aphtes-cancer-guerir

Les solutions aux aphtes

 

 Dans le cadre du traitement contre le cancer et de l’apparition des effets indésirables de la chimiothérapie, les aphtes peuvent être récurrents. Très douloureux, ils empêchent une prise de repas sereine. Mieux vaut prévenir que guérir et il faut négliger aucun aspect de la prévention contre les aphtes.

Seulement, malgré toutes les précautions du monde, parfois l’aphte survient. Voici des pistes à suivre en attendant sa cicatrisation.

Cet article est un extrait gratuit de mon livre  Mieux vivre le cancer : La Bible, qui rassemblent plus de 500 pages de conseils pour mieux vivre les traitements contre le cancer.

Durant la chimiothérapie et malgré une hygiène dentaire impeccable, des inflammations de la bouche et des aphtes peuvent apparaître. Avant d’appliquer les astuces contre les aphtes, demander à votre médecin son avis. S’il est fondamental d’essayer de soulager sa souffrance, il est incontournable de réduire les risques en demandant un avis médicale à votre oncologue.

 

Chimiothérapie et aphtes : l’utilisation d’un gel anesthésiant ou d’une pâte gingivale

Pour calmer les douleurs, brûlures et autres conséquences de l’apparition des aphtes, vous pouvez essayer le Dolodent. C’est un gel qui est souvent conseillé lors des poussées dentaires des bébés. Il anesthésie la zone de la bouche, tout simplement.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez essayer une pâte gingivale à poser sur l’aphte. La pâte formera une barrière entre l’aphte et les aliments.

Spray, pastilles et autres solutions contre les aphtes, parlez-en à vos médecins :

En pharmacie, vous pourrez trouver des sprays anesthésiants, des pastilles contenant un antiseptique local, et autres. Avant utilisation, il faut en parler avec votre médecin. Une solution qui paraît idéale a priori, peut ne pas l’être du tout en fonction du traitement que vous suivez.

L’usage de l’homéopathie pour soulager les aphtes

Concernant les médicaments homéopathiques, vous pouvez prendre 3 granules de chaque, 3 fois par jour :

·      Borax 9 ch

·      Mercurius sol. 7 ch

·      Nitricum acidum 5 ch

Vous pouvez également sucer, lors de la crise, des pastilles de propolis 4 à 6 fois par jour avec l’accord de votre équipe médicale.

Réduire l’acidité de la salive pour favoriser la cicatrisation des aphtes :

Le moyen le plus simple est d’utiliser les bains de bouche prescrits par votre service d’oncologie. En complément, comme pour la prévention, vous pouvez boire une eau chargée en bicarbonate type Saint Yorre, Vichy, etc.

Par ailleurs, adapter son alimentation quand l’aphte est là aide également à soulager la douleur que provoque cette lésion de la bouche.

 

Retrouvez tous les conseils pour mieux vivre les traitements contre le cancer

J’ai conçu mon guide Mieux vivre le cancer : La Bible pour accompagner les personnes suivant un traitement contre le cancer et leur entourage. En plus de 200 fiches-pratiques, tous les aspects des traitements sont détaillés pour alléger… ce qui peut l’être. Il n’y a aucun remède miracle mais foison d’informations, conseils, trucs et astuces pour faire face.