Cancer, chimiothérapie et FEC 100 : que faut-il savoir ?

fec_cancer

chimio FEC

Le cancer est une maladie du siècle. Au cours de sa vie, une personne sur deux sera concernée par les conséquences de la maladie cancéreuse.

La chimiothérapie est un des traitements de référence contre les cellules tumorales. Elle s’inscrit dans un programme personnalisé de soins ou protocole de soins. Le FEC 100 est l’un d’entre eux. Seule une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) pourra déterminer les traitements contre le cancer adapté à la personne malade.

Cette réunion rassemble des spécialistes de la prise en charge médicale du cancer : oncologues, chirurgiens, radiothérapeutes, pharmaciens hospitaliers. Ils vont examiner les éléments propres à la personne malade : le type de tumeur identifié, son stade d’avancée, l’état général du patient, son âge, avant de faire une proposition de traitement. La chimiothérapie peut être proposée au patient comme traitement exclusif ou associé à d’autres thérapies (radiothérapie, immunothérapie, thérapie ciblée, chirurgie, etc.).

 

Quand le mot « cancer » est prononcé… ce qu’il faut savoir

Quand le diagnostic du cancer est tombé pour moi, ça a été un véritable tremblement de terre. Un séisme personnel. D’ailleurs, je n’ai rencontré aucun malade ou ancien malade du cancer pour qui cette maladie n’était « rien ». C’est toujours une épreuve. En revanche, il est possible de mieux la vivre.

Attention, au niveau des traitements du cancer, votre seul interlocuteur doit être un spécialiste : votre oncologue. Mais, à côté de cela, il y a beaucoup chose à faire. C’est pour partager les solutions et astuces qui aident à se maintenir la tête hors de l’eau, qui allègent vraiment le quotidien, j’ai créé ce site puis écrit mon livre.

Ainsi, les informations ci-dessous sont données simplement pour vous permettre d’avoir les moyens, des « billes », pour engager un dialogue avec votre médecin-oncologue.

 

FEC 100 : conseils avant l’administration de la 1ère chimio

La chimiothérapie est un traitement lourd qui va considérablement modifier le quotidien de la personne malade et de son entourage. Le mieux est d’anticiper le plus en amont possible les difficultés. Être bien préparé aux conséquences des traitements contre le cancer, aide à mieux les vivre.

Avant la première cure de chimiothérapie, il est important de poser toutes les questions souhaitées à votre oncologue. Aucun sujet n’est tabou à partir du moment où vous vous interrogez.

Dans les précautions à prendre avant le traitement, il y a le bilan dentaire. En chimiothérapie, il est fondamental de prévenir toutes sources d’infection. Une dent mal-soignée peut être une porte d’entrée pour une infection quand la barrière immunitaire est affaiblie. C’est le cas lors des traitements contre le cancer comme la chimiothérapie et surtout pendant les périodes d’aplasie. Mieux vaut donc, prendre les devants pour diminuer ce risque qui peut avoir des conséquences graves. En revanche, une fois que le traitement de chimiothérapie a commencé, avant tout soin dentaire, il faut prendre l’avis de son médecin-oncologue.

Pour éviter les interactions médicamenteuses, il vous faudra avertir votre oncologue de tous les médicaments que vous prenez souvent et éviter l’automédication même les molécules les plus banales comme l’aspirine ou le paracétamol.

Prévenez également votre oncologue de vos possibles antécédents médicaux ou de vos maladies chroniques (varices, migraines, dépression, diabète, etc.).

Pour être bien préparé à suivre les traitements contre le cancer et être mieux armé, vous trouverez plus de 450 pages d’astuces dans mon livre  Mieux vivre le cancer: La Bible. Mon livre est un guide unique et complet qui partage avec vous tous les moyens de mieux vivre le cancer. Avec un taux de 96 % de satisfaction, l’objectif est atteint, ce dont je suis très fière. Merci de votre confiance.

 

Définition du FEC 100 

Le FEC 100 fait partie des protocoles de chimiothérapie. Dans ce traitement médicamenteux, trois molécules sont utilisées :

  • 5-fluorouracile (5-FU). Avant le début d’un traitement par 5fu, demandez à avoir le test de dépistage du DPD. Ce test n’est pas obligatoire mais est indispensable car un déficit de l’enzyme DPD peut avoir des conséquences gravissimes en cas de traitement par 5fu (merci à Roger, lecteur de chimio-pratique, de me l’avoir signalé).
  • Epirubicine
  • Cyclophosphamide

 

Chimio et administration du FEC 100

L’administration du FEC 100 se fait à l’aide d’une chambre implantable aussi appelée port-a-cath ou PAC. La pose de ce cathéter se fait par une opération sous anesthésie générale ou locale. La chambre implantable permet de préserver les veines superficielles en injectant les médicaments de chimiothérapie directement dans un gros vaisseau.

Le traitement de FEC 100 est divisé en 6 cures. Chaque cure dure 20 jours. Le premier jour de cure est nommé « J1 ». Ce sont d’abord le 5-fluorouracile (5-FU) et le cyclophosphamide qui sont administrés en perfusion, puis l’épirubicine.

