Cure thermale : comment bien choisir son hébergement ?

cure-thermale-hebergement
Les variations de l’hébergement des curistes

Après avoir reçu l’accord de l’Assurance Maladie pour faire une cure thermale, il est important de se préoccuper de l’hébergement pour toutes les trois semaines de cure.

C’est clairement un poste de dépenses important pour les curistes. C’est aussi une source de préoccupation… car, parfois, les curistes sont considérés comme une rente pour le secteur local.

Cela m’est arrivé comme je le détaille à la fin de cet article, et bien-sûr, c’est désagréable.

Ainsi, pour éviter que cela ne vous arrive, je vous propose de détailler les différentes possibilités de logement pour faire une cure thermale, ainsi que les astuces pour déjouer les pièges.

N’hésitez pas à partager votre propre expérience de « curiste hébergé »en publiant un commentaire à la fin de cet article.

Quel est le meilleur logement pour faire une cure thermale conventionnée ?

Quand un patient se prépare à faire sa cure thermale, il a trois choix classiques pour être hébergé sur place : l’hôtel, la résidence service et le meublé indépendant.

L’hébergement en cure thermale : le choix de l’hôtel

L’hôtel est une solution d’hébergement retenue par beaucoup de curistes. Elle a de nombreux avantages.

En effet, pour les curistes voyageant seuls, sans contrainte familiale particulière, c’est une solution classique et souvent judicieuse. L’avantage le plus important réside dans la proximité des hôtels avec le centre de cure thermal.

Certains hôtels comme à Dax et à Saint Paul Les Dax ont leur propre centre de cure. Pour faire leurs différents soins thermaux, les curistes ont juste besoin de prendre l’ascenseur.

Ce qui est très confortable et pratique.

De plus, avec la prise en charge des repas, le curiste sera ainsi déchargé d’une partie de l’intendance de la vie quotidienne et pourra se reposer complétement. Ce qui est très important. Car la cure thermale, fatigue beaucoup.

Cela étant, l’hôtel représente un budget conséquent en plus de la cure et n’est pas adapté aux familles, contrairement au meublé.

Est-il intéressant de louer un meublé pour une cure thermale ?

Quand je fais une cure thermale, je choisis toujours un meublé.

Accompagné de mes enfants qui sont encore petits, je trouve cette solution intéressante et permet d’être libre.

Il en existe de deux types : ceux faisant partie des résidences-services et ceux proposés par des indépendants, souvent des particuliers.

Les meublés en résidence service pour faire une cure thermale.

Cette solution est intéressante car elle offre une souplesse certaine.

En effet, certaines résidences-services proposent une garde d’enfant (comme à Bagnoles-de-l’Orne sur la route de Deauville), un espace restauration, des locations de vélo, des activités variées.

A priori, le cadre est relativement normé, ce qui évite les mauvaises surprises… en théorie.

Les résidences services font souvent partie du centre de cure thermale (c’est le même groupe).

Louer un meublé pour une cure thermale chez un indépendant

En périphérie des résidences-services, il y a également la solution des meublés proposés par des indépendants.

Pour avoir accès aux offres, les communes thermales ont développé, sur leur site internet, des centrales de disponibilités.

Il est important de contacter le propriétaire directement pour avoir des précisions sur la qualité du logement. Ainsi, il est bien utile de poser plusieurs questions, comme :

Le logement est-il accessible aux personnes à mobilité réduite ?

La literie date de quand ?

Combien de fois par semaine est fait le ménage ?

Dans le logement meublé pour les curistes, y-a-t-il un lave-linge ?

La cuisine est-elle équipée (batterie de cuisine, combien de verres, de couverts, bouilloire qui est parfois à prendre dans votre valise de cure thermale…) ?

A quelle distance sont les thermes ? Les commerces ?

Beaucoup de curistes, malgré des meublés bien classés, se sont retrouvés dans des logements peu satisfaisants où le rapiéçage était la règle.

Ca m’est arrivé à Bagnoles-del’Orne (meublé sale, fait de bric et de broc et peu pratique)… et vraiment, c’est une expérience détestable. Maintenant, je ne passe plus par des meublés indépendants.

Chat échaudé craint l’eau froide, comme on dit chez nous.

Ainsi, avant de faire votre choix, il ne faut pas hésiter à demander des photos supplémentaires avant d’envoyer le chèque de réservation et le contrat signé.

Est-il utile de faire appel à une agence immobilière pour trouver son hébergement de cure thermale ?

Certaines agences immobilières peuvent également proposer des meublés. C’est une piste à suivre car leurs jugements sur les biens disponibles est souvent plus objectif.

Mais cela a un surcoût, qu’il ne faut pas négliger.

Parmi les acteurs locaux qui peuvent être de bons conseils, il y a les médecins thermaux et leur secrétaire qui connaissent leur ville parfaitement.

Cure thermale et logement : Les mauvaises surprises des curistes

Comme je le précisais dans le début de cet article, le curiste qui vient se soigner, est parfois considéré comme une rente par les acteurs locaux.

Ainsi, les curistes ont parfois de très mauvaises surprises liées à leur hébergement.

Voici des exemples « classiques » de déconvenues :

Des logements sales (tache sur les murs et les canapés, moutons de poussière au sol),

Des réfrigérateurs qui puent

Des espaces aquatiques interdits aux enfants (sans prévenir)

Le bruit (appartement meublé collé à une machinerie et ses turbines)

Un meublé de curiste qui donne sur une rue très passante (alors que la photo représentait un somptueux parc boisé),

Des suppléments qui ne sont pas affichés mais lourdement facturés.

Personnellement, ma seule expérience où j’ai trouvé la prestation impeccable, c’était pour ma cure à Luxeuil les Bains. Le personnel était vraiment charmant (au centre de cure et à l’hébergement), et le chalet du camping tout à fait correct pour une famille. Bref, la formule était simple, chaleureuse et sans esbroufe. Ce qui est assez rare pour être signalé.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.