Alimentation aphtes et mucites

Cancer : que manger en cas d’aphtes ou mucites ?

 En cas de crise d’aphtes ou de mucites, le simple fait de manger peut être très douloureux. Le temps de cicatrisation peut être très long.

Pourtant, avoir une prise de repas correcte et essayer de conserver un apport nutritionnel est fondamental dans la vie en général et particulièrement pour les patients ayant des traitements lourds. En effet, le risque de dénutrition est réel pour les personnes malades du cancer.

Avant tout, il faut essayer de prévenir ces états en étant très vigilant au niveau l’hygiène dentaire lors de la chimiothérapie et des traitements contre le cancer. Beaucoup d’effets secondaires peuvent être atténués s’ils sont anticipés. J’en parle très largement dans la partie de mon livre qui concerne les effets secondaires des traitements contre le cancer. Ce sont les chapitres les plus appréciés de mes lecteurs.

Ainsi, avoir de bons conseils et pouvoir les appliquer facilement, comme je le dis souvent sur mon site, ça ne change pas la vie, mais cela peut bien l’améliorer malgré tout.

Ainsi, en plus des soins buccaux classiques durant les traitements contre le cancer, il vous faudra sans doute, avoir une attention particulière en vous demandant : comment éviter les aphtes en chimiothérapie ? La prévention est essentielle contre les lésions de la bouche.

 

Les aliments à privilégier en cas d’aphtes et mucites lors d’un traitement contre le cancer

Mais malgré toutes les précautions, les aphtes et mucites peuvent apparaître et rendent difficile la prise des repas. Si c’est votre cas, vous pouvez :

  • manger de la soupe très fluide, bien moulinée. Pour éviter les morceaux, il faut mixer les légumes avec l’eau de cuisson,
  • privilégier les purées de légumes sans aucun morceau. Pour obtenir un purée fluide, il faut là aussi rajouter de l’eau de cuisson en écrasant les légumes,
  • essayer les compotes de fruits,
  • pour adoucir la prise des aliments quand vous avez des aphtes, n’hésitez pas à rajouter de la crème à vos plats,
  • protéger les aphtes avec une pâte gingivale.

De manière générale, il faut éviter tout ce qui est irritant pour la bouche et ses muqueuses comme les chips (et tous les produits secs), l’alcool et les aliments acides.

La plupart de ces recommandations peuvent servir en cas de bouche sèche provoquée par la chimiothérapie.

Voici une intervention au Centre de Lutte contre le cancer d’Auvergne sur la prise en charge des aphtes provoqués par la chimiothérapie et la radiothérapie :

 

L’alimentation et un bon apport nutritionnel sont des axes cruciaux pour aider l’organisme à tenir durant les traitements du cancer. Pouvoir limiter les effets des aphtes en mettant en place une prévention efficace, en adoptant les remèdes efficaces autorisés par votre médecin contre les lésions buccales et  et adapter son alimentation pour permettre une prise de repas plus facile. Cela permet de lutter contre la dénutrition qui est une problématique majeure pour les personnes malades du cancer.

 

credit photo : photo-libre.fr