La deuxième cure commence à J21.

Entre les cures, il est fondamental de se reposer. Paradoxalement, le sport peut vous aider, comme je l’explique dans mon livre Mieux vivre le cancer : la bible.

 

Effets secondaires du FEC 100

Les effets secondaires de la chimiothérapie et leur intensité sont très différents d’une personne à l’autre.

Il est important d’échanger avec son médecin-oncologue sur leur récurrence et leur degré. Mettre en place une vigilance sur ces effets indésirables du traitement contre le cancer est essentiel. Des tableaux de suivi permettent de présenter des éléments factuels aux médecins. Cela aide à construire un dialogue constructif entre les patients et les soignants. Vous trouverez les tableaux de suivi dont je me suis servi pour suivre les effets secondaires dans mon livre numérique.

La liste des effets secondaires ci-dessus est purement indicative :

  • Risque aggravé de phlébite (thrombose veineuse) : les personnes malades d’un cancer sont une population à risque. Selon la Haute Autorité de Santé, le traitement de référence contre les varices sont les bas de contention, même pour les hommes,
  • Une sécheresse cutanée : il faut absolument se protéger des rayons du soleil,
  • Des troubles cardiaques, un essoufflement,
  • Une fatigue intense,
  • Des troubles de l’alimentation avec des nausées et des vomissements,
  • Une coloration des urines en « orange » durant les 72 heures qui suivent l’administration du traitement,
  • Des aphtes et mucites,
  • Modification de la numération de la formule sanguine avec possibles saignements, hématomes ou périodes d’aplasie. Dans ces périodes, il faut être particulièrement vigilant à toutes les sources possibles d’infection,
  • Alopécie ou chute des cheveux (il existe des alternatives très satisfaisantes aux perruques comme cela est expliqué dans mon livre).

De manière générale, en période de chimiothérapie par le protocole du FEC 100 ou autre, la prudence doit être de mise. Il faut signaler à votre médecin tout élément qui vous semble « étrange » (même un petit gêne, une légère douleur), qui vous déstabilise ou porte atteinte à votre qualité de vie.

En cas de fièvre, il faut absolument appeler votre service d’oncologie pour savoir quoi faire.

 

FEC et perte des cheveux

La perte des cheveux est, pour certains d’entre-nous, un effet secondaire redouté de la chimiothérapie.

Ca l’était pour moi, en tout cas.

A l’époque, j’avais les cheveux très longs et j’y tenais beaucoup. Les infirmières m’avaient prévenues que tous mes cheveux allaient tomber entre 2 à 4 semaines après la première cure de chimio (pour moi, c’était le protocole BEP). Même si cet effet secondaire n’était pas douloureux, c’était celui que j’appréhendais le plus. Mon esprit restait focalisé sur lui. Je voulais donc une perruque qui corresponde exactement à mes cheveux : aussi longs, même couleur, même densité.

Seulement, contre toute attente, alors que j’étais la cliente parfaite car convaincue à l’avance,  le rendez-vous chez le vendeur de perruque s’est tellement mal passé que je suis ressortie de là :

  • déprimée,
  • et très énervée.

Comme je le dis en page d’accueil du site, à la fin du rendez-vous, il était hors de question que j’achète ma perruque chez ces « gens-là ».

Du coup, mon état d’esprit à changer.

Devant cette adversité inattendue, j’avais passé un cap. Je n’ai donc jamais acheté de perruque  dans cette boutique ou ailleurs (et mon porte monnaie me remercie). En revanche, je me suis confectionnée ce que j’appelle des bandeaux à mèches, faciles à faire dont je mets les schémas dans mon livre. Pour moi, c’était la solution idéale à la perte des cheveux suite à la chimio. J’en ai créé plein. En fonction des jours, j’étais brune, blonde, cheveux longs ou mi-long bouclés. Pour moi, la perte des cheveux suite à la chimio était d’une difficulté immense au départ… j’en a fait quelque chose de léger au quotidien.

La nuit, ma préférence allait à un turban en coton bio et confortable.

Ce que je veux dire par ce récit, c’est que la meilleure des solutions pour vivre la chute des cheveux en chimio, sera celle que la personne malade (homme ou femme) aura véritablement choisie.

Si la perruque vous convient bien, cette solution vous ira sans doute parfaitement.

Si cela ne vous convient pas, vous trouverez d’autres alternatives avec lesquelles vous vous sentirez à l’aise.

Le tout est de passer un cap, chacun à sa manière. La votre sera toujours la meilleure pour vous.

 

Et pour vous, comment s’est passé votre traitement de chimiothérapie par FEC ?

Les traitements contre le cancer sont toujours difficiles à vivre même très bien tolérés. Partagez votre expérience en laissant un commentaire à la fin de cet article.

 

Crédits photo sur la chimio par FEC : © vikpit74 — Fotolia.com

52 Commentaires

  1. Géraldine S

    Merci
    Mastectomie radiale actuellement début chimiotherapie fec100.

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,
      L’opération d’abord, la chimiothérapie ensuite sont des épreuves.
      Comment vous sentez-vous ?

