Cancers : Quelle hygiène bucco-dentaire en chimiothérapie ?

En chimiothérapie, il est fondamental d’avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable.

soins-bouche-dent-chimio

La santé des dents et de la bouche en chimio

Les soins de la bouche et la prévention des abcès de la muqueuse buccale sont essentiels.
Ainsi, l’idéal est d’avoir des consignes précises de l’équipe soignante et de respecter les précautions données.

Ces recommandations et conseils permettent de diminuer le risque des conséquences indésirables dans la muqueuse buccale…. elles peuvent être très pénibles et douloureuses.

En effet, les problèmes dans la muqueuse buccale sont multiples et rendent particulièrement compliquée la prise d’une alimentation correcte pour le patient.

L’hygiène bucco-dentaire est le pivot de la lutte contre l’apparition de lésion buccale ou de mucite, des abcès et des infections dans la bouche.

Concrètement, les aphtes sont des inflammations de la muqueuse. Les mucites sont des champignons comme ceux provoquant la langue blanche. Les deux peuvent être très douloureux.

Comme tous les effets indésirables des médicaments contre les cancers, pouvoir les anticiper, c’est aussi pouvoir les limiter. Vous trouverez dans mon livre de référence Mieux vivre le cancer La Bible, tous les conseils pour faire face aux cancers et à ses conséquences pour le patient.

Mon livre est une vraie réussite car il aide vraiment les personnes malades du cancer et leurs proches. Plus de 9 lecteurs sur 10 considèrent qu’il les a réellement aider à affronter l’épreuve de la maladie.

Voici une synthèse qui reprend l’esprit de mon livre pour savoir comment avoir une hygiène de la bouche en chimiothérapie.

Quels sont les impacts du traitement contre les cancers sur la bouche et les lèvres ?

Les soins médicaux contre les cancers comme la chimiothérapie et la radiothérapie peuvent avoir des répercussions pénibles sur la bouche pour les patients.

Avant les début du traitement, une infirmière viendra vous détailler les précautions que vous pouvez mettre en place pour limiter ses effets secondaires des médicaments sur la bouche et l’œsophage.

Cet échange est un moment important dans le processus de soins et pour préparer votre première cure de chimiothérapie et le début du traitement du cancer.

Pour que cet échange soit vraiment efficace pour vous, n’hésitez pas à faire une liste des questions que vous vous posez pour avoir des réponses précises. Il faut également noter les réponses et prendre des notes durant cet échange. Comme je le détaille dans mon livre, c’est plus facile à faire quand on est deux avec une répartition des rôles : l’un pose les questions, l’autre note les réponses.

Ce système est utile pour la personne malade mais aussi pour le personnel soignant qui n’a pas a répété tout le temps la même chose.

De plus, à mon sens, il est très important de respecter scrupuleusement toutes les indications que l’infirmière vous donnera. Ces conseils ne sont pas des garanties absolues, ils ne protègent pas à 100% contre les effets secondaires du traitement du cancer, mais ils permettent de limiter les dégâts, ce qui est déjà beaucoup.

Les effets secondaires des thérapies du cancer dans la bouche

dent-cancer

Cancer et santé bucco- dentaire

Ainsi, les patients malades du cancer peuvent, en plus souffrir, de lésion buccale. Les aphtes sont des lésions, des plaies de la bouche – fréquentes en chimio – qui peuvent être très douloureuses.

Comme toujours, et comme je le dis souvent sur mon site et dans mon livre, il n’y a pas de remède et solution miracle contre les aphtes. En revanche, il existe des astuces qui soulagent et apaisent. Ce qui est déjà énorme. A titre d’exemple, il faut parfois adapter son alimentation. Cela représente sans nul doute un effort, et cela d’autant plus quand on se débat déjà contre les nausées. Cela étant, manger des aliments « favorables » et éviter les aliments qui provoquent une lésion buccale est un axe à ne pas négliger pour mieux vivre les soins du cancer et avoir un bon apport nutritionnel.

