X

Pourquoi porter des bas de contention après une opération ?

Les bas de contention sont des dispositifs médicaux qui prennent différentes formes et ont des utilités variées.

Leurs utilisations peuvent être quotidiennes ou ponctuelles. C’est notamment le cas après une opération. C’est aussi le cas quand le patient est alité et qu’il ne peut pas se lever ou bouger facilement.

Comme je le dis souvent sur mon site, il me semble que les patients ont un rôle réel à jouer dans leur propre santé. Cela passe par le fait d’avoir une information de qualité et éclairante sur des conséquences pratiques liées à des situations médicales précises.

Ces éléments pratiques aident en effet à poser les bonnes questions à ses médecins, pour mieux intégrer les enjeux de leurs recommandations et prescriptions. Bien évidemment, rien de ce qui existe sur internet ne peut se substituer à une consultation médicale. Mais toutes les informations disponibles sont des aides pour mieux vivre les aléas que l’existence nous réserve.

Ainsi, voici ce qui pour moi, en tant que patiente, il est essentiel de savoir pour porter des bas de contention après une chirurgie.

Bas de contention et opération

Sommaire de l’article sur les bas de contention et les opérations :

Pour quelles raisons porter des bas de contention après une opération ?

Quels sont les bas de contention post-chirurgie ?

Comment enfiler des bas de contention après une chirurgie ?

Après une chirurgie, combien de temps porter des bas de contention ?

Pourquoi porter des bas de contention après une chirurgie ?

Il est utile de porter des bas de contention après une opération pour deux raisons principales.

La première, c’est que lors de l’opération, le chirurgien va faire des incisions et couper des tissus. Cet acte chirurgical, qui est un acte de soin, va donc provoquer des traumatismes qui augmentent le risque de formation d’un caillot sanguin. Ce caillot sanguin, une fois constitué, peut obstruer une veine et provoquer une phlébite (thrombose veineuse).

Une phlébite peut-être superficielle ou profonde.

Sa complication majeure est le risque d’embolie pulmonaire qui est une urgence médicale absolue.

La seconde raison de porter des bas de contention après une chirurgie est la période d’alitement.

Cette phase correspond à la période pendant laquelle la personne qui vient d’être opérée ne peut pas bouger. Elle ne peut pas encore marcher… ou pas assez pour faire circuler le sang de manière optimale. Ainsi, la stase veineuse se constitue et augmente le risque de constitution d’un thrombus, caillot sanguin qui va provoquer une phlébite.

Ainsi, chez la personne qui vient d’être opérée, les deux facteurs se conjuguent. Cela accroit considérablement le risque de phlébite. Et un des moyens de réduire le risque de thrombose veineuse après une opération est le port de bas de contention adapté.

Comment choisir les bas de contention pour l’opération ?

Pour bien choisir ses bas de contention, la première chose à faire est d’avoir un maximum d’informations de la part de son médecin lors de la prescription des bas de compression veineuse.

En effet, en fonction de votre situation médicale et de l’opération que vous allez avoir, vous aurez besoin de bas de contention spécifiques. Ainsi, sur l’ordonnance, vous devrez savoir quelle est la classe de bas de contention dont vous aurez besoin. Les bas de contention de classe 2 sont les plus prescrits, mais ils ne vous conviendront pas forcément. Ce sera à votre médecin prescripteur de déterminer leur force de compression.

Par ailleurs, demandez des précisions sur le type de bas de contention dont vous aurez besoin.

Est-ce des bas anti-thrombotiques spécifiques ? Ces derniers peuvent être stérilisés en autoclave, ils ne se déforment pas aux crèmes et baumes. Les bas de contention anti thrombo-embolique post opération existent souvent en version mi-bas (chaussettes qui arrivent sous le genou) et en version bas (qui recouvrent la cuisse).

Les bas anti thrombo embolique sont fait de polyamide et d’élasthanne. Ces bas de contention ont le pied ouvert (sans bout) généralement et sont de couleur blanche.