      Réponse
      • Géraldine S

        Merci de votre sollicitude.
        17 jours après ma 1ère Fec100, comme beaucoup ,je me sens inquiète mais mon état général est mieux,
        Mes nausées et vomissement: finis
        Remontée des neutro après une chute à 196 ,
        Cheveux out,
        je redoute ma 2 eme cure et remettre le couvert mais bon je m’accroche et j’ai de la chance d’avoir un mari formidable.
        Merci

        Réponse
        • Laetitia LORNIAC

          Ce que vous vivez est une épreuve difficile. Comme vous le soulignez, avoir des proches et, plus particulièrement un conjoint bienveillant, est un réconfort important.
          Si vous vous en sentez la force, se rapprocher des associations (Ligue contre le Cancer, Choix VITAL) est aussi une ressource importante. La participation aux groupes de paroles permet souvent d’appréhender les traitements différemment. Ça n’efface pas les difficultés, mais les atténue.

          Si vous le pouvez également, essayer de préserver un peu d’exercice physique aide à mieux supporter la chimiothérapie. Cela paraît souvent compliqué mais c’est souvent assez positif, si on peut le faire.

          Courage

          Réponse
  2. Audrey

    Ablation du sein et curage axillaire gauche à 34 ans. J’ai fait deux cures de chimio FEC100. Je la supporte très bien. J’ai toujours autant la patate mais sans cheveux. Pas grave ça repoussera 😀 Ça se passe tellement bien que j’ai hâte d’être vendredi prochain pour ma 3ème cure.

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Merci pour votre témoignage. C’est vrai que les effets de la chimiothérapie sont très variables en fonction des personnes. Et le principal, c’est qu’elle soit très efficace contre les cellules cancéreuses.

      Réponse
  3. CARINE

    Pour ma part, une quadrantectomie suivie de chimiothérapie (FEC100 et taxotère), de 30 séances de radiothérapie et hormonothérapie pendant 5 ans.
    Dans 2 jours, il y aura 7 ans que j’ai appris que j’avais un cancer.
    Je venais de créer ma société et j’ai cru que le monde s’écroulait mais je me suis vite reprise.
    J’ai eu la chance d’être très bien entourée par mon mari, mes enfants et la famille.
    Il est vrai que j’ai du accepter beaucoup d’effets secondaires suite aux diverses chimios mais comme me le disait mon oncologue, qu’est-ce que c’est que quelques semaines de chimio pour tout le reste d’une vie et il avait parfaitement raison.
    Nausées, vomissements, perte de poids, essoufflement, douleurs osseuses, fatigue,… mais cela ne dure pas !
    Se fixer des objectifs pour guérir est pour moi, le plus important et à chaque étape terminée, se dire : « ça c’est fait ! »
    On voit les choses différemment, on profite plus de la vie.
    Et puis un jour, on finit par y voir UN côté positif en pouvant partager son expérience et aider un proche qui est atteint à son tour d’un cancer et qu’on « rebooste » 🙂

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Merci pour votre témoignage, très constructif.

      Comment avez-vous maintenu le cap entre les traitements, votre entreprise et votre vie de famille ?

      Réponse
  4. Nathalie T

    J’en suis à ma deuxième chimio Fec, la première j’avais tellement peur que je crois que ça influencé la suite, grâce aux médicaments que mon oncologue m’a prescrit je n’ai pas vomis mais je n’avais plus d’appétit, j’ai eu une migraine horrible pendant 48 h, j’étais incapable de me tenir debout pendant 4 jours mais après j’ai eu à nouveau la pêche !!!

    Jai bien entendu perdu mes cheveux exactement 12 jours après mais moralement je m’y étais préparée alors je suis allée chez mon perruquier et je lui ai dit de tout raser, j’ai eu la chance de trouver une perruque presque de la même couleur et de la même longueur que mes cheveux, par contre il a fallu que je débourse 1000€ !!! je trouve que ce n’est pas un luxe dans notre cas et que la sécu pourrait faire un effort financier !!!

    A ma deuxième chimio que j’ai faite mardi j’ai vu mon oncologue, super adorable, suite à mes explications de mes effets secondaires de la 1 ère chimio, il m’a tout de suite changé un des produits, du coup ce n’est pas comparable, j’ai eu un peu mal à la tête mais je me sens super mieux !!!

    Je consulte également une acupuncture-homéopathe ce qui aide beaucoup à supporter la chimio, n’hésitez pas à faire de même, c’est du bonheur !!!

    J’embrasse toutes les filles qui subissent cette épreuve qui nous mènera à une guérison certaine

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour Nathalie,

      Vous avez bien fait d’expliquer à votre oncologue les effets dus à la première cure de FEC. Les patients ont tout à gagner à transmettre le plus d’informations à leurs médecins pour que leur ressenti soit pris en compte.

      Sinon, comment avez vous trouvé votre médecin-acuponcteur ? Vous le connaissiez avant ou il vous a été conseillé lors de votre traitement ?

      Réponse
    • MJP

      Bonjour

      En quoi l’homéopathie et l’acupuncture vous ont aidé?
      Je dois commençer la chimio le2/7/15 : 3fec et 3taxotere.

