Les analyses sanguines pour les tumeurs germinales

Les analyses sanguines pour les tumeurs germinales

 

Une fois que le cancer est diagnostiqué, que cela soit une tumeur vitelline des testicules ou des ovaires, les prises de sang sont faites régulièrement. Durant tout le traitement et dans le suivi, le dosage des marqueurs est indispensable.

Mais, les prises de sang sont parfois difficiles… et douloureuses.

Les prises de sang pour les tumeurs vitellines (germinales)

Comme, j’ai été suivie pour une tumeur vitelline de l’ovaire, et que cela suppose quelques points de vigilance, je vous fais un retour d’expérience avec cet article.

Personnellement, quand cela était trop pénible, je demandais à l’oncologue de me prescrire des patchs anesthésiant, même pour des « petites » prises de sang. Je demandais également au préleveur les endroits où il ne fallait pas piquer. Indications que certains professionnels prennent assez mal. Au début, je les laissais faire, mais maintenant, je suis plus ferme dans les endroits à ne pas piquer car douloureux. C’est moi qui souffre, donc, je n’hésite plus à m’imposer. Et si ça ne convient pas, je change de laboratoire. C’est l’avantage d’habiter à Paris, il y a de la concurrence.

Autre point qui nécessite une certaine affirmation de soi, c’est d’indiquer le bon marqueur tumoral. En effet, sur la prise de sang, il est indiqué HCG. Seulement, ce n’est pas le très classique test de grossesse qu’il faut doser en cas de tumeur vitelline mais beaucoup plus rare « marqueur ». Et parfois, il faut à la fois le test de grossesse ET le marqueur. Pour être plus tranquille sur ce dernier, il faudrait que les médecins inscrivent HCG chaîne libre… ce qu’ils font rarement, d’où quelques quiproquo dans les laboratoires d’analyse.

Sinon, voici le suivi type (en tout cas le mien) pour les prises de sang d’une tumeur vitelline :

  • NFS
  • Ionogramme sanguin, Créatinine, Urée,
  • ASAT, ALAT, Gamma GT
  • Phosphatases alcalines,
  • Bilirubine totale,
  • Albuminémie,
  • ACE,
  • CA 125,
  • CA 19-9,
  • LDH,
  • AFP,
  • HCG
  • BHCG chaîne libre

Si vous êtes suivi pour une tumeur vitelline et que le dosage du HCG est nécessaire, n’hésitez pas à vérifier que c’est la bonne analyse qui a été faite. Car si ce n’est pas le cas… il faudra peut-être vous repiquer…

 

Crédit photo sur les prises de sang pour le suivi des tumeurs vitellines  : © janeness – Fotolia.com