Définition de l’aplasie médullaire et symptôme

illustration de l'aplasie médullaire et définition, symptômes dans l'article

Signes et symptômes de l’aplasie médullaire et de l’anémie aplasique

 

L’aplasie médullaire, dans le cadre des traitements contre le cancer, peut être provoquée par la chimiothérapie ou la radiothérapie. La chirurgie peut également induire une aplasie médullaire sans que le lien avec la moelle osseuse ait pu être tracé précisément.

Il est important d’en reconnaître les symptômes, car, si l’aplasie médullaire est confirmée, cela va nécessiter d’exercer une grande vigilance pour éviter les infections au quotidien.

 

 Définition de l’aplasie médullaire et de l’anémie aplasique

Les globules blancs, rouges et les plaquettes sont les cellules sanguines fabriquées par le tissu spongieux qui se trouve au centre de l’os : la moelle osseuse.

En cas de production en quantité anormale de ces cellules sanguines, on parle d’aplasie médullaire.

Lors des traitements contre le cancer, la baisse de quantité des cellules sanguines est souvent constatée 7 jours après le début des traitements.

Les traitements contre le cancer vont parfois :

  • Faire baisser le nombre de globules rouges et provoquer une anémie ou anémie aplasique,
  • Diminuer le nombre de globules blancs et rendre l’organisme plus vulnérable aux infections,
  • Abaisser le nombre de plaquettes et provoquer des saignements anormaux.

Lors des traitements contre le cancer, la formule sanguine complète est régulièrement contrôlée par les prises de sang. N’hésitez pas à échanger avec votre oncologue sur les variations de la numération sanguine.

Voici une vidéo de la clinique du Bois à Lille, la définition et les conséquences de l’aplasie :

Par ailleurs et en complément des conseils pratiques donnés dans cette vidéo, j’ai publié un extrait gratuit de mon livre sur les précautions en cas d’aplasie à la maison pour éviter les infections. De même, n’hésitez pas à solliciter vos soignants pour savoir quels moyens s’offrent à vous pour prévenir les infections en période d’aplasie.

Les symptômes de l’aplasie médullaire

Les symptômes de l’aplasie médullaire sont variables en fonction du type de cellules affectées : globules rouges, blancs ou plaquettes.

Symptômes et signes de l’anémie aplasique (aplasie médullaire sur les globules rouges)

L’anémie aplasique peut avoir pour symptômes :

  • Une pâleur extrême de la peau, des ongles et des lèvres,
  • Une grande fatigue, une sensation d’épuisement,
  • Des maux de tête,
  • Une irritabilité marquée,
  • Des étourdissements.

 

Symptômes et signes de l’aplasie médullaire sur les globules blancs

L’aplasie médullaire sur les globules blancs se caractérise par un risque accru d’infection. Il faut donc mettre en place au quotidien des gestes de prévention comme cela est décrit dans mon guide pratique de référence Mieux vivre le cancer : La Bible.

En cas de fièvre ou de frissons, il faut immédiatement contacter votre service d’oncologie.

 

Symptômes et signes de l’aplasie médullaire sur les plaquettes

La baisse des plaquettes sanguines provoquées par l’aplasie médullaire induit souvent :

  • L’apparition de bleus sur la peau, des ecchymoses,
  • Des saignements des gencives, du nez, de la bouche,
  • Du sang dans les urines ou dans les selles (elles sont plus foncées),
  • L’apparition de toutes petites taches rouges sous la peau.

 

L’anémie aplasique profonde : norme

L’anémie aplasique sévère est présente quand :

  • Le taux de cellularité médullaire est inférieure à 30%

Et si deux des éléments de la liste sont également présents :

  • Un taux de neutrophiles inférieur à 0.5 X 109/L
  • Un taux de plaquettes inférieur à 20 x 109/L
  • Un taux de réticulocytes inférieur à 40 000/mm3 (ou < 1% corrigés)

En cas d’anémie aplasique sévère une transfusion sanguine peut être proposé, voire une greffe de moelle osseuse.

Sur les transfusions sanguines, le site de la Société Canadienne du Cancer donne des informations d’une grande qualité.

 

 

 

Crédits photo de l’article sur la définition de l’aplasie médullaire : © Tim – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.