Comment prévenir les aphtes en chimiothérapie ?

Dans la vie quotidienne, les aphtes sont des lésions de la bouches très fréquentes et douloureuses. C’est d’autant plus vrai  durant le traitement comme la chimiothérapie ou la radiothérapie. Environ une personne malade du cancer sur deux y sera confrontée, parfois de manière très sévère. Ainsi, je vous propose dans cet article les moyens pour mettre en place une prévention contre l’aphte et inflammation de la bouche, de la langue ou de la gorge.

Je détaille également ce qui est possible de faire pour prévenir les aphtes dans mon livre de conseils pour les patients Mieux vivre le cancer : La Bible.

cancer : quelle prévention pour les aphtes

Comment prévenir l’aphte en cours de traitement des tumeurs

Pour réduire les risques sur votre santé, n’hésitez pas à échanger avec votre équipe soignante sur ces remèdes de prévention des aphtes et vos symptômes. Avoir un avis médical est essentiel pour définir les solutions qui vous correspondront le mieux et éviter les contre-indications.

De même, si vous avez un aphte (dans la bouche, sur les lèvres ou dans la gorge), consultez votre médecin sans attendre et détaillez lui vos symptômes. En effet, plus le diagnostic sera précis (aphtose, herpès, stomatite aphteuse, inflammation buccale ou autre maladie), plus le traitement adapté à votre situation avec un risque limité.

D’ailleurs, que vous suiviez une chimio ou de la radiothérapie, une infirmière viendra certainement vous détailler ce que vous pouvez faire pour éviter les ulcérations et inflammation de la peau et de la bouche au cours des semaines de prise des traitements en oncologie. Ces recommandations, qui réduisent les facteurs déclenchant, peuvent servir à tout le monde d’ailleurs, malade de cancers ou pas.

Sommaire de l’article sur les moyens de prévenir l’aphte pour les patients en chimiothérapie :

Comment prévenir les aphtes avec les soins buccaux pendant les traitements du cancer et la chimiothérapie ?

Un traitement contre le cancer comme la chimiothérapie ont de nombreux effets secondaires comme les aphtes ou des  ulcérations buccales et une mucite.

cancer_aphtes

Prévenir les aphtes pendant les thérapies contre le cancer

Les aphtes sont des lésions de la muqueuse qui provoquent souvent une vive douleur. Ils empêchent de manger, voire de parler en cas de crise.

A ce niveau-là, en prévention et en traitement, les rinçages spécifiques de la bouche sont indispensables. Ils sont faits par des pharmaciens avec du bicarbonate de soude pour réduire l’acidité de la bouche. Les bains de bouche disponibles en supermarché contiennent de l’alcool et sont à éviter. L’alcool est irritant pour la muqueuse de la bouche. En conséquence, ils peuvent être des causes d’apparition des ulcérations.  Je reviens sur ce sujet dans le paragraphe suivant.

De plus, il est important de se brosser les dents après chaque repas et de terminer ce brossage systématiquement par un bain de bouche. Pour préserver votre santé et votre bouche des mucites et plaies buccales, il faut éviter les agressions et choisir une brosse à dent à poils très souples. Ce détail (qui n’en est pas un) permet de ne pas agresser vos gencives, ni vos lèvres, ni la muqueuse buccale en général.

En outre, une bonne prévention des aphtes est d’avoir une hygiène dentaire irréprochable pendant les thérapies en oncologie comme la chimiothérapie.

La prévention des aphtes avec un bain de bouche au bicarbonate durant les thérapies contre le cancer

Au cours des traitements des cancers et dans la grande majorité des chimiothérapies, des solutions de rinçage de la bouche sont prescrits. Ils sont préparés par les pharmacies. Comme je vous le disais en début d’article, il ne faut pas prendre leurs « équivalents » vendus en grandes surfaces ou en parapharmacies. Ce ne sont pas les mêmes ingrédients qui les composent.

Les pharmacies qui préparent les bains de bouche peuvent avoir besoin d’un délai d’un ou deux jours pour préparer votre solution. Pensez au renouvellement avant la fin de votre bouteille. La plupart des pharmacies ne font pas payer cette bouteille, si vous pensez à la ramener. D’autres la facturent 2 €, 3 €, 5 €… à vous de juger ces pratiques professionnelles… et de faire votre choix d’officine.

Attention : Votre équipe médicale vous dira qu’il ne faut pas conserver votre solution de rinçage de la bouche plus de trois semaines. La prescription doit être renouvelée régulièrement pour éviter les infections et maladie qui en découlent.

De plus, en cas d’aphtes, des solutions pour le soigner rapidement vous seront prescrites par votre équipe soignante.  Cela vous permettra d’être soulager de la douleur qu’il provoque et, ainsi, de conserver une qualité de vie au niveau de l’alimentation et des repas.

Durant toute la durée des thérapies contre le cancer, avoir une très bonne hygiène dentaire doit être un objectif personnel. Cela permet de limiter certains effets secondaires, comme la langue blanche post-chimiothérapie.

Est-il possible de prévenir les aphtes et mucites avec de l’eau en bouteille ?

