chimio-protocole

Protocole de chimiothérapie

 

Après l’annonce du diagnostic du cancer, vient le temps de l’explication des traitements à prévoir. Tous les éléments relatifs à la maladie cancéreuse et des thérapies pour la combattre sont recensés dans un document nommé protocole de soins. En fonction des établissements de santé et des professionnels soignants, il est aussi appelé programme personnalisé de soins.

D’expérience, être bien informé des traitements à venir, permet de les anticiper et cela aide à mieux les vivre. Chaque patient a son propre ressenti, mais pour moi, avoir une information claire sur le protocole de soins et la chimiothérapie donnés a été un facteur clé pour être un acteur du traitement. Ca n’aide pas forcément à guérir, mais ça permet de mieux vivre cette épreuve… ce qui n’est déjà pas si mal.

 

Le protocole de chimiothérapie : un document synthétique du traitement

Le traitement du cancer par chimiothérapie peut être très différent d’un patient à l’autre. Pour y voir plus clair, il existe des protocoles de chimiothérapie.

Le protocole de chimiothérapie est généralement un document qui devra indiquer :

  • Le diagnostic,
  • Les traitements mis en œuvre,
  • Les modalités des traitements : leur administration, leur durée et leur fréquence.

Comme cela est expliqué dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible, c’est après l’analyse de la tumeur et de son histologie que le protocole de chimiothérapie va être déterminé. La chimiothérapie va associer plusieurs médicaments, les effets positifs sur le cancer des molécules pouvant être accrus grâce à des combinaisons.

Ces protocoles sont normés. Ils ont fait l’objet d’études permettant d’évaluer leur efficacité sur un type de cellules cancéreuses précises. Les évaluations des études aboutissent à la définition de protocole lié à une tumeur déterminée.

 

Qui décide du protocole de chimiothérapie ?

C’est la commission pluridisciplinaire qui va déterminer le protocole de soins le plus adapté à la situation du patient. Cette commission va réunir des professionnels de plusieurs spécialités :

  • oncologues,
  • pharmaciens hospitaliers,
  • radiothérapeutes,
  • radiologues,

C’est sur la base des documents et examens disponibles, mais aussi en fonction de la situation personnelle du patient (âge, antécédents familiaux et personnels…) et en fonction de la balance « bénéfice/risque » que cette commission choisira les traitements les plus efficaces du cancer et le protocole de chimiothérapie qui semble le mieux correspondre à la personne malade du cancer.

Sachez que vous pouvez, à tout moment, demander un second avis notamment dans un centre de référence de lutte contre le cancer. Il y en a une vingtaine sur le territoire français comme l’Institut Curie, l’Institut Gustave Roussy, le Centre Paoli Calmettes pour n’en cité que quelques uns.

Certains de ces hôpitaux de pointe dans les traitements du cancer, propose même un service de demande de second avis en ligne. Pour solliciter un de ces centres, il vous suffit de transmettre votre dossier médical complet à une équipe de soins. Votre médecin traitant peut vous aider dans cette démarche.

 

Protocole de chimiothérapie : des exemples

Il existe des protocoles de chimiothérapie plus utilisés que d’autres.

Voici des exemples de protocole de chimiothérapie :

  • protocole Folfox : qui peut-être donné pour traiter un cancer du colon. Si vous suivez ce protocole de chimio, pensez à vous renseigner sur le test du DPD avant la première injection. En 2018, cet examen n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé. Parlez-en avec vos médecins.
  • FEC 100 ou 50 : qui est une des chimiothérapies classiques pour soigner un cancer du sein.

Sur le cancer des ovaires (notamment) avec du cisplatine :

  • chimio BEP (Bléomycine, étoposide, cisplatine), qui est notamment utilisé pour certaines tumeurs germinales. C’est celui que j’ai reçu,

Pour connaître précisément les effets secondaires des médicaments présents dans le protocole de chimiothérapie, vous pouvez consulter la boite à outils de l’Action Cancer Ontario, site très sérieux et bien fait.

Par ailleurs, allez consulter le site du magazine professionnel Prescrire. Chaque année, cette publication à destination des médecins et pharmaciens donne la liste des médicaments à écarter car trop dangereux par rapport aux risques. Si un de vos médicaments est cité, solliciter votre oncologue pour connaître les raisons de ce choix et les alternatives moins dangereuses pour vous.

 

Comment faire face au cancer et au protocole de chimiothérapie ?

Le cancer et ses traitements comme le protocole de chimiothérapie seront toujours une épreuve difficile pour les personnes malades et leurs proches.

Chacun va vivre ces moments à sa manière.

Le patient devra affronter physiquement les traitements et les effets secondaires. Les proches, devenus aidants, seront plongés dans une tension du quotidien parfois difficile à gérer.

Il est pourtant possible de mieux être armé pour vivre cette situation, à condition d’avoir les bonnes informations, au bon moment.

C’est pour cela que j’ai écrit le livre de référence Mieux vivre le cancer : La Bible. Ce livre donne tout ce qu’il est possible de faire pour :

  • atténuer les effets secondaires des traitements contre le cancer,
  • et redevenir un acteur de sa vie en s’appropriant les traitements.

Mon guide pratique vous aidera à :

  • Vous saisir de tous les moyens pour affronter le diagnostic
  • Fédérer vos forces et celles de votre entourage,
  • Avoir des solutions contre les effets secondaires.

C’est un livre unique que toutes les personnes malades et leurs proches devraient lire face aux pathologies cancéreuses.

Il est disponible sur  Amazon



 

 

 

Pour conclure cet article sur le protocole de la chimiothérapie, voici une vidéo explicative d’une patiente suivant un protocole de chimiothérapie pour un mélanome. Cette vidéo a été faite par les Hôpitaux Universitaires de Genève :

Voici les détails techniques du protocole de chimiothérapie proposés par le très bon site oncomip dans son article consacré à ce sujet.

 

 

Par ailleurs, voici l’avis d’un médecin qui considère que l’on peut avoir une « vie normale en chimio ». Personnellement, je ne suis pas franchement d’accord avec cette affirmation même s’il conviendrait de s’accorder sur la définition de « normal » :


Crédits photo sur l’article de présentation des protocole de chimiothérapie : DNA_color © apernak – Fotolia.com