      Réponse
      • Laetitia LORNIAC

        Bonjour,

        Les patients disent souvent que les médecines douces aident à mieux supporter les traitements contre le cancer. Les effets secondaires sont moins importants. Cela étant, comme toujours, cela dépend des patients et des professionnels.
        Certains hôpitaux ont intégré ces soins de support dans leurs unités de soin. C’est rare, mais assez apprécié manifestement.

        Réponse
  5. Sylvie D

    Bonjour, j’ai commencé la chimio le 01.07.2015. Au bout de 5 jours, j’ai retrouvé la forme habituelle. J’ai pris 1 semaine de vacances à la mer avec mon mari et mes enfants : C’était formidable. Je le conseille à toutes (si c’est possible). Je me suis pris en main en cherchant un accompagnement non inscrit dans les soins : homéo et acupuncture. Le principal est d’aller de l’avant et sur la durée …
    Bon courage à toutes.

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Merci de votre retour d’expérience. Comment avez vous trouvé les médecins homéopathe et pratiquant acupuncture ?

      Belle journée

      Réponse
  6. Sylvie D

    Bonjour, ils se sont montrés très professionnels, à l’écoute et très confiants dans l’accompagnement qu’ils apportent pour aider à surmonter les effets secondaires. Je suis en pleine forme, alors ?

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Merci. En fait, je voulais dire « par quel intermédiaire avez vous trouvé ces médecins ? ». C’est assez difficile, a priori, de trouver des professionnels sensibilisés à la prise en charge spécifique des personnes suivant un traitement contre le cancer. Mais quand on trouve, c’est top. Certains hôpitaux ont intégré des médecines complémentaires à leur prise en charge allopathique. Dans ce cas, c’est sensiblement plus pratique pour les personnes malades.

      Réponse
  7. Nathalie

    Bonjour a tous, j’ai 27 ans dans meme pas 15jours et le lendemain de mon anniversaire je commence ma premiere chimio fec 3 ainsi et 3 de taxo. Je suis suivie pour un cancer du sein que j ai moi meme sentie une chance que j ai pu la sentir quelque fois car on la sentait rarement pris a tant cela ne sait pas propager et j ai pu garder mon sein maintenant je dois attendre vu que ma maman l’a eu egalement y a 9 ans et ma tante en es deceder il y a 4 ans. Preparez j y etais, mais pas a tout ce parcours pour la partie d avoir des enfants je n en ai pas donc je dois congeler mes ovocytes. Et apres le chemin des 6 mois je dois passer par le traitement hormono qui es obligatoire les 18 premiers mois pour parler de grossesse. Ce chemin es long très mais je sais que je vais m en sortir comment je ne sais pas mais je n arrive pas a exterioriser et donc sa m arrive de pleurer sur le moment mais reprendre le dessus mais je sens que interieurement je suis briser et j attrape une colere une haine que je n arrive pas a faire passer je sais pas si c est sa qui me fait avancer et qui me donne le courage mais je voulais savoir comment vous avez gerer la perte de cheveux face a votre compagnon je n ai pas peur de les perdre c est le mal etre pas me sentir a l aise j ai peur de me cacher de pas savoir vivre avec sa. Voila mon petit probleme et les sourcils les avez vous perdu ou non. Merci davoir lu mon roman bonne journee

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour Nathalie,

      Merci de votre message. J’imagine que ce n’est pas facile.
      La colère, c’est normal de la ressentir, et même parfois la haine. La maladie est injuste, la vie aussi. Il n’y a pas vraiment de sens à tout cela. En tout cas, moi, je n’en ai pas trouvé. En revanche, pas mal de choses m’ont aidée : mes proches (ceux qui le sont restés… il y a eu un écrémage certain…), la bienveillance de certains soignants ( pas tous), les groupes de parole. Chacun peut trouver des alliés. Comme je le dis souvent, ça ne gomme pas les difficultés mais les atténue.

      Bien à vous,

      Laetitia

      Réponse
  8. Veronique

    Bonjour
    je vais commencer la chimio 3 fec et 3 teccotere fin avril debut mai
    j ai appris la nouvelle hier meme si je le savais, mais j esperais y echapper comme tout le monde
    Je me demande si le port a cath est genant qd il est placé?
    Je redoute le plus la perte de cheveux. L oncologue me disait que le scils et sourcils ne tombaient pas… est ce vraiment certains?
    Je ne sais pas exprimer mon ressenti, je suis confiante, positive et ça se passera bien pcq j ai du caractère mais j ai peur de me voir san scheveux, pourrais je supporter la perruque… toutes ces questions sont sans reponses pour moi.
    pour le effets secobdaires, j espere bien tolérer le traitement et me rejouis deja que cela soit fini.
    a toutes les personnes dans le meme cas, courage et je suis persuadée qu’il faut se battre ts les jours pour etre forte

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour Véronique,

      Le fait de perdre cils et sourcils n’est effectivement pas systématique. J’ai suivi un BEP, ai perdu mes cheveux mais pas mes cils et sourcils.

      Concernant les cheveux, il vaut mieux s’y préparer un peu avant. Si vous avez les cheveux longs, les couper par étape pour finir par avoir les cheveux courts, avant leur chute permet « d’apprivoiser » cette nouvelle apparence. Il y a une étape psychologique à franchir, une fois que l’on s’est « fait à l’idée » (et on y arrive), cela devient plus facile. Personnellement, je n’ai pas porté de perruque. Je me suis fabriquée une sorte de postiche qui me convenait bien. J’ai mis les schémas dans mon livre. Il n’y a pas de solution universelle mais chacun doit trouver la solution qui lui convient le mieux.

      Le port du PAC n’est pas problématique. On finit par l’oublier, si rien de vient frotter contre lui (lanière de soutien gorge, de sac, etc.).

      Bon courage et prenez soin de vous

      Réponse
      • Veronique

        Merci pour votre réaction. Cela fait du bien dese sentir entourée et comprise.
        J ai un premier rende vous chez un perruquier , ce mercredi, je suis curieuse.

        Réponse
        • Laetitia LORNIAC

          De ce que me disent les patientes, il y a vraiment deux possibilités :
          1.- soit, ça se passe très très bien,
          2.- soit ce n’est pas terrible pour ne pas dire autre chose.

          Personnellement, c’était plutôt la deuxième situation et du coup, j’ai opté pour un plan B, que j’ai bien aimé.
          Le tout est de se sentir à l’aise avec le choix fait.

          N’hésitez pas à donner des nouvelles.

          Réponse
  9. chey

    Bonjour
    52 ans je viens de me faire opérer masectomie droute avec la chaine complète de ganglions
    Dans quelques jours je vais commencer 3 séances de FEC puis tax…
    demain mon ami coiffeur va me faire une coupe à la militaire
    le regard des autres m’indiffère , mon mari est présent le seul qui compte à mes yeux
    je suis optimiste
    par ailleurs cet apres midi scintigraphie de la thyroide car ponction non concluante !!!
    Je saurais donc si j’en ai 2 mais cela n’est pas un problème
    Je suis toujours debout et ce n’est pas ces cellules qui ont migrées dans mon corps sans ma permission qui vont m’empêcher de vivre
    Cordialement
    Chey

    Réponse
    • Chey

      Cure 1 de fec faite le 2
      Mal de tête qui me réveille pour l’effet indésirable
      Encore 2 à faire puis taxo ….
      Qui connaît les effets indésirables du taxotere ?
      Vivement 2017
      On tient bon les filles

      Réponse
      • Laetitia LORNIAC

        Bonjour,

        Je viens de rédiger un article sur le taxotère.

        Bien à vous

        Réponse
      • isabelle

        bonjour moi mercredi prochain pour ma premiere chimio de fec j ai peur susi angoissé

        Réponse
        • Laetitia LORNIAC

          Bonjour,

          Votre sentiment est normal. Comme je le dis souvent sur mon site, n’hésitez pas à solliciter votre service d’oncologie pour connaître les différents accompagnements disponibles dans votre hôpital.
          Ca peut-être bien utile.

          Bien à vous

          Réponse
  10. Veronique

    Bonjour

    placement du port à cath a ete réalisée hier , et voila encore une etape de passée
    . Un peu douloureux mais supportable.
    prothese capillaire presque trouvée youpie, et petit foulard élégant egalement
    cela va encore être difficile, mais j accepte mieux. (Et vivement octobre pr pouvoir tourner la page).
    mercredi 1ere chimio fec , esperons qu’avec la cortisone j espere que cela ira.
    Courage a tout le monde

    Réponse
    • Muriel

      Bonjour. Je suis dans le même cas que vous . Je commence ma première chimio FEC le 9 mai pour 4 injections , puis taxotere 4 injections et j attends octobre avec impatience ! Après ce sera operation et radioT. J’ai 37 ans et une fille de 6 ans pour laquelle je vais me battre et comme vous toutes ici , nous vaincrons ! Courage … Je me sens moins seule du coups !

      Réponse
      • Veronique

        Bonjour Muriel,

        Votre traitement, etait le traitement que l’ on m avait dit en premier lieu.
        j ai eu la chance d’ avoir dans la biologie un facteur favorable et j ai peu etre operee avant tout traitement.
        La tumeur faisait 3 cm, grade 3 et ils ont enleves 6 ganglions (negatifs à l’analyse)
        Je commence la chimio le 4 mai et je vais me battre pour que le 16 aout ce soit la dernière. Ensuite on passera au rayons et l’objectif est de terminer au plus tard en octobre.
        Il m’a fallu du tempspr accepter les consequences de chimio, je sais que cela sera encore difficile mais je vais y arriver. Je dois y arriver, nous devons y arriver.
        Dans la maladie, nous devons nous battre et etre plus que la maladie et surtout voir les objectifs qui sont posés
        bon courage à toutes.
        battez vous pour votre petite fille.

        Réponse
        • Muriel G

          Bonjour Véronique
          Mon oncologue m’avait laissé le choix entre opération d’abord ou d’abord chimio. Ma tumeur fait 2,5 cms. En discutant avec lui, et au vu de la situation de la tumeur, on a d’abord choisi le traitement , car si elle se réduit je n’aurais qu’une toute petite cicatrice de rien du tout sous le sein. Ma boule est juste au dessus de la baleine à 2 cms sous la peau.
          Et pour éviter tout autre départ de la maladie, vu mon âge et par prudence, on fait d’abord le traitement d’attaque. Je commençe le 9 mai. Aujourd’hui je dois me faire poser le cathéter, je crains cette intervention. Mais comme vous dites, nous n’avons pas le choix que de nous battre , nous avons encore à faire dans ce monde ! Je vous souhaite bon courage pour demain et donnez moi de vos nouvelles ! Bon courage à toutes et à tous, ne baissez pas les bras, ensemble nous vaincrons .

          Réponse
  11. sylvie

    Bonjour, mastectomie +chaîne ganglionnaire traitement 3fec + 3 taxotere
    J ai pratiqué un jeûne 48h avant la chimio et le jour de la chimio, cela a eu pour effet: aucune fatigue pendant ce jeûne bien au contraire.
    A confirmer après ma seconde séance mais je n’ai eu besoin que d’une sieste le lendemain, aucun autre problème pendant ces 3 semaines , mes cheveux commencent à chuter qu’au bout de 18 jours, une aphte légère, un léger rhume mais le temps si prête surement.
    Il semble qu’un jeûne protège nos cellules saines et rends plus efficace le traitement. D’autres pays le propose déjà.
    Mardi seconde séance on verra si cela se confirme.
    Bon courage à toutes

    Réponse
    • Muriel G

      Bonjour Sylvie

      Pouvez vous m’en dire plus sur votre jeune avant la chimio ?
      Évitez vous certains aliments ou un jeune total ?
      Moi perso ça risque d’être difficile de jeûner 48h ….
      Je commençe ma chimio lundi 9 mai, et j’aimerais mettre tous les atouts de mon côté ! Merci d’avance

      Réponse
  12. Isabelle

    Bonjour, 3 fec 100 et 3 taxotere

    Réponse
  13. Isabelle

    J ai commencé ma chimio le 26 avril, fortes nausées le sur lendemain et quelques aphtes, un peu de fatigue et depuis je me sens plutôt bien, j ai peur pour le chute de mes cheveux qui ne devrait pas tarder.
    Si vous avez des questions je suis là !!!!
    Bon courage à toutes !!!

    Réponse
    • Muriel

      Bonjour. Première chimio fec le 9 mai. A part des vomissements le soir même , et de la fatigue le reste rien a dire . Pourvu que Ca dure ! Je me demande sî je vais perdre ou non mes cheveux . J’ai fait la séance de chimio avec un casque rafraîchissant Ne vous l’a t on pas proposé ? Mais ce n’est pas une partie de plaisir car très lourd sur la tête . Bon courage à vous toutes

      Réponse
      • Isabelle F

        Moi on ne me l a pas proposé ! Mes cheveux ont commencé à tomber le 13e jour !!

        Réponse
  14. Michelle

    Je suis époustouflée par le courage de toutes mes sœurs !!!
    J’ai moi-même été traitée pour un cancer du sein inflammatoire her +++ d’octobre à mars pour la chimio ( 2 aplasies au passage ), avril, mastectomie totale avec curage axillaire suivie d’un lymphocèle pendant deux mois ( œdème du sein ) qui m’a fait souffrir le martyre et enfin pour terminer en beauté, 26 séances de radiothérapie sous apnée car j’ai en prime une dilatation des bronches. Herceptine pendant un an en plus. J’ai continué à travailler ( je suis avocat ) d’octobre à fin avril, date de mon hospitalisation. Depuis le 1 mai, je ne travaille plus car la radiothérapie quotidienne est contraignante.

    Dans cette épreuve terrible, mon activité professionnelle m’a permise de sortir de ma maladie. Mon compagnon m’a soutenue de toutes ses forces, je lui en suis reconnaissante pour la vie et nous allons nous marier.

    Aujourd’hui, la réponse à la chimio est très bonne et la radiothérapie doit clôturer le protocole. J’apprécie chaque instant, la nature, le soleil, les petits oiseaux et les fleurs. La vie est merveilleuse, il faut croire en sa bonne étoile coûte que coûte.

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Tout d’abord, félicitations pour votre mariage prochain.

      Votre témoignage est intéressant, notamment par le fait que vous avez poursuivi votre activité professionnelle.

      Auriez vous des conseils pour mener les traitements contre le cancer et un travail de front ? Ou des limites à ne pas franchir.

      Bien à vous,

      Laetitia

      Réponse
  15. Elisa

    BJr, j’ai eu ma 1ere séance chimiothérapie lundi 26 sept. De grosses douleurs musculaires côté droit qui se sont estompées dans la nuit. Pas de nausées mais depuis un essoufflement quasi permanent. Je me demande si c’est un effet secondaire et si je peux reprendre la voiture . Elisa

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour Elisa,

      Mieux vaut passer un coup de fil à votre oncologue ou lui envoyer un mail pour avoir un avis clair sur cet élément.

      Bien à vous,

      Laetitia

      Réponse
  16. AUDREY

    BONSOIR

    JE SUIS MAMAN DE 3ENFANTS DONT LA DERNIERE N A QUE 6MOIS
    ALORS QUE J ALLAITAIS ENCORE MA PETITE FILLE IL Y A 1 MOIS DES DOULEURS AU SEIN COMME DES COUPS DE COUTEAUX ET LE REFUS CONSTANT DE MA FILLE A VOULOIR TETER CE COTE M A POUSSE A CONTACTER UNE CONSEILLERE EN LACTATION
    JE LUI AI DEMANDER DE ME FAIRE UNE ORDONNANCE POUR FAIRE UNE ECHOGRAPHIE ET LA TOUT C EST ENCHAINEE TRES VITE
    CANCER DU SEIN GRADE 3 AVEC DE MULTIPLES TUMEURS PERCU A L IRM ET GANGLION EGALEMENT TOUCHE
    POSE DU SITE CHIMIO LE LENDEMAIN
    C EST APPAREMENT DU FEC 100 QUE J AI RECU COMME CHIMIO
    QUEL TSUNAMI POUR LE CORPS C EST TERRIBLE DISONS POUR MA PART
    MASECTOMIE ET CHAINE GANGLIONNAIRE D ICI QQ MOIS ET POUR FINIR RADIOTHERAPIE

    Réponse
  17. Severine

    Bonjour à toutes et à tous,

    J’espère que tout le monde va bien. Je viens d’apprendre que j’ai un cancer du sein, le 23 Décembre 2016. On finit 2016 en beauté et on commence 2017 en fanfare avec mes premières chimio.
    Je voulais savoir quels avaient été vos sentiments avant qu’on vous dise le mot cancer. Car jusqu’à mon rendez-vous avec l’oncologue, j’étais dans ma phase de déni, et même si je m’en doutais, il m’était impossible de dire ni d’écrire le mot. Pour l’instant tout va bien, j’ai la patate, des moments d’euphorie, mais j’ai peur de la chute de ces moments d’euphorie.

    Si vous pouvez me dire.

    Un grand merci à tout le monde.
    A bientôt

    Séve

    Réponse
  18. Julie

    Bonjour,j ai 34 ans debut décembre j ai ressenti une douleur au sein j ai de suite fait une écho qui a enchaîner une biopsie et l annonce est tomber!très dur à encaisser,les rdv se sont vite enchaîné 4janvier première chimio,3fec 3 taxo.la premiere bcp de nausées pas le moral.la on es samedi ça va je suis fatiguée mais ça va.j espère que la fatigue passera vite pour pouvoir sortir profiter…même si c est dur il fau garder le moral le plus possible ,je pense que la perte des cheveuxva être une dur étape mais fais se dire que c le chemin ver la guérison…bon courage à toute s

    Réponse
  19. Dalia

    Bonjour,
    Fin 2014 je sens une boule au niveau des aisselles, le 16 mars 2015 le verdict tombe et mon monde avec… L envahissement avait commencé mais j’étais bien décidé à me battre alors après 3 fec 3 taxotere, un curetage axillaire, une mascetomie partielle et 30 séances de radiothérapie….Le plus compliqué pour moi à été le taxotere…. Je l ai eu …. Aujourd’hui je vais bien mes cheveux, les cils ont repoussé, pour les sourcils c est plus long… Je sais que la guerre n est pas encore gagné mais ça en prend le chemin… Alors pour toutes celles qui débute, qui sont en cours, ou presque fini ce parcours du combattant je vous envoie bcp de courage, il va avoir des jours avec et des jours sans mais essayer autant que vous pouvez d’être positive

    Réponse
  20. cat

    bonjour,

    mi décembre 2016, annonce du cancer du sein.. tumeur 2.5 cm et chaîne ganglionnaire atteinte de 3 ganglons, éxérèse de 16 ganglions au total… opération puis chimio FEC 100 de 3 cures et taxol.. je suis au 14ème jours et je n’ai pas de perte de cheveux, peut être après ?.. puis le chirurgien m’annonce que les marges retirées pendant la tumérectomie ne sont pas saines et qu’une ablation totale est prévue à l’issue de la chimio… dans 6 mois.
    effets indésirables de la chimio, douleurs articulaires, fatigue, nausées mais surtout un chaud/froid permanent pendant trois jours…
    je suis seule avec une petite de 8 ans.. je garde le moral !
    bon courage a toutes.

    Réponse
  21. Cindy

    Cc a toutes les sœurs car pour moi ayant toutes la même maladie nous sommes des sœurs alors moi découverte d’une boule au sein droit en décembre 2016 et ensuite tout c’est enchaîné très vite et aujourd’hui (23/03/2017) première chimio pour le moment juste petit mal de tête le cœur qui palpite et l’estomac qui tourne mais rien de bien méchant pensez vous que j’aurais d’autres effets demain ??????? On est toutes des guerrières et on l’écraser comme une M…… Ce foutu crabe bisous à vous toutes

