Cancer et chimiothérapie : comment se passe la pose de la chambre implantable (PAC) ?

Illustration de l'article sur le PAC chambre implantable

Chambre implantable et chimio

 

 La chambre implantable percutanée est un dispositif médical souvent associé au traitement par chimiothérapie intraveineuse. Ce dispositif est aussi appelé sous l’acronyme CIP ou Port-a-cath © (PAC).

La pose du PAC est synonyme, fréquemment, de début des traitements contre le cancer. C’est une étape cruciale pour aborder cette épreuve de la vie le mieux armé possible.

Quand le diagnostic du cancer est tombé pour moi, il y a des informations que j’aurais bien aimées avoir avant… pour mieux anticiper leurs conséquences. C’est le cas du PAC, mais aussi de l’alopécie, des suites post-opératoires, entre-autres. Disons que ça m’aurait permis de maintenir ma tête hors de l’eau, ce qui n’est pas évident face au cancer.

C’est dans un esprit de partage que j’ai créé ce site, puis est écrit mon livre. Je suis convaincue, qu’un patient bien informé sera mieux armé pour vivre l’épreuve du cancer. Pour autant, je ne suis pas médecin. Moi-même, pendant les traitements, je ne demandais de renseignements sur les traitements qu’à mon oncologue. En revanche, pour les conséquences extra-médicales j’ai mis en place des stratégies, appliqué des astuces et trouvé des solutions qui m’ont bien aidé à alléger mon quotidien et ne pas rajouter de la crise à la crise.

Ainsi, prenez le développement ci-dessous comme de simples informations. Vous pourrez vous en servir pour avoir des éléments et dialoguer avec votre équipe soignante. Vous pouvez aussi me faire part de votre propre parcours en laissant un commentaire à la fin de cet article. J’y répondrai volontiers et avec plaisir.

De même, si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. La solidarité est aussi un moyen de lutter contre le cancer.

 

Cancer, chimiothérapie et pose d’une chambre implantable (PAC) 

La pose d’une chambre implantable/PAC n’est pas systématique. Elle est nécessaire en cas de chimiothérapie intraveineuse qui se déroule sur plusieurs cures.

La chimiothérapie contient des produits toxiques destinés à détruire les cellules cancéreuses, mais touche également les cellules saines. La pose d’une chambre implantable/PAC permet d’avoir une action de protection sur les veines superficielles. Ce dispositif est donc utilisé fréquemment en oncologie, mais peut être utile dans le cadre d’autres spécialités médicales.

 

Traitement contre le cancer : les précautions à connaître avant la pose d’une chambre implantable (PAC) 

Si votre oncologue vous indique que la pose d’une chambre implantable/PAC est nécessaire pour l’administration de votre traitement contre le cancer, vous devez lui signaler vos antécédents médicaux comme :

  • des allergies,
  • des problèmes cardiaques ou respiratoires,
  • si vous êtes porteur d’un autre dispositif médical (pace-makeur, autre PAC/CIP…),
  • lui rapporter vos chirurgies précédentes,
  • si vous avez une maladie chronique,
  • des habitudes de vie spécifiques (sports, activités…) qui toucheraient la zone où sera posée le PAC.

Mieux vaut être trop précis que pas assez. Ce sera à vos médecins de hiérarchiser les informations que vous leurs donnerez.

 

Comment se passe la pose de la chambre implantable (PAC / portacath) pour la chimio ?

La pose de la chambre implantable/PAC se fait par une opération. Pour les chirurgiens, c’est une « petite opération du cancer». En tant que patient, il faut se souvenir que les petites opérations n’existent pas, mais il y a des opérations plus ou moins importantes.

Dans la mesure où la pose nécessite une opération, il faut respecter des règles d’hygiène strictes comme prendre une ou plusieurs (la veille et le jour J) douches avec un savon antiseptique type Bétadine ©. Il faudra raser la zone concernée si vous avez des poils.

L’opération se réalise sous anesthésie locale ou, plus rarement, générale. Si ce dernier cas est retenu, le chirurgien peut exécuter plusieurs gestes différents : pose de la chambre implantable/PAC et prélèvements par exemple.

catheter-chimio-portacath

Le placement de la chambre implantable

Avec la chambre implantable, un petit tuyau souple appelé cathéter est placé dans une grosse veine du cou. Ce tuyau est relié à la « chambre » qui apparaît juste sous la peau. C’est par cette chambre que la chimiothérapie sera diffusée. Avant l’administration de la chimiothérapie, une pommade anesthésiante sera appliquée au niveau de la chambre implantable pour rendre la piqûre totalement indolore.

