Cancer et hydrothérapie : comment et pourquoi les cures thermales peuvent aider ? Mon avis de patient

Après les traitements du cancer, réfléchir à faire une cure thermale peut être particulièrement bénéfique.

cure-post-cancer

Post-cancer : Pourquoi et comment faire une cure thermale ?

 

Utilisé depuis l’Antiquité, le thermalisme est fondé sur la croyance aux vertus  de l’eau pour prévenir le développement de certaines pathologies. Les techniques de soins utilisées aujourd’hui augmentent l’efficacité thérapeutique de l’eau.

Ainsi, les établissements de cure thermale utilisent des propriétés de l’eau dans les soins aux patients. Ces propriétés sont différentes en fonction des centres de soins et des sources d’eau exploitées. Selon l’Assurance Maladie, il existe 14 affections pouvant faire l’objet d’une cure thermale médicalisée.

Concrètement, les cures thermales post-cancer peuvent aider à atténuer les conséquences des traitements notamment sur la peau ou la circulation veineuse (varice, phlébite et lymphœdème).

 

Cet article qui reprend des parties de mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible sur le sujet des cures thermales post-cancer.

 

Post-cancer : Comment faire une cure thermale ? Quels sont les frais ?

Les cures thermales sortent de la médecine allopathique pure et se rapprochent des médecines naturelles pour soigner le post-cancer.

Pour faire une cure thermale, il faut d’abord effectuer des démarches assez simples pour avoir l’accord de la Sécurité Sociale. Selon le site ameli.fr :

« Avant de partir en cure thermale avec la prescription de votre médecin, vous devez faire une demande de prise en charge auprès de votre caisse d’Assurance Maladie. Le remboursement varie selon vos ressources ou votre situation personnelle et l’affection dont vous êtes atteint ».

Une partie des frais de la cure thermale est prise en charge par la Sécurité Sociale et les complémentaires santé. Pour ces dernières, il faut regarder des conditions générales du contrat. Vous pouvez même demander à votre établissement de soin un devis que vous pourrez envoyer à votre complémentaire santé pour connaître votre reste-à-charge.

Pour les personnes en affection longue durée, la prise en charge d’une cure post-cancer est prise en charge à 100 %.

Mais ce qui coûte cher dans les cures thermales médicalisées, c’est clairement l’hébergement. Certains établissements profitent de la rente que représentent les curistes pour proposer des logements de piètre qualité à des prix élevés.

Pour ne pas être piégé par ce système désagréable, il faut anticiper et choisir son logement dès le début de l’année civile.

Par ailleurs, autre poste de frais important pour les cure thermales : l’éventuelle option confort. Cette option n’est jamais obligatoire. Cependant, parfois, le curiste est poussé à la prendre, notamment pour avoir le choix de ses horaires.

Là également, l’anticipation est la clé pour des ses propres choix, sans pression.

 

Cancer et thermalisme

Quel est le suivi médical dans une cure post-cancer ?

Au niveau des soins thermaux, il y a deux catégories : les soins externes ou internes en fonction de l’affection à traiter.

Les cures thermales sont un processus médicalisé qui n’a rien à voir avec de la thalassothérapie de confort.

Dans le thermalisme, il s’agit de soigner une affection particulière. Le rendu médical doit être clair.

Durant sa cure, le patient est suivi par un médecin thermal. Il y a trois consultations de suivi avec le médecin thermal : au début de la cure pour définir le programme de soins, au milieu pour s’assurer du bon déroulement des soins et à la fin pour le bilan.

Dans le cadre des cure post-cancer, à mon sens, elles peuvent être bien utiles pour diminuer la fatigue liée à la chimiothérapie.

Une cure thermale peut aussi atténuer les brûlures liées à la radiothérapie (effet secondaire fréquent).

Les cures thermales en dermatologie peuvent aussi réhydrater la peau en cas de sécheresse extrême.

Suivre une cure post-cancer permet aussi de réduire le lymphœdème et de prévenir la phlébite.

Toutes les informations relatives au secteur du thermalisme médicale sont assez confidentielles et plus encore quand il s’agit de faire les liens avec les suites d’un traitement contre le cancer. Cependant, les bienfaits, qui doivent être mesurés par un médecin, peuvent être importants, notamment concernant le lymphœdème ou le phénomène des « gros bras ».

 

Cure de remise en forme ou cure thermale post cancer ?

cancer-thermalisme

Cure et cancer : les atouts du thermalisme

Contrairement aux cures thermales post-cancer, la cure de remise en forme ne donne pas lieu à un remboursement de l’assurance maladie. Elle fait partie des soins de « bien-être » et non d’un traitement. Sa durée est plus courte qu’une cure thermale (une à deux semaines). Les tarifs, non plafonnés, sont donc beaucoup plus élevés.

 

Il existe de nombreux sites géographiques en France – avec beaucoup de spécialités variées.
A titre d’exemple, La Roche Posay a développé un programme de soins pour soulager les effets secondaires des traitements du cancer persistants sur la peau.

Voici une présentation vidéo de l’émission Télé Matin qui donne un exemple de cure thermale à La Roche Posay après les traitements du cancer (ici du sein) pour les personnes malades en rémission :

 

Et voici une autre vidéo-témoignage sur les cures thermales après un cancer, pour soulager les effets secondaires sur la peau aux thermes de la Bourboule. L’avantage de cette vidéo c’est qu’elle expose les différents soins classiques que va suivre le curiste :

 

Pour poursuivre votre lecture et découvrir tous mes conseils pour mieux vivre le cancer, découvrez mon guide pratique de référence. Il est disponible sur Amazon et dans toutes les bonnes librairies :


 

 

 

Les crédits photos des images sur les cures thermales après un cancer sont issues de pixabay, pexels, fotolia

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.