cancer_sein_ruban_rose_histoire

Le ruban rose et le cancer du sein

Le ruban rose, symbole de la lutte contre le cancer du sein et de la solidarité avec les malades

 

Le ruban rose est le symbole du combat contre le cancer du sein. Il est le fruit de l’imagination et du travail de différentes femmes. Le cancer du sein touche, en France, près de 12 000 femmes chaque année. Au cours de sa vie, une femme sur neuf devra affronter le choc du diagnostic d’une tumeur maligne du sein. Le taux de guérison d’un cancer du sein est de plus de 80 %.

 

Le ruban, symbole des combats, n’a pas toujours été rose

Le symbole du ruban représente plusieurs causes et combats. Il a une longue histoire. La première femme a avoir fait d’un ruban le symbole d’une lutte est l’Américaine Penney LAINGEN qui voulait sensibiliser ses concitoyens pour demander la libération de son mari, otage en Iran. Elle utilisait des rubans jaunes, qu’elle accrochait aux branches des arbres.

Dans les années 90, dans la lutte contre le virus du SIDA, le symbole du ruban a été repris en le colorant en rouge : couleur de la passion et du sang.

À la même période, une Américaine Charlotte HAYLEY, distribuait des rubans de couleur pêche en accompagnant les accompagnants d’un texte sur les besoins de la recherche contre le cancer. Par cette démarche militante et altruiste, Mme HAYLEY œuvrait pour sensibiliser l’opinion et les électeurs sur une forme de la cause des femmes.

Evelyn LAUDER, Vice-présidente de la société de cosmétique Estée Lauder, a repris ce symbole en lui donnant la couleur rose pour désigner le combat contre le cancer du sein.

 

Le ruban rose et cancer du sein

Avec les années, les manifestations de sensibilisation dans le combat contre les tumeurs malignes mammaires ont fait du ruban rose le symbole international de la lutte contre le cancer du sein avec des actions spécifiques sur le dépistage du cancer du sein.

Depuis 1994, la couleur rose est également devenue le support de différentes manifestations de sensibilisation pour combattre le cancer du sein avec notamment le mois « octobre rose ».

Quelques exemples …

  • Odyssea, organise des marches et courses contre le cancer du sein avec le ruban rose en support
  • Les courses La parisienne,
  • La course L’Amazone,
  • Et… En 2014, Octobre rose et la Tour Eiffel illuminée aux couleurs du ruban rose :

 

 

Toutes les initiatives qui pourront collecter des fonds pour faire avancer la recherche publique sur les traitements des cancers, et notamment celui du sein, ne peuvent qu’être saluées et encouragées.

La sensibilisation au cancer du sein est orientée vers le dépistage des tumeurs mammaires. Entre 50 et 74, les femmes sont invitées à faire un examen gratuit (mammographie ou échographie) tous les deux ans. En 2017, environ 50 % des femmes invitées ont répondu positivement à cette invitation. L’objectif de ce dépistage est de permettre de détecter le plus tôt possible une tumeur mammaire. Car plus un cancer est identifié à un stade précoce de ton développement et plus les chances de guérison sont grandes. Malgré tout, le dépistage de « masse » pose la question – bien réelle – du sur-diagnostic.

Par ailleurs, certaines femmes, après les traitements et avoir vaincu un cancer du sein, décident de se faire tatouer un ruban rose. Personnellement, même si je comprends la symbolique, je reste assez dubitative sur le lien « cancer et tatouage« .


Crédits photo de l’article sur le ruban rose et le cancer du sein : © Syda Productions – Fotolia.com