À la fin de l’intervention, une radiographie est pratiquée pour vérifier que la chambre implantable/PAC est positionnée correctement.

Après la pose, le patient reste couché un peu moins d’une heure avant de pouvoir se lever.

Voici la vidéo d’une pose de chambre implantable faite par le Centre Henri Becquerel :

 

 

Cet extrait sur la pose de la chambre implantable (PAC) vous a été utile ?

Retrouvez l’intégralité des informations sur la pose du PAC et poursuivez votre lecture avec mon livre de référence pour faire face au cancer.

Le cancer et ses traitements sont des moments fortement éprouvants pour la personne malade et son entourage. La pose du PAC en fait partie.

Mon livre  Mieux vivre le cancer : La Bible  a été écrit pour donner à chaque malade et à leurs proches, tous les moyens disponibles pour affronter le cancer en plus de 500 pages. Ca n’efface pas le cancer mais, grâce à mon livre, vous aurez les moyens d’alléger l’ensemble des conséquences qu’à le cancer sur nos vies.

Avec mon guide unique, je partage tous les conseils pratiques et toutes les ressources pour réduire la pénibilité des traitements. Avec 96 % de lecteurs satisfaits, mon livre est une vraie réussite.  Il est disponible en téléchargement immédiat :

 

et en format livre papier sur  Amazon   

 

 

Crédits photo de l’article de présentation sur le PAC / chambre implantable : © WavebreakmediaMicro – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :

36 Commentaires

  1. belinda j

    bonsoir apres retrait de la chambre implatable depuis 2ans et demi ,et meme pendant le traitement a l’époque ,jais toujour des douleur a cette endroit tres douloureux ,qui lance dans le coup le bras et me coupe le souffle ,pourtent deux ans et demi apres , et les medecin ne me réponde pas pourquoi jais toujour mal , il me cache quelque chose ,deja des le debut mal placer ne tien pas en place et il avais décider de le laisser puis et retirer apres bilan ,les antidouleur ne serve a rien , pouvez vous m’aider que se passe t il

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,
      Comme je vous le disais dans un précédent message, cela vaudrait sans doute la peine (si vous ne l’avez pas déjà fait) de vous rapprocher d’un centre anti-douleurs. Par ailleurs, peut-être qu’un ostéopathe (méthode miromathé ?) pourrait vous soulager ? Ou un acuponcteur ?

      Le magazine Cerveau et Psycho de février 2017 proposait tout un dossier sur les douleurs chroniques. Sa lecture pourrait également vous intéresser.

      Il n’y a pas de solutions miracles, malheureusement. Mais peut-être que certaines approchent complémentaires pourraient vous être utiles.

      Courage à vous

  2. Nicole

    Suite a cancer du sein et après avoir subi une masectomie sein gauche et curage axillaire le 6 janvier 2017 beaucoup de douleurs qui commencent à passer enfin je pensais que le plus dur était passé après douleur épouvantable lors du retrait drain mais c était sans compter sur les douleurs liées à la pose d’une PAC ce lundi 30 janvier.

    J ai vu mon infirmière ce matin qui ne comprend pas pourquoi ils ont coupe à la verticale entre le bras et l épaule alors que normalement ça se fait sur 2/3 cm à l horizontal… De plus intervention en ambulatoire anesthésiste n a pas voulu donner de remeducation alors que j étais très stressée malgré le signalement des infirmières du service aucune empathie . Elle m a injecté le produit anesthésiant avant que je ne sois gazée ça m’a brûle l interieur du bras comme si on m envoyer une flamme au chalumeau dans le membre douleur trouve, salle de réveil infirmière très antipathique, bref comme partout il y a des gens méchants qui s en foutent. Je pense qu ils ne sont jamais passes par là et ils st incapables d un minimum de compassion, dans le milieu médical c est limite…..Aujourd’hui mal au bras gauche et au bras droit aussi

    je vis seule avec mon fils donc il faut bien forcer sur les douleurs , j ai téléphoné hier car j avais 38 de fièvre pr connaître la marche. Suivre on m a dit de prendre de un doliprane rt qu il n y aurait plus rien… Un peu d humanité devrait être greffé à certains

  3. jeanne

    Madame LORNIAC Un grand merci pour votre réponse aussi rapide.

  4. Jeanne

    Bonjour Mr ou Mme L’anesthesie pour l’ablation d’une chambre

    implantable est elle douloureuse ? Pourquoi cette question…..pour

    la pose ,bien qu’étant locale aussi elle a été très douloureuse.Bien merci Je subis cette intervention jeudi 19.

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Le retrait de la chambre implantable est moins pénible que sa pose. Après, ce n’est pas une partie de plaisir, mais malgré tout, beaucoup plus léger.
      Mon chirurgien m’a demandée si j’allais travailler juste après… pour lui, ce n’était vraiment pas grand chose.
      Heureusement quand même que j’avais posé ma journée. A mon sens, il faut bien se reposer, tout de même, après l’intervention.

      Bien à vous

  5. Marc

    Bonjour ! à tous
    Aujourd’hui mercredi 21.12.2016.
    Je suis sorti de 48h00 de mon premier traitement de chimio.
    Première injection…sensation de froid et légère douleur du PAC vers la veine cave sur 10cm le long (vers le bas) les 12h00 d’injec tion suivantes rien d’anormal et supportable.
    Ce matin , chez moi…piqure dans le ventre..et suis parti marcher 3kms ( 4 fois moins vite) 3 pauses Obligatoire.
    Pour l’instant ,seul un ballonnement du ventre …et urine foncée.
    J’aimerai avoir un avis sur l’ablation de la vessie.
    Merci de répondre.

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Pour avoir des retours d’expériences sur les ablations et leurs conséquences, vous pouvez vous rapprocher des associations de malades.
      Il y a les généralistes (comme « la Ligue Contre le Cancer ») et il doit y en avoir des spécifiques concernant cette problématique.

      Bien à vous

  6. marc82

    Bonjour!
    cancer de la vessie….c’est parti pour deux mois de chimio…
    J’ai lu votre expérience et donnerai les miennes!
    à Bientôt

  7. David

    Bonjour,
    je me suis fais opéré d une tumeur et suite à la biopsie , je dois faire de la chimio.
    je n ai pas encore rencontré l oncologue mais mon médecin traitant m a prévenu que l on va certainement me poser une chambre implantable PAC.
    j avoue que je stress par rapport à cette intervention car c est une anesthesie locale. car j ai peur d être malade et de bouger lors de l implantation du boitier. en effet lorsque j ai un stress par rapport à une situation que je ne maîtrise pas, je me sens mal et j ai tendance à vomir. ( par exemple en voiture dans des embouteillages etc..)
    pouvez vous me dire combien de temps dure l intervention ? quelles sont les conseils que vous pouvez m apporter pour que j arrive à gérer mon stress durant cette acte ?
    merci pour vos conseils
    cordialement
    David

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,
      Stresser avant une opération, c’est tout à fait normal.
      L’intervention de la pose d’un cathéter central est variable. Si c’est une intervention seule, elle peut être rapide. Pour moi, c’était 15 minutes (de mémoire).

      L’anesthésiste que vous verrez avant l’opération pourra vous donner des conseils pour bien gérer le moment. Après, il y a les recours « classiques » :
      – homéopathie,
      – relaxation/sophrologie avant,
      – et toutes les astuces que vous pratiquez sans doute déjà et que vous savez efficaces sur vous.

      Bien à vous

  8. Morfar

    Bonjour,
    Heureux de représenter la gent masculine dans ces échanges;
    Heureux ausi d’intervenir pour dire qu’il y a des cas dans lesquels la pose d’un CIP / PAC / Port-à-cath peut être une simple formalité.
    L’intervention a duré 15′ avec anesthésie générale, je n’ai eu aucune douleur après ni dans les jours suivants. La seule gêne a été la non-dissolution des fils de la cicatrice. (j »avais l’imrpession d’avoir oublié d’enlever l’étiquette du tee shirt au bout de la cheminée dans la veine jugulaire).
    Et la piqûre pour l’injection du traitement n’a pas été plus douloureuse qu’une prise de sang.
    Je souhaite à beaucoup de « collègues » de n’avoir pas plus d’inconvénients que moi.
    A +

  9. Edith

    Je me suis trompée de prénom ,dans ma réponse précédente je voulais répondre à Isabelle ….
    On a toujours un planning avec des dates précises pour une chimio ou radiothérapie , mais celles ci peuvent varier en fonction de notre réaction aux traitements ..ex report d’une semaine pour faire remonter les globules .
    Courage …

  10. Edith

    Bonjour Carole,
    Après la pose d’un Pac , j’ai eu très mal durant plus de 15 jours ( bien un mois à marcher la tête penchée et à faire attention à ne pas trop solliciter mon bras droit, ) mais cette douleur va disparaître et la gêne s’atténuera .
    C’est la zone autour du pac qui reste douloureuse à chaque chimio ( comme toutes les autres zones des différentes opérations subies mais la douleur disparaît. Le Pac est ton Ami pour vaincre pas un ennemi source de douleur. Une fois cette idée intégrée ton Pac fera partie de tes armes , comme tes globules blancs pour lutter contre les vilaines cellules. Courage, ça ira bien!!

  11. Isabelle

    Bonjour
    J’ai eu la pose d’une chambre ya 15 jours.. Avez vous eu des douleurs après ???

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Oui, j’ai eu des douleurs les jours suivants. En revanche, avoir des douleurs 15 jours après me semblent vraiment beaucoup.
      Vous avez contacté votre chirurgien ?

      Bien à vous

      • Isabelle

        Oui j’ai eu rendez-vous avec lui hier et pour lui je dois encore attendre pour voir si la douleur sans va
        Des que je lève le bras c’est douloureux même pour la douche. J’espère que ça va se calmer car je subis l’opération le 26 octobre
        Déjà que j’ai souffert avec le drain pendant trois jours suite à la biopsie. Cela fait beaucoup

        • Laetitia LORNIAC

          Je vous comprends. Cela fait beaucoup. Le retrait du drain peut être une douleur épouvantable.

          Concernant le PAC, je serais tentée de dire que dans ces cas-là « d’attente / blocage », il ne faut pas hésiter à « pousser des portes » et à solliciter plusieurs interlocuteurs différents. Par exemple :
          – l’infirmière-cadre (la chef des infirmières) du service oncologie pour qu’elle vous « aiguille » pour savoir ce que vous pouvez faire pour soulager la douleur, Les infirmières ont souvent de bons conseils pratiques à donner,
          – ou l’infirmière coordinatrice,
          – votre oncologue bien-sûr,
          – votre médecin anesthésiste de votre opération vous a-t-il donné un avis ?
          – si ça dure, un centre anti-douleur. Certains hôpitaux ont parfois ce type de service intégré à leur panoplie de soins. Ils peuvent réellement être très utiles.

          N’hésitez pas à revenir nous dire si vous avez eu un retour positif de vos soignants.

          Bien à vous,

          Laetitia

  12. L.B

    Bonjour
    Je voudrais savoir combien de temps avant le debut du traitement chimio pose t on une chambre ?
    Je viens d’apprendre que je dois faire une chimio et on le donne rv pour la pose de la chambre dans quelques jours. Je n’ai encore rencontré personne pour en discuter…

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Le délai entre la pose du PAC et la première injection de chimio est variable.
      Personnellement, on m’a posé le PAC après la première injection de chimio, car il fallait commencer le traitement sans tarder. Mais cette situation est très atypique manifestement.
      De ce que j’ai vu/entendu, le début de la chimio se fait souvent dans les jours qui suivent la pose de la chambre implantable.

      Peut-être pouvez vous passer un coup de fil à votre service d’oncologie pour avoir des renseignements précis ? A priori, l’infirmière cadre et/ou votre oncologue devraient vous éclairer facilement sur ce point. C’est important pour pouvoir vous organiser.

      Bien à vous

    • Iris

      La pose peut se faire juste avant la première séance de chimio mais en général elle se fait quelques jours auparavant.

  13. Valérie

    Bonjour Je suis porteuse d’un pac fais de la chimio en ce moment est-ce que la Kinésithérapie surtout niveau du cou et des épaules est contre-indiquée?

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Il faudrait demander à l’oncologue ou au chirurgien. Quand j’avais le PAC, j’avais demandé si je pouvais faire de la brasse. L’oncologue m’avait dit qu’il n’y avait pas de contre-indication mais après le chirurgien m’avit dit qu »il valait mieux éviter de solliciter cette zone.

      Du coup… dans le doute, je me suis abstenue.

      Mieux vaut avoir l’éclairage d’un médecin sur votre question.