Ou des bas de contention classiques noirs ? Ou de couleur chair ? Ou encore fantaisie selon vos préférences esthétiques ? Sachez que dans les bas de contention, vous aurez aussi le choix entre différentes matières (avec des fibres synthétiques ou naturelles).

Avant de vous décider, n’hésitez pas à voir plusieurs modèles. Tous les fabricants de bas de contention proposent des bas postopératoires. Chacun de ces dispositifs médicaux ont des particularités. À vous de faire votre choix de manière éclairée en recueillant les conseils d’un vendeur expert du sujet.

Comment mettre des bas de contention après une opération ?

Ainsi, pour acheter les bas de contention, je conseille (en tant que patiente) d’aller chez un pharmacien spécialisé en orthopédie ou dans une boutique d’orthopédie. Ces spécialistes ont souvent du choix et du stock. Ces deux éléments font souvent défaut aux pharmacies classiques.

Après, l’accueil n’est pas toujours très agréable. Comme toujours, cela dépend de la personne en face de nous.

À mon sens, en préparation d’une opération, en achetant vos bas de contention, il peut être également utile de se renseigner sur les enfile-bas qui aident à mettre des bas de contention.

En effet, l’enfilage des bas de contention est parfois difficile, surtout si on est opéré au niveau du ventre, que l’on a mal au dos. Les difficultés pour mettre des bas de contention sont nombreuses et l’aide d’un enfile-bas peut-être très utile.

Il en existe plusieurs modèles. Pour moi, les plus pratiques sont les modèles de voyage. Ils sont faits dans un tissu très résistant (une sorte de toile de parachute). Ce type d’enfile-bas de contention permet de faire glisser le bas, notamment au niveau du talon… point stratégique, car c’est souvent là que le bas se déchire.

Sur ce point, il faut « profiter » de votre passage chez un spécialiste pour essayer plusieurs modèles d’enfile-bas de contention. L’idéal est de se faire la main tranquillement et d’intégrer les bonnes techniques avant de devoir le faire chez vous, tout seul.

Par ailleurs, certaines infirmières DE peuvent aussi mettre les bas de contention si elles doivent venir faire un autre acte de soin.

Combien de temps doit-on porter des bas de contention après une opération (genou, cœlioscopie, laparotomie, etc.) ?

Avec la prescription, votre médecin devra préciser la durée du port des bas de contention, mais également le moment où vous devrez les porter.

En clair, avant le jour de votre opération, vous devrez pouvoir répondre aux questions suivantes :

Devez-vous porter vos bas de contention la nuit ?

Sinon, combien de temps par jour devez-vous porter vos bas de contention ?

Et durant combien de jours après l’opération ?

Si vous n’avez pas une réponse claire à ces questions, n’hésitez pas à recontacter votre médecin pour pouvoir anticiper correctement votre port de bas de contention après la chirurgie.

Crédit photo de l’article sur le port de bas de contention après une opération : pixabay – fotolia / pixabay. com/fr/users/sasint-3639875/ – pixabay. com/fr/users/nastya_gepp-3773230/

Laetitia LORNIAC: @chimiopratiqueAprès avoir suivi un traitement contre une tumeur vitelline de l'ovaire, et avoir essuyé de multiples difficultés extra-médicales, je suis convaincue qu'il faut œuvrer pour diffuser une information de qualité pour les patients et les proches. Pour moi "un patient bien informé sera une personne mieux armé face au cancer". C'est pour cela que j'ai fait ce site : aider les personnes malades du cancer et les proches en donnant des trucs et astuces, des aiguillages pour alléger la pénibilité de l'épreuve du cancer. Ca na change pas la vie. Ca ne remplace pas les traitements efficaces. Mais ça aide à ne pas rajouter du drame au drame. Ce qui est essentiel face au cancer. La parole des patients a toute sa place dans ces actions.