Quels sont les médicaments d’une chimiothérapie ?

Les médicaments d'une chimio-thérapie

Les médicaments d’une chimio-thérapie

La chimiothérapie est une des armes thérapeutiques pour soigner les malades du cancer. Il peut y avoir d’autres comme la radiothérapie, l’hormonothérapie, les thérapies ciblées, la chirurgie. Ces traitements se cumulent parfois. Ce qui est appelée familièrement « chimio » étymologiquement vient de l’association des termes « chimique » et « médecine » et regroupe de nombreux médicaments et molécules.

Lorsque j’étais en traitement, j’avoue que je me focalisais essentiellement sur les médicaments que j’avais et surtout leurs effets secondaires. Après plusieurs messages de mes lecteurs, il m’est apparu intéressant d’éclairer cette association de deux termes les « médicaments chimiothérapie ».

N’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux ou à laisser un commentaire pour donner votre avis en fin d’article.

Les différentes formes de chimiothérapie médicamenteuse

La chimiothérapie se présente sous différentes formes. Elle eut être orale, intraveineuse, intrapéritonéale, intra vésiculaire, intramusculaire, CHIP, etc

De même, elle peut se présenter sous forme d’une solution liquide, crème, cachet. Cela dépend de la molécule utilisée, de sa concentration et de l’usage que les médecins souhaitent en faire.

Les médicaments chimiothérapeutiques très nombreux

Les médicaments de chimiothérapie sont aujourd’hui très nombreux… enfin… c’est à relativiser car il faudrait qu’ils le soient encore plus pour gagner en efficacité et améliorer le taux de guérison. D’ailleurs, une des problématiques réelles de la médecine aujourd’hui, c’est le manque de découverte de molécules nouvelles.

Le choix des médicaments chimiothérapeutiques se fait en fonction :

  • De l’état du patient,
  • De sa pathologie, de l’organe concerné,
  • Et du grade et stade de sa tumeur.

C’est la réunion de concertation pluri-disciplinaire qui va déterminer les médicaments de chimiothérapie choisis pour, ensuite, les proposer au patient.

A titre d’exemple, les médicaments de chimio peuvent être :

 

J’attire votre attention ici sur le choix de ces médicaments. Le très sérieux magazine indépendant pour les médecins et pharmaciens Prescrire, publie tous les ans sur son site internet les médicaments qui devraient être écartés des traitements en raison de leur peu d’intérêt thérapeutique ou de leurs dangers. Et tous les ans, des médicaments anticancéreux y figurent. Quand vous connaitrez les médicaments de votre chimiothérapie, jetez un oeil sur la liste des médicaments de Prescrire.org. Si un de vos médicaments y figure, interrogez votre équipe soignante sur les raisons de ce choix, son intérêt compte tenu des risques qu’il comprend et des alternatives à envisager pour réduire les dangers du traitement.

L’association des médicaments lors d’une chimio : le protocole

Parfois, en fonction des caractéristiques de la personne malade et de l’histologie de la tumeur, l’équipe médicale va s’orienter vers des « protocoles de chimiothérapie ». Ces derniers sont des éléments de référence dans les traitements contre le cancer car, ils vont :

  • Décrire la pathologie qui les concerne,
  • Déterminer les cas de recours à ce protocole et les contre-indications,
  • Définir l’administration des molécules de chimiothérapie, leur dosage, l’intervalle des traitements,
  • Établir les effets indésirables probables mais aussi les bénéfices de ce protocole.

Parmi les protocoles de chimiothérapie « célèbres », il y a : le Folfox, le Fec, le BEP, etc. Avant le début des traitements, il est important de faire certains bilans comme un bilan dentaire ou le dépistage d’un déficit en DPD pour les la thérapie par 5fu.

Les effets des médicaments d’une chimio

Le premier effet des médicaments d’une chimiothérapie est… de tuer les cellules cancéreuses ou de ralentir leur développement. Ce sont les bénéfices attendus du traitement. A côté de ces aspects favorables, il y a les conséquences indésirables des médicaments de chimio. Ils peuvent être très divers et varient en fonction de la personne malade et des molécules utilisées que cela soit au niveau de leur nature, mais aussi au niveau de leur intensité.

De manière générale, les effets secondaires les plus classiques des médicaments de chimiothérapie sont :

  • La fatigue,
  • Les nausées, les vomissements,
  • Les bouffées de chaleur,
  • L’aplasie,
  • Les troubles digestifs,
  • La perte des cheveux,

Il faut bien-sûr, relativiser cette liste. Avant le début du traitement, vous aurez un entretien avec un(e) infirmier(e) pour vous expliquer le protocole de chimiothérapie retenu, les médicaments utilisés, leurs conséquences et les moyens de limiter ces dernières. Lors de cet échange, n’hésitez pas à poser des questions. C’est une étape très importante. En parallèle, vous trouverez dans mon e-book Mieux vivre le cancer : La Bible plus de 450 pages d’astuces qui vous aideront concrètement à faire face à cette épreuve.

Des médicaments associés à la chimio mais nécessaires

A côté des médicaments chimiothérapeuthiques, l’équipe médicale peut être amenée à prescrire des molécules qui vont :

  • Soit permettre de poursuivre la chimio,
  • Soit compenser ses effets secondaires.

A titre d’exemple, on peut citer :

  • le Neulasta® ou pegfilgrastim qui va soutenir le développement des leucocytes
  • les anti-histaminiques,
  • et les anti-nauséeux ayant pour rôle de limiter les effets indésirables du traitement.

A côté de ces molécules, il y a aussi les dispositifs médicaux comme le manchon (contre le phénomène des gros-bras) et les bas de compression (prévention de la thrombose veineuse) qui peuvent être vraiment nécessaires lors d’une chimiothérapie.

crédits photo : © Ivelin Radkov – Fotolia.com

2 Commentaires

  1. Olivier V

    bonjour laetitia merci pour vos conseils avisés patient « difficile » actuellement en remission j avoue m etre posé nombre de questions sans vraiment obtenir de reponses satisfaisante et grace a vous j y voit desormais plus clair ..les medecins n ayant pas forcement le temps (ou l envie?)de repondre de façons claires et conçises a nos attentes et au vue de leur travail je ne leur jette pas la pierre mais me voila mieux « armé » pour repondre aux nombreuses questions de mes proches …..

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonsoir Olivier,

      Un grand merci de votre message. C’est adorable et c’est grâce à des encouragements comme les vôtres, que je continue de diffuser une information qui me semblent essentielles.

      Très bonne continuation et merci encore 🙂

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 3 =


Inscrivez-vous à ma newsletter !

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines les trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer directement dans votre boite mail.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest