Comment enlever le goût de métal dans la bouche après la chimiothérapie ?

Avec des médicaments qui ont été fabriqués à partir de molécules métalliques, les patients ont parfois un goût de métal dans la bouche juste après la prise des traitements.

C’est le cas avec certaines chimiothérapies, comme celle avec des médicaments à base de platine.

En médecine, les effets secondaires qui provoquent l’altération des goûts sont nommés « dysgueusie ».

Comme je le détaille dans mon livre de conseils Mieux vivre le cancer : La Bible, il existe plusieurs astuces à appliquer pour améliorer la perception des goûts et des saveurs.

Même si les produits miracles n’existent pas, il y a des moyens d’améliorer la situation pour les patients. En voici quelques-uns. Vous pouvez partager vos astuces, en laissant un commentaire à la fin de l’article.

Vivre avec un goût de fer dans la bouche

Dès les premières injections de la chimiothérapie, les patients peuvent ressentir un goût de fer dans la bouche via la salive.

Le goût de métal altère la saveur des aliments et porte préjudice à la qualité de l’alimentation. Cela vient en plus du dégoût de la nourriture qui est souvent provoqué par un traitement comme la chimiothérapie.

Avoir un goût de fer dans la bouche ne signifie pas forcément que le patient a un problème dentaire. En revanche, avant le début de la première chimiothérapie, il est important de prévenir les infections bucco-dentaires en prévoyant une consultation chez un dentiste ou un stomatologue. Cette consultation est une mesure de santé essentielle pour la prévention.

Votre médecin traitant et votre médecin-oncologue pourront vous accompagner sur ces troubles fréquents chez les malades.

Comment atténuer le goût métallique de la bouche ?

Même s’ils n’y a pas de produit miracle pour réduire le goût métallique, il existe des moyens d’atténuer ces troubles, notamment :

  • Pour les repas, évitez d’utiliser des couverts en argent qui ont eux-mêmes, souvent, un goût de fer et amplifient les modifications du goût des aliments qui empêche de se nourrir correctement en chimio,
  • De plus, évitez de manger trop souvent de la viande rouge. En effet, cela aide à limiter ce goût amer. Lors des repas, il est possible de remplacer cette source de protéines par des œufs, de la viande blanche ou du poisson voire des protéines de soja. Attention cependant, le soja peut faire partie des aliments interdits avec un cancer.
  • Remplacez votre eau habituelle en chimiothérapie par des eaux fortement chargées en bicarbonate. Cette astuce permet de réduire l’acidité de la bouche. Je développe cet aspect sur le choix des eaux (qui peut être très utile) dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible.
  • Lors des repas, accentuez le goût des plats et des aliments avec du sel, du sucre, de la menthe, des herbes aromatiques comme le basilic, la ciboulette, le persil.

L’hygiène et les soins dentaires contre le goût de fer

Durant la prise des médicaments du traitement contre le cancer, il faut veiller à avoir une attention à l’hygiène dentaire très soutenue.

Cela permet de limiter le risque d’aphte et de mucite qui sont des effets secondaires très pénibles et douloureux.

Cela permet aussi de réduire la dysgueusie.

Dans le cadre de l’hygiène buccale, il est important de bien choisir son dentifrice durant le traitement du cancer car certains peuvent avoir des compositions inadaptées aux malades et être une des causes de troubles dentaires.

Découvrez mes autres conseils de patiente avec les articles de chimio-pratique.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.