Quel dentifrice pendant la chimiothérapie ?

En chimiothérapie, les effets secondaires ont de nombreux impacts. L’achat d’une perruque est parfois nécessaire en cas d’alopécie. Au niveau des repas, le choix de ses aliments ou de son eau peut également être positif comme je le décris dans mon livre.

L’hygiène dentaire doit aussi faire l’objet d’une grande vigilance de la part des patients. Cela commence, avant les traitements, par une consultation chez un dentiste ou un stomatologue.

En effet, prendre soin de sa bouche durant les traitements du cancer, permet de limiter les risques d’avoir des aphtes et mucites, autrement dit, des inflammations de la bouche qui provoquent inconfort voire douleurs.

Votre équipe soignante et votre médecin pourront vous accompagner pour vous aider.

En parallèle, voici quelques-uns de mes conseils de patiente pour bien choisir votre dentifrice et mieux vivre l’épreuve qu’est cette maladie.

Soins bucco-dentaires pendant les traitements du cancer : Pourquoi faire attention au dentifrice ?

En parapharmacie ou dans les rayons du supermarché, des dentifrices, il y en a beaucoup. Au milieu des rayons avec des dizaines de référence, il est bien difficile de faire son choix, surtout quand une problématique spécifique se pose.

En effet, lors du traitement du cancer, l’hygiène de la bouche et les soins bucco-dentaires font partie intégrante des points de vigilance à intégrer à sa vie.

Le choix d’un mauvais dentifrice, pour un patient étant en chimio ou en radiothérapie, peut favoriser l’apparition des aphtes, mucites et autres lésions de la bouche ou inflammations.

Ainsi, pour moi, il est très important de demander à son équipe soignante : infirmière et médecin leurs conseils au niveau des soins des dents, de la langue et des gencives. Avoir des conseils fiables est le meilleur moyen de préserver sa santé buccale et limiter les risques.

Comme je le détaille dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible, ce sera aussi le cas en ce qui concerne la brosse à dents ou les bains de bouche sans alcool pour les patients en chimio.

Ce qu’il faut savoir pour acheter son dentifrice en chimiothérapie

Avant d’acheter votre dentifrice, pendant les traitements comme la chimio ou la radiothérapie, le meilleur conseil que je pourrai donner c’est de regarder les étiquettes des produits.

En effet, certains composés favorisent l’apparition des aphtes, ce qu’il faut vraiment éviter car c’est un des effets secondaires douloureux des traitements contre le cancer. Parfois, les douleurs sont si fortes que la prise des repas en est très perturbée. Il est donc important d’essayer de réduire au maximum ce risque.

Concrètement, il faudra éviter les dentifrices avec du sodium lauryl sulfate. Cette substance est un agent moussant qui peut être agressif et provoquer des lésions buccales.

Mieux vaut également éviter les dentifrices contenant du  titanium dioxyde ou dioxyde de titane (CI 77891 et E171) qui est suspecté d’être cancérigène et du triclosan considéré par certains comme un perturbateur endocrinien.

Par ailleurs la préservation de la santé dentaire, passe également par le choix d’une alimentation peu irritante (il y a des aliments à éviter).

Découvrez mes autres conseils de patiente avec les articles de chimio-pratique.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.