Que faire lors d’une sécheresse intense de la peau lors d’un traitement contre le cancer ?

chimiotherapie-peau-seche-rugueuse

Chimiothérapie et sécheresse de la peau

La santé de la peau est souvent un miroir de la santé du patient.

Parmi les nombreux effets secondaires sur la peau, des traitements contre le cancer comme la chimiothérapie, la sécheresse cutanée est un véritable problème pour les patients.
Cela n’a rien à voir avec la beauté. C’est vraiment une problématique de santé et de qualité de vie des patients.
De plus, ces effets sur la peau du corps, en cas de radiothérapie, peuvent se coupler avec des brûlures ou des irritations sur la zone traitée.

En effet, la sécheresse de la peau est très fréquente chez les patients du cancer.
Les traitements contre le cancer assèchent souvent la peau de manière plus ou moins modérée. Si vous êtes concernés par cet effet indésirable, la priorité est de limiter les multiples agressions quotidiennes. Il faudra également veiller une hydratation efficace de la peau.

Dans cet article, je vais vous donner mes conseils de patiente pour faire face à cet effet secondaire des traitements.

Mais avant de les mettre en place, assurez-vous qu’ils sont sans danger pour vous auprès de votre médecin. L’utilisation de certains soins comme les onguents, crèmes ou ou l’huile est parfois contre-indiquée.

Par ailleurs, votre équipe soignante pourra vous orienter vers des consultations spécifiques pour suivre cette sécheresse de la peau.

Traitement contre le cancer : comment éviter une sécheresse intense et sévère de la peau ?

Pour éviter une sécheresse intense de la peau durant les traitements contre le cancer, il faut souvent revoir certaines habitudes de vie ou « routine ».
Par exemple :

Sécheresse de la peau et cancer

– Pensez à boire suffisamment. Certaines eaux minérales peuvent être très utiles pour lutter contre les nausées, ou les aphtes, en réduisant l’acidité de la bouche. D’autres eaux peuvent également aider à réduire les troubles digestifs.

– Prohibez tous les produits avec du parfum. Ils sont constitués d’alcool, qui rend la peau sèche. C’est particulièrement vrai pour les peaux fragiles du visage, des mains, ou des zones fragilisées.
Ces peaux, très exposées, deviennent vite sèches.

– Ne touchez pas directement des produits ménagers et les détergents. Mieux vaut toujours utiliser des gants, si vous devez manipuler des ingrédients agressifs.
A ce propos, les conseils en cas d’aplasie peuvent être utiles en guise de prévention,

– Ne vous exposez pas au soleil. Pensez à protéger votre visage des rayons du soleil. Certains médicaments sont photosensibles.

Dans ce cadre, particulièrement en été, protégez-vous avec des vêtements amples et recouvrant, des chapeaux, casquettes, etc.

Sécheresse intense ou sévère de la peau et hygiène corporelle, les points de vigilance à connaître

Dans votre vie quotidienne, vous devez être attentif à certains points pour limiter les risques d’une sécheresse de la peau intense. Notamment :

– Pour tous les lavages (produit pour la douche et les mains), utilisez une base lavante douce sans savon ou un pain dermatologique  de chez Avène, La Roche Posay, Uriage, Vichy ou autres.
Ces fabricants utilisent des eaux de source thermale réputée bénéfique pour les peaux sèches ou souffrant d’affection cutanée,

– Pour vous sécher l’eau des mains, n’utilisez jamais des sèche-mains à air pulsé, mais tapoter délicatement votre peau avec une serviette propre,

– N’utilisez pas des produits contenant de l’alcool (déodorant notamment), regardez leur composition pour en être sûr,

– Appliquez une hydratation profonde avec une crème de type cold cream à base d’eau thermale (Avène, La Roche Posay, Uriage, Bioderma…) quotidiennement, surtout si vous avez des démangeaisons liée à la chimiothérapie.
En revanche, si vous ressentez des démangeaisons intenses et soudaines, il faut voir un médecin très rapidement,

– Si votre peau devient très très sèche, testez les crèmes type cérat de Galien, souvent très bien toléré. La formule de ce produit a été élaborée par un savent de la Grèce Antique. Elle contient comme ingrédients principaux de la cire blanche d’abeille et de l’huile végétale d’amande douce .
Parfois, les patients souffrant de desquamation appliquent du cérat de Galien en couche épaisse, jusqu’à absorption complète.

Dans tous les cas, avant l’utilisation de ces crèmes et onguents, il faudra demander à vos médecins s’ils sont sans danger pour vous.

Soins de la peau en traitement : comment mieux vivre le cancer ?

Vous retrouverez dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible, beaucoup d’éléments de cet article.

J’ai écrit mon livre pour rendre accessible une information de qualité, qui aide au quotidien les personnes malades du cancer.

Le cancer, je l’ai vécu et vous trouverez dans mon livre des informations que personne ne vous donnera jamais.

C’est parce qu’il correspond à un réel besoin chez les personnes malades du cancer et leurs proches, qu’il a un taux de satisfaction de 98 %.

Il est unique. Avec lui vous aurez des conseils pratiques, immédiatement opérationnels pour alléger la pénibilité du cancer.

Ca ne change pas la vie, le cancer sera toujours là. Mais mon livre permet d’alléger la pénibilité de cette épreuve.

C’est un livre incontournable pour tous les patients.

Il est disponible sur Amazon, en librairie ou directement auprès de mon éditeur Ganaca (laetitialorniac.com/livres) avec des frais de port réduits.

Crédits photo sur la sécheresse de la peau durant les traitements contre le cancer : fotolia

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.