    Réponse
  22. Isabelle N

    Bonjour à toutes ! Oui Cindy, nous sommes toutes sœurs, c’est aussi ce que je ressens.
    Je viens de découvrir ce site et ai parcouru les coms concernant la chimio et ses effets secondaires, mais je suis très étonnée que personne ne parle du casque froid et de la machine à casque. L’hôpital où vous êtes soignées ne l’a pas proposé ? Il n’en est peut-être pas équipé ? Késako la machine à casque ? diront certaines.
    Il s’agit d’un casque réfrigérant que vous portez sur la tête, une demie-heure avant, pendant et une heure après le passage des produits. Le but est de réfrigérer les veines du cuir chevelu, afin de les contracter au point que le sang infecté de chimio ne passe pas ou très peu dedans. Du coup, vous perdez beaucoup moins de cheveux. Alors, ok, ce n’est pas très agréable et ça rallonge la cure d’environ deux heures, mais ça vaut vraiment le coup ! J’ai fini mon troisième traitement le 5 mai et je n’ai même pas besoin de foulard. Seule moi voit la différence de densité de cheveux par rapport à avant et même les personnes qui me connaissent ne remarquent rien.
    Essayez peut-être de vous renseigner à l’hôpital où vous êtes suivies, ou parlez-en à votre généraliste.
    Je vous embrasse toutes bien fort.
    Isabelle N.

    Réponse
  23. Emilie

    Bonjour à tous,

    Merci pour vos témoignages. Je pense qu’il est important de prendre le temps de laisser nos impressions sur cette maladie pour rassurer ou bien donner plus de visibilités pour certaine.
    Alors voici le mien en retour. A la veille de mes 36 ans, on m’a découvert un cancer du sein lors de mon 1er mois de grossesse. J’ai été prise en charge par une équipe médicale exceptionnelle qui m’a accompagnée dès le lendemain de l’annonce. Une 1ère grossesse avec l’annonce d’un cancer sont 2 évènements contradictoires et pourtant l’équipe médicale a toujours fait le maximum pour trouver le meilleur protocole de guérison tout en prenant soin de ne prendre aucun risque pour mon futur enfant.
    J’ai donc subi une masectomie partielle avec le simple retrait de la lésion maligne. Je suis actuellement dans mon 7ème mois de grossesse et à ma 5ème cure de chimiothérapie FEC100. Une dernière cure dans 3 semaines viendra clôturer cette première étape de traitement préventif. Pour ma part, j’ai très bien supporté chacune des cures et le bébé se porte bien avec une croissance totalement dans la normale. Je porte le casque réfrigérant à chaque cure ce qui m’a permis de ne pas perdre mes cheveux. Certes, j’ai perdu de la masse mais seule moi et mes proches peuvent voir la différence. Le casque est très supportable ; difficile les qq 20 premières minutes puis le corps s’habitue. Je n’ai eu aucun autre effet secondaire ce qui me permet de continuer une vie « normale » et d’aller à la piscine chaque jour pour effectuer mes longueurs. Mon terme est prévu le 30 Août et la venue du bébé se fera naturellement comme tout autre accouchement lambda (pas de césarienne programmée ni de déclenchement précoce).
    J’espère que ce témoignage donnera de l’espoir à certains. Gardez votre énergie & votre moral … la vie est difficile mais nous réserve toujours de belles surprises.
    Amicalement

    Réponse
  24. Nico

    Une fois n’est certainement pas coutume qu’un homme vienne commenter dans cette section…
    On a diagnostiqué un cancer du sein à ma mère en début de mois dernier, depuis tout c’est emballé… Examens, mastectomie + curetage axillaire… et la chimio attaque d’ici une 15aine de jours.
    FEC 100 (3 séances à intervalle de 3 semaines) puis TAXOL (9 séances à intervalle de 9 semaines). Puis très certainement radiothérapie à la suite de tout cela…
    Elle redoute la chimio, notamment le protocol FEC plus aggressif.
    Bien que la tumeur soit primitive, celle-ci était classée dans la catégorie la plus aggréssive.
    On a tout de même espoir dans le sens où peu de ganglions étaient atteint et surtout pas de métastases détectées au Pet-Scan.
    Le tout va être de garder le moral dans le sens où ce n’est pas une 1ère pour nous… il y a presque 20 ans, c’était mon frère de 6 ans (cancer du rein), qui ne s’en n’est pas sorti et qui nous a quitté après 1 an de traitement… ça reste de très durs souvenirs à 18 ans de voir partir sous ses yeux son frère et n’en parlant pas pour ma mère qui a vécu son combat au quotidien pdt un an…
    Je vis avec l’angoisse de ce « mot » quotidiennement

    Réponse
  25. France

    Oui, trois chimios FEC100 et j’ai eu la deuxième. Je m’achète un rouge à lèvres après chaque chimio, et j’y vais avec un panier avec des livres, des crayons et du papier, et je me fais plaisir. C’est vrai que c’est temporaire et il faut penser ainsi. « This too will pass. » Je supporte bien et je suis loin de ma famille et mes amis, mais je trouve de la force. Il faut écarter les gens négatifs par contre.

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Merci de votre partage. Je suis tout-à-fait d’accord avec vous. Il y des personnes qu’il vaut mieux éloigner dans ces périodes.

      Bien à vous,

      Laetitia

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =


Une newsletter faite pour vous !

Une newsletter faite pour vous !

 

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines mes trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer directement dans votre boite mail.

Bravo ! Votre inscription est prise en compte