Pourquoi passer une échographie mammaire ?

comment se passe l'échographie mammaire

Comment se déroule l’échographie du sein ?

L’échographie du sein est prescrite dans le dépistage du cancer du sein des femmes jeunes, autrement dit de moins de 40 ans.

Pour les femmes plus âgées, la mammographie est l’imagerie considérée comme l’examen de référence du dépistage des cancers du sein.

Ainsi, le dépistage du cancer du sein peut se décliner avec une échographie mammaire et une mammographie.

C’est notamment le cas chez la femme jeune pour laquelle les images de la mammographie seraient difficiles à interpréter en raison de la densité des tissus du sein.

Par ailleurs, dans le cadre du bilan d’extension du cancer, une échographie abdominale pourrait être prescrite pour connaître l’état d’avancée d’un cancer du sein et détecter une lésion sur le foie ou le péritoine. Le principe de l’échographie reste le même, seul l’étude de la zone du corps diffère.

Sommaire de l’article en deux points :

  1. Le déroulement d’une échographie des seins, des ganglions de l’aisselle (axillaires) et tarif de l’imagerie
  2. Lecture, analyse et résultat d’une échographie mammaire

Comment se déroule une échographie mammaire ?

echographie-mammaire

L’échographie mammaire

Pour les femmes, l’échographie mammaire ne nécessite pas de préparation particulière.

Dans le centre de radiologie médicale, lors de l’examen, la patiente, qui aura préalablement ôté ses vêtements du haut, sera allongée sur une table d’examen.

L’échographie mammaire est un examen totalement indolore pour les femmes. Contrairement à la classique mammographie qui est pénible voire douloureuse. Avec l’échographie, il n’y a pas de compression du sein.

Pour l’exécuter, le médecin va passer une sonde,sur la peau  au niveau de l’ensemble de la zone à contrôler. Le radiologue enduit la sonde d’un gel à base d’eau. Le gel est légèrement froid. Son utilisation permet une bonne transmission des ondes et améliore la qualité des images recueillies pour détecter les lésions.

Avec ce type de radiologie médicale, il n’y a pas d’irradiation. Le risque est donc très faible. Pour les femmes, c’est un bénéfice important en comparaison avec la mammographie. L’échographie est une imagerie qui utilise des ultrasons pour reconstituer des images de la glande mammaire.

Dépistage du cancer du sein et l’échographie du creux axillaire (ganglion aisselle)

echographie-sein-photo

La sonde de l’échographie mammaire

Lors de l’échographie mammaire, les différentes parties du sein sont observées dans un premier temps.

Dans un second temps, les ganglions du creux axillaire situés sous l’aisselle sont également étudiés. Cette recherche permet de détecter les ganglions anormaux. Cette étape est très importante dans le cadre du dépistage du cancer.

En effet, lors de son développement, le cancer du sein, va se servir du réseau lymphatique et des ganglions pour aller coloniser d’autres organes. Les cellules se développent d’abord dans les ganglions lymphatiques les plus proches du site primitif de la tumeur. Puis, les cellules se disséminent dans d’autres organes comme les poumons, le foie, le péritoine. C’est avec ce processus  que se forment les cancers secondaires, aussi appelés métastases.

Pouvoir disposer d’une image des ganglions axillaires anormaux grâce à l’échographie, permet d’avoir un aperçu du tableau clinique. C’est une indication sur le stade du cancer du sein, c’est-à-dire, son niveau de développement.

Ces éléments seront confirmés lors de la chirurgie du cancer du sein, par la recherche du ganglion sentinelle. La recherche du ganglion sentinelle va conditionner une partie de la chirurgie. Si des cellules tumorales sont présentes dans le ganglions (test positif), un curage axillaire sera pratiqué. Le curage ganglionnaire est un geste chirurgical souvent réalisé dans le traitement du cancer.

Le tarif d’une échographie mammaire :

Au niveau des tarifs pratiqués en 2019, le prix d’une échographie mammaire facturée en secteur 1 était de 41,58 €

Lors de la participation à une campagne de dépistage du cancer du sein, cet examen est totalement pris en charge par l’Assurance maladie pour les femmes. C’est également le cas pour la mammographie.

Comme vous le savez, le dépistage systématique fait régulièrement l’objet de polémique sur son manque d’efficacité. Pour moi, c’est un sujet complexe, comme les surdiagnotics car, pour les femmes,  il n’y a pas d’alternative entre :

  • participer et s’exposer au surdiagnotic
  • et ne pas participer et peut être avoir une perte de chance.

En cas d’exploration avec une échographie hors « dépistage organisé », la patiente devra s’acquitter d’un reste à charge de 30 %, car 70 % du tarif pratiqué donnera lieu à un remboursement de la part de l’Assurance maladie. Si vous avez une complémentaire santé, elle prendra à sa charge les 30 %.

De plus, des centres de radiologie peuvent facturer des dépassements d’honoraires s’ils exercent en secteur II. Mieux vaut vous renseigner sur les tarifs pratiqués lors de la prise de rendez-vous pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Il faut bien avouer que certains centres d’imagerie médicale ont la main lourde au niveau des tarifs pratiqués.

Comment lire une échographie mammaire ?

Contrairement à d’autres examens, une échographie mammaire se lit de manière dynamique. Cela veut dire que le radiologue analyse les images en direct. Les images ne sont pas interprétées a posteriori (comme pour la mammographie), mais directement au moment de l’examen.

En cas de doute sur l’interprétation, une seconde échographie devra être faite, par un autre radiologue.

Une fois l’examen terminé, le radiologue fait le compte rendu du résultat de l’examen en fonction des observations faites lors de l’exploration. Les conclusions de l’échographie sont couplées avec ceux de la mammographie. Les résultats de ces deux examens sont remis au bout de quelques minutes à la patiente.

Le résultat d’une échographie

Lors de ce type d’examen, il est utile de se rappeler qu’une anomalie dans le sein n’est absolument pas synonyme de cancer. Si une masse est présente, son évaluation sera faite par d’autres imageries ou recherche.

Ainsi, en cas de nécessité pour l’établissement d’un diagnostic, l’échographie mammaire est complétée par une IRM du sein ou un scanner.

Par ailleurs, dans certaines situations, le chirurgien peut réaliser une biopsie du sein en faisant une échographie pour se guider. Seule la biopsie et l’analyse des tissus prélevés peut confirmer le diagnostic du cancer.

Ainsi, en cas de doute, les prélèvements de la biopsie seront analysés par un médecin anatomopathologiste. Ce  résultat permettra de savoir si la patiente a un cancer du sein et de définir précisément le type de tumeur à traiter.

En fonction de ces analyses, la RCP (une réunion collégiale de spécialistes du cancer), va établir les traitements du cancer du sein les plus adaptés pour augmenter les chances de guérison.

Crédit photo : échographie sein : © Max Tactic – Fotolia.com / examen echographie : © Artemida-psy – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.