      Bien à vous

      • Valérie

        J’ai rendez-vous demain je poserai la question je vous remercie

  14. Carole

    Bonjour
    J’attends de l’aide suite à mon commentaire.

    Merci

    Carole

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour Carole,

      J’ai répondu, pas de souci. N’hésitez pas à prendre un second avis dans un centre de référence contre le cancer.

      Bien à vous,

      Laetitia

  15. Carole

    Bonjour, J’ai été diagnostiqué 4 fois. 1) Cancer lobe supérieur droit, Chimio etc… 2) Cancer, plus métastase glande surrénale droite, deux Opérations etc…3) Cancer, métastase glande et Tête, plus d’opérations etc… Seulement de la Chimio à faible Dose à toutes les semaines pendant des mois +++ ????? et des Tests TEP Scan aux 12 semaines… la Farce!!!
    et 4)Cancer généralisé et pas de rémission…..
    Voilà. Chimio à faible dose durant des mois ??? Pourquoi
    Mettre mon Cancer au REPOS….une VRAI FARCE….
    Quand pensez-vous???
    Merci de me répondre! Je rencontre mon Oncologue Mardi le 29 mars et
    ce sera l’HEURE JUSTE pour MOI….et je prendrai ma Décision après?
    Carole

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,
      Quelle est votre question ?
      Poursuivre la chimio ?
      Tout cela est très personnel, cela étant ne pas pouvoir totalement éradiquer un cancer mais le canaliser et limiter son développement, c’est ce que permettent certains traitements aujourd’hui.
      Ce n’est sans doute pas une partie de plaisir, mais, il s’agit de votre vie.

      • Carole

        Bonjour Laetitia,
        Et oui c’est ma question…seulement de la chimio et pas de rémission….un cancer au repos qu’ils disent…
        Je vais prendre ma décision Mardi le 29 mars à mon RDV avec Oncologue..et je vais lui parler du PAC..
        Merci de m’avoir répondu…
        Carole

        • Laetitia LORNIAC

          De toute façon, vous ne perdrez rien à poser, à votre oncologue :
          – toutes les questions que vous vous posez,
          – et à évoquer toutes les solutions « envisageables » selon vous.
          Il s’agit de votre santé et de votre vie et il normal de s’interroger sur les différentes possibilités de traitements.

          Bien à vous,

          Laetitia

  16. Rémi

    Ayant été préalablement informé, celà m’à permis d’anticiper de façon plus « seraine »
    là pose de la CIP.en ambulatoire
    Anesthésie générale durée 25 minutes pas de douleurs au réveil sauf le lendemain mais très supportable
    Personnel du Centre de Dijon, tout au long
    de cette intervention tous très à l’écoute et d’une gentillesse et d’un professionnalisme exemplaire

    • Carole T

      Bonjour Remi!

      Est-ce que je dois essayer le PAC, une chance sur 3 que ça fonctionne?
      Quel est ton cancer?
      Bon Courage!
      Carole

  17. begue

    Personnellement, j’ai dû subir 3 implantations avant que mon port-a-cath fonctionne et j’avoue que ça a été très dur de commencer ainsi mon traitement de chimothérapie. Les 2 premières fois, la tubulure se coudait empêchant toute perfusion. Mauvaise chirurgie ? Je ne saurai jamais mais j’ai des doutes. La pose du Port-à-cath n’est pas une chirurgie anodine !

    • chimio-pratique.com

      Oui effectivement. 3 implantations avant que le port-a-cath fonctionne… c’est énorme. La pose de la chambre implantable est assez banalisée par l’équipe soignante, tout comme son retrait. Mais du côté du malade, ce n’est pas une « petite et simple » opération. La preuve avec votre témoignage.

    • Gérard.66

      Bonjour, courant août 2016 suite à une coloscopie il m’ a été diasgnostiqué un cancer du colon, à partir de ce moment j’ai eu 27 séances de radiotherapie et chimio en comprimé, le 13 décembre 2016 opération avec appareillage de stomie pour à peu près un mois, le 2 janvier2017 pose du PAC et le 11 janvier 2017 première chimio pendant 6 mois ce qui représente 12 séances.

      • JO

        Bonjour,
        je dois avoir certainement une stomie comment cela se passe la semaine prochaine pose du catheter apres début de chimio ensuite rayon et puis opération et je redoute la stomie!!
        bon courage

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.