endocriniens.

L’idéal est souvent dans les solutions les plus simples : de l’eau et une base lavante, en veillant à bien sécher la zone anale avec un papier à usage unique.

 

Crise de la maladie hémorroïdaire et avis médical

Sachez également qu’il est toujours utile (et même indispensable) de demander l’avis de son médecin. Les hémorroïdes sont un sujet tabou, mais l’expertise du corps médical est indispensable pour écarter le risque de thrombose ou de prolapsus, voire de cancer de l’anus (pathologie très rare mais qui existe).

Le médecin des hémorroïdes est un gastro-entérologue ou un proctologue.

Sachez que dans certaines villes, il existe des urgences « proctologie ». C’est le cas, par exemple à Paris, à l’hôpital des Diaconesses.

Voici en vidéo, une intervention dans l’émission Allo Docteur sur l’urgence d’une crise d’hémorroïdes :

 

Les méthodes naturelles pour soulager la crise d’hémorroïdes

Ainsi, les hémorroïdes sont des dilatations des veines du rectum et de l’anus. Les hémorroïdes peuvent être internes ou externes. Au mieux, elles sont désagréables, au pire, elles sont franchement douloureuses.

À côté de la médecine allopathique classique des hémorroïdes, voici les solutions complémentaires à votre disposition.

 

Soulager les hémorroïdes et les crises douloureuses grâce à l’homéopathie

L’homéopathie peut être d’une grande aide pour soulager et soigner les hémorroïdes. Le traitement de base et la prise de :

  • 100 gouttes, trois fois par jour d’Aesculus hippocastanul 6 DH

En complément, vous pouvez prendre :

  • Arnica Montana 5 CH en cas de douleur au toucher,
  • Hamamelis 5 CH,
  • Nux vomica 7 CH.
astuce-hemorroides

Guérir des hémorroïdes naturellement

Calmer la crise hémorroïdaire avec les huiles essentielles

L’usage des huiles essentielles est controversé. De plus en plus d’allergies sont signalées après leur usage.

L’huile essentielle de lentisque pistachier semble être l’huile essentielle la plus efficace contre les hémorroïdes. Les huiles comme le cyprès, la lavande aspic, la menthe poivrée l’hélichryse italienne peuvent également être utiles. Vous pouvez parfaitement faire une solution « anti hémorroïdes » vous-même en suivant les conseils de la pharmacienne Danièle FESTY dans Ma Bible des huiles essentielles.

 

Prévenir les hémorroïdes en évitant constipation cela revient aussi à les soigner

Éviter la constipation est essentiel pour prévenir les hémorroïdes et les soulager. Pour cela, le réflexe majeur à appliquer est de faire une activité physique douce, comme la marche ou la natation. Des sports sont à éviter comme l’équitation, le cyclisme ou la moto.

En cas de station assise fréquente, pensez à vous lever régulièrement pour faire quelques pas. Vous activerez ainsi votre circulation.

Il est également important de boire beaucoup. L’eau d’Hépar ® est reconnue comme étant une aide pour lutter contre la constipation.

Les laxatifs doivent être pris en tout dernier recours.

 

Les bains de siège pour soulager les douleurs des hémorroïdes et les calmer

Les bains de siège sont réputés soulager les hémorroïdes. Par contre, les avis divergent sur le fait de faire des bains de siège chauds (cela détend) ou froids (cela resserre les vaisseaux sanguins).

Pour éviter les erreurs, demandez à votre médecin traitant ou spécialiste son avis sur la question des bains de siège pour soulager des hémorroïdes.

 

Calmer la maladie hémorroïdaire douloureuse et les démangeaisons grâce à la phytothérapie

Les remèdes de phytothérapie doivent toujours utiliser des extraits secs de plantes pour être efficaces.

L’intrait de marron d’aide est la plante veinotonique par excellence. Son usage en Angleterre est très diffusé. Elle peut être couplée, avec :

  • L’hamamélis,
  • La vigne rouge,

Il existe des gélules qui concentrent les plantes veinotoniques. Elles sont souvent vendues sous la mention « jambes légères ».

 

Soigner les hémorroïdes, calmer les douleurs et se soigner avec des crèmes adaptées

Vous pouvez appliquer sur les hémorroïdes externes différentes crèmes :

  • Ratambia ou Paeonia 4 % teinture mère,
  • Homéoplasmine ®,
  • Sédorrhoides ®,
  • Préparation H ® (mais il semble que la production de cette crème contre les hémorroïdes soit arrêtée),
  • Titanoreïne ®.

 

 

Les hémorroïdes sont une dilatation des veines du rectum et de l’anus. Leurs causes peuvent être très variées : constipation, grossesse ou post-partum, déséquilibres de l’alimentation, …

La maladie hémorroïdaire est souvent gênante pour qui en souffre. Parfois, elle est franchement douloureuse. Ces douleurs peuvent venir d’une thrombose hémorroïdaire, mais aussi d’un hématome provoqué par les tensions de la veine malade.

En cas de douleurs, mieux vaut aller consulter pour avoir l’avis médical d’un proctologue ou aller dans un service hospitalier d’urgence spécialisé en proctologie.

De manière générale, le diagnostic de douleurs ou gènes anales doit toujours amener la personne concernée à consulter un médecin.

 

Crise hémorroïdaire et thrombose : causes et situations à risque

La thrombose d’une hémorroïde a pour cause l’obstruction de la veine par un caillot sanguin nommé « thrombus ». Ce caillot va empêcher le sang de circuler normalement et provoquer le gonflement de la veine atteinte.

La thrombose hémorroïdaire peut toucher tout le monde et plus particulièrement :

  • Des personnes entre 30 et 50 ans,
  • Des femmes venant d’accoucher (20 % d’entre-elles feront une thrombose hémorroïdaire),
  • Des antécédents de crises hémorroïdaires,

 

Les signes et symptômes d’une hémorroïde thrombosée :

La thrombose d’une hémorroïde se fait en sentant, au toucher, une protubérance dure au niveau de l’anus.

À l’auscultation, cette une protubérance est visible, parfois de couleur légèrement bleue. L’examen clinique est complété par un toucher rectal et une anuscopie.

L’ensemble de ces examens permet de poser précisément le diagnostic de thrombose hémorroïdaire et d’exclure tous les autres. C’est une base nécessaire pour choisir le bon traitement.

hemorroides-crise

La crise d’hémorroïdes et ses solutions

Les traitements d’une thrombose hémorroïdaire

La thrombose d’une hémorroïde s’apaise en 4 jours environ. Le caillot sanguin met, en revanche, plusieurs semaines à disparaître totalement.

Une thrombose hémorroïdaire ne peut pas dégénérer en embolie pulmonaire, le caillot sanguin ne peut pas migrer vers les poumons.

Les traitements des hémorroïdes se fait par :

  • Des veinotoniques (voie orale),
  • Des suppositoires et crèmes les hémorroïdes,
  • Des anti-inflammatoires,

Parfois, un geste chirurgical est nécessaire.

L’automédication est à éviter, surtout en cas de grossesse.

Une fois la crise passée, il faut être vigilant et mettre en place des habitudes de prévention des poussées hémorroïdaires.

 

Crédits photo : © Nobilior – Fotolia.com – © Rrraum – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.