Que manger en cas d’aphtes ou mucites ?

Que manger en cas d’aphtes ou mucites ?

Cette question est essentielle pour pouvoir se nourrir correctement durant les traitements du cancer. Cela revient aussi à déterminer quels aliments sont à privilégier et ceux à proscrire comme les noix et certains fruits pour ne plus avoir de lésions dans la bouche.

nourriture-aphte-mucite

Choisir sa nourriture en cas d’aphtes et mucites

En effet, avec une crise d’aphtes ou de mucites, le simple fait de manger peut devenir très douloureux. L’apparition d’un aphte peut avoir lieu sur les lèvres, dans la gorge, sur la langue et dans la bouche, ce sont des facteurs très douloureux. Le temps de cicatrisation peut être très long et prendre jusqu’à deux semaines.
Pourtant, avoir une prise de repas correcte et essayer de conserver un apport nutritionnel est fondamental dans la vie en général et particulièrement pour les patients ayant des thérapies lourdes comme ceux du cancer. De plus, le risque de dénutrition est réel pour ces malades.

Avant tout, il faut essayer de prévenir ces effets secondaires en étant très vigilant au niveau l’hygiène bucco-dentaire et soins de la bouche lors de la chimiothérapie et des traitements contre le cancer. Beaucoup d’effets secondaires peuvent être atténués s’ils sont anticipés. J’en parle très largement dans la partie de mon livre qui concerne les effets secondaires des traitements contre le cancer. Ce sont les chapitres les plus appréciés de mes lecteurs.

Ainsi, avoir de bons conseils et pouvoir les appliquer facilement, comme je le dis souvent sur mon site, ça ne change pas la vie, mais cela peut de bien l’améliorer malgré tout.
En plus des soins bucco-dentaires classiques durant les traitements contre le cancer (comme les bains de bouche), il vous faudra sans doute, avoir une attention particulière sur les moyens de prévenir leur venue. Cela consiste à répondre à la question : comment éviter les aphtes en chimiothérapie ? La prévention est essentielle contre les lésions de la bouche qui fait l’objet d’un autre article.

Les aliments à privilégier en cas d’aphtes et mucites lors d’un traitement contre le cancer

Alimentation aphtes et mucites

Mais malgré toutes les précautions, les aphtes et mucites peuvent apparaître et rendent difficile la prise des repas. Surtout, s’ils se situent sur la langue qui est un muscle toujours en mouvement.

Si c’est votre cas, vous pouvez suivre mes astuces pour vous soulager.

Bien-sûr, mes conseils de patient ne remplacent pas un traitement efficace et rapide ni l’avis d’un professionnel de santé. Ce que je propose, ce sont des remèdes de grand-mère qui peuvent être très utiles. Ils allègent la pénibilité des maladies ce qui est bienvenu, surtout face aux cancers :

  • manger de la soupe très fluide, bien moulinée. Pour éviter les morceaux, il faut mixer les légumes avec l’eau de cuisson. Il faut éviter de la manger trop chaude pour éviter d’irriter les lèvres et la gorge,
  • privilégier les purées de légumes sans aucun morceau car cela limite la douleur. Pour obtenir un purée fluide, il faut là aussi rajouter de l’eau de cuisson en écrasant les légumes,
  • essayer les compotes de fruits,
  • pour adoucir la prise des aliments quand vous avez des aphtes, n’hésitez pas à rajouter de la crème fraîche à vos plats,
  • protéger les aphtes avec une pâte gingivale limite aussi la douleur de la lésion buccale. Ce produit est parfois utilisé chez le tout-petit enfant lors des poussées dentaires.

De manière générale, il faut éviter tout ce qui est irritant pour la bouche et ses muqueuses comme les chips (et tous les produits secs), l’alcool et les aliments acides comme nous allons le voir ci-après. Ces aliments favorisent l’apparition de l’aphte.

De plus, durant les traitements contre le cancer, certaines eaux minérales peuvent être utiles (Hépar, Vichy, St Yorre, …). Ces eaux ne sont pas des médicaments, mais elles peuvent tout de même soulager les malades. Elles sont d’ailleurs contrôlées par l’Académie de Médecine.

Les fruits et aliments à éviter contre les aphtes

Pour prévenir l’apparition de l’aphte, il y a les règles générales et les règles particulières.

D’ailleurs, certains aliments sont connus pour être des causes, des facteurs, qui déclenchent l’apparition d’un aphte.

C’est le cas des noix, mais aussi de l’ananas (car acide). des tomates, des citrons, des cornichons, des piments, du chocolat, de alcool, du lait et les produits laitiers.

Au niveau des règles particulières, cela dépend des personnes. Ainsi, si vous avez un aphte de temps en temps, essayez de trouver sa cause. Est-ce dû au stress ? A la fatigue ? A un aliment que vous ne supportez pas ?

Une bonne prévention, permet de préserver sa santé et sa qualité de vie en limitant le risque. Autant s’en saisir.

En plus de cette vigilance à exercer sur les aliments à éviter et à favoriser, il est aussi utile de consulter son médecin ou son dentiste pour vérifier s’il s’agit bien d’un aphte ou d’une autre maladie. En effet, seul le regard expert de votre médecin pourra déterminer s’il s’agit d’un aphte (qui peut être dans la bouche, sur les lèvres, la langue, ou la gorge) ou d’autres maladies comme l’herpès ou encore une stomatite aphteuse, une maladie des gencives, des problèmes dentaires ou une simple plaie buccale. Une lésion sur la langue ou les lèvres peut masquer une autre maladie.

En fonction de son diagnostic, votre médecin pourra vous donner un traitement et des médicaments parfaitement adaptés à votre santé et qui pourront vous soulager rapidement.

Enfin, comme vous le savez, une bonne hygiène dentaire est la meilleure base pour la santé. Cela passe par un brossage des dents doux et efficace ainsi que des bains de bouche sans alcool. L’alcool fait partie des causes qui favorisent l’apparition des aphtes. Par ailleurs, choisissez avec soin votre brosse à dents en sélectionnant un modèle très souple.

La plupart de ces recommandations sur les aphtes peuvent aussi servir en cas de bouche sèche provoquée par la chimiothérapie.

Voici une intervention au Centre de Lutte contre le cancer d’Auvergne sur la prise en charge des aphtes provoqués par la chimiothérapie et la radiothérapie :

L’alimentation et un bon apport nutritionnel sont des axes cruciaux pour aider l’organisme à tenir durant les traitements du cancer. Pouvoir limiter les effets des aphtes en mettant en place une prévention efficace, en adoptant les remèdes efficaces autorisés par votre médecin contre les lésions buccales et  et adapter son alimentation pour permettre une prise de repas plus facile. Cela permet de lutter contre la dénutrition qui est une problématique majeure pour les personnes malades du cancer.

credit photo de l’article sur savoir que manger en cas d’aphtes et mucite : pixabay et photo-libre.fr

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.