Oui ! C’est un conseil pratique qui me paraît important à diffuser aux patients. Il est possible de limiter les facteurs de risque d’avoir un aphte en choisissant bien son eau minérale en l’intégrant à son alimentation quotidienne. Ca ne remplace pas les médicaments efficace, bien-sûr. Comme vous le savez, il n’y a aucun remède miracle. Cependant, choisir avec soin sa boisson ponctuelle ou régulière représente une aide très utile surtout face aux cancers.

En effet, en prévention des lésions buccales, pensez à boire pendant les traitements contre le cancer, des eaux riches en bicarbonate (qui réduisent l’acidité) type St Yorre, Vichy-Célestin, Rozana. Avant d’adopter cette eau, pensez à en avertir votre médecin. Certaines eaux minérales sont déconseillées, notamment en cas d’hypertension. Il faut donc, impérativement, lui demander son avis avant d’adopter ces eaux « bien-être » à votre régime alimentaire quotidien.

La prévention des aphtes et mucites se fait avec les bons aliments

Si vous avez des mucites ou des aphtes, il est important de supprimer les aliments agressifs pour la muqueuse buccale et les cellules de la bouche et des gencives, comme :

  • Les aliments acides comme les fruits crus et cuits, les jus de fruits, la vinaigrette, la moutarde, la sauce tomate. En plus d’agresser vos cellules, ils peuvent générer une douleur,
  • Des produits à la texture dures comme les fromages à pâte cuite, les biscottes, toasts et céréales, (parfois, ils irritent même la gorge des patients),
  • Les aliments très sucrés comme les sodas, les confitures, le miel pur, les pâtes à tartiner,
  • Les ingrédients épicés et/ou gras comme ceux des plats cuisinés en conserve, des fritures ou les épices.

A contrario, si vous avez des aphtes pendant la chimio, il y a des aliments à privilégier.

Avant de poursuivre cet article pour savoir comment éviter l’apparition des crises d’aphtes, je vous propose l’avis de la Docteure Valérie COITEUX sur les aphtes et les inflammations de la bouche durant la chimiothérapie :

Prévenir les aphtes avec le dentifrice

En prévention, pensez également à utiliser un dentifrice doux, sans sodium lauryl sulfate. C’est un agent moussant, mais qui peut être agressif et favoriser l’apparition des aphtes surtout lors des prises des médicaments en oncologie. Il faut également éviter les agents blanchissants. Bien sûr, comme toujours, en parler à votre médecin ne peut être que positif.

De manière générale, pour les dentifrices mieux vaut également éviter les substances suivantes :

  • Le titanium dioxide aussi appelé dioxyde de titane (CI 77891 et E171), suspecté d’être un cancérogène,
  • Le triclosan suspecté d’être un perturbateur endocrinien,
  • Les colymères : c’est du plastique,
  • Les polyéthylènes : encore du plastique.

Ces composants des dentifrices ne donnent pas d’aphtes, ni d’aphtose, ni de mucite. Cependant, les éviter en sélectionnant des produits les plus neutres possibles pour votre bouche ne peut pas faire de mal à votre santé.

Retrouvez mes conseils de patiente dans mon livre

J’ai regroupé toutes mes astuces de patient dans mon livre de référence Mieux vivre le cancer : La Bible.

Les conséquences de cette maladie sont tellement vastes, qu’avoir des aides pratiques, au quotidien est nécessaire pour faire face au cancer et ses conséquences.

Car les thérapies et effets secondaires des médicaments contre le cancer sont une épreuve pour tous.

Mon livre Mieux vivre le cancer : La bible détaille tous les moyens et astuces à connaitre, pour faire face aux conséquences des thérapies contre le cancer. Avec un taux de satisfaction de 98 %, mon livre est un ouvrage de référence.

Apprendre que l’on a un cancer et vivre les traitements sera toujours difficile. Cependant, chaque malade doit avoir les informations indispensables pour faire face et se réapproprier les thérapies et soins.

Ce guide de référence est disponible chez mon éditeur Ganaca sur le site laetitialorniac.com (avec des frais de port réduits), sur Amazon,  et dans toutes les bonnes librairies.

Crédits photo de l’article pour prévenir l’aphte pendant le cancer : photo-libre.fr et sur l’image de présentation

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :

3 Commentaires

  1. Michel J.

    j’ai été particulierement handicapé par des aphtes. Je ne savais plus parler convenablement. Manger devenait pénible, j’ai perdu 5 kilos.
    Mon pharmacien m’a concocté une solution a conserver au frigo. En deux jours, j’étais débarassé de cette abominatio.

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Merci de votre partage. Sauriez vous comment s’appelle cette solution ?
      Cela pourrait intéresser des lecteurs. Comme vous l’avez dit les aphtes sont terriblement douloureux.

      Bien à vous

  2. Dominique

    J’ai eu 7 traitements de chimiothérapie et je n ai pas eu d aphtes ni diarrhée car j ai suivi un régime sans acidité. Pas de viande rouge, de porc, de blé, d agrumes, de produits laitiers. J ai remplacé par de la viande d agneau , de dinde, poulet bio, œufs bio, lait de soja et d amandes, pain sans gluten. Super forme !!

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.