Les personnes malades peuvent également souffrir de mycoses. Ces champignons microscopiques de la famille des candida peuvent coloniser la bouche et la gorge. Ils peuvent provoquer le phénomène de la langue blanche post chimiothérapie qui est très pénible à vivre.

De plus, lors des traitements contre le cancer, la bouche peut manquer de salive et provoquer une bouche sèche avec des craquelures de la langue.

Prévention et soin de la bouche en chimiothérapie pour les patients

Toutes les personnes malades du cancer le savent. Les effets secondaires de la chimiothérapie sont nombreux et très variés.

Or, pour les limiter, il est important de pouvoir les anticiper. Ce n’est pas une garantie à 100 %, mais cela aide bien tout de même.

Pour avoir une hygiène bucco-dentaire optimale durant le traitement contre le cancer, il est souvent conseillé au patient :

  • Avant le début de la chimiothérapie, si cela est possible, consulter votre dentiste ou stomatologue pour dépister et soigner des problèmes dentaires éventuels. En cours de chimiothérapie, toutes les sources d’infection peuvent avoir des conséquences importantes. Le dentiste ou le médecin stomatologue sont là pour prévenir les sources d’infection ;
  • Choisir un dentifrice doux, sans sodium lauryl sulfate ; sans agent blanchissant ;
  • Avoir une brosse à dents à poils extra-souples ou une thoothette. La changer dès que les poils se recourbent. Certains patients recommandent l’usage de brosse à dents à soies très souples mais qui sont difficiles à trouver ;
  • Rincer cette dernière régulièrement avec une solution de bicarbonate (et bien la rincer de nouveau avant de vous en servir). Ce sont des nids à microbes ;
  • Se brosser les dents après chaque repas ou prise de boissons sucrées ;
  • Faire des bains de bouche à chaque fois. Il faut prendre ceux prescrits par votre oncologue et non acheter ceux du commerce classique. Ces derniers contiennent de l’alcool et sont donc irritants.

Tous ces points permettent de limiter les dégâts des thérapies contre le cancer sur la bouche et l’œsophage. Ils permettent de faciliter la prise des repas lors des traitements contre le cancer et c’est un axe essentiel pour les personnes malades.

Cet extrait de l’article sur l’hygiène dentaire vous a été utile ?

Découvrez les centaines d’astuces et poursuivez immédiatement votre lecture en découvrant mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible (disponible sur Amazon et en librairie).
Rassemblant des milliers d’astuce, il deviendra votre livre de référence face à l’épreuve du cancer.
Ainsi, pour suivre et limiter les effets secondaires lors d’un traitement contre le cancer, vous trouverez dans mon livre, des fiches exclusives notamment sur :

  • Les points de vigilance à connaître si les urines sont modifiées en chimiothérapie,
  • Comment éviter et reconnaître les infections,
  • Les questions à poser à l’oncologue lors des entretiens,
  • Et plus de 500 pages de conseils pour bien vivre sa chimiothérapie et les traitements du cancer au quotidien organisées en trois tomes thématiques.

Crédits photos : pixabay.com/fr/users/corinnenoca-1447740, photo-libre.fr

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :

2 Commentaires

  1. Danièle F

    bonsoir,
    ayant eu un cancer du sein avec ablation du sein droit, mes dents se déchausse et cela devient urgent, j’avais consulté un dentiste qui a eu un accident et n’exerce plus, je voulais savoir si en hopital, il était possible de se faire saigner.
    vous en remerciant bien vivement.

    salutations distinguée

    Danièle F.

    • chimio-pratique.com

      Bonjour,
      Peut-être serait-il intéressant de consulter un stomatologue, c’est un médecin spécialiste dans les problèmes de la cavité buccale. L’idéal serait de demander un rendez-vous dans l’établissement qui vous a suivi pour traiter le cancer. Il y aurait ainsi une continuité dans les informations médicales à connaître pour bien vous prendre en charge. Sinon, votre oncologue a peut-être des adresses de stomatologues connaissant les conséquences des produits de chimiothérapie sur les dents. A Paris, la Pitié Salpêtrière propose des consultations de stomatologie, pas forcément en lien avec l’oncologie mais ça peut être une piste.
      Bien cordialement

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.