Tumeurs et cancer de l’oeil : Tout savoir

tumeur-oeil-cancer

Tout savoir des tumeurs de l’oeil

 

Les tumeurs de l’œil peuvent être bénignes ou malignes. Une tumeur maligne désigne un cancer.

Le cancer de l’œil est rare et sa prise en charge doit se faire dans un centre spécialisé. L’Institut Curie, par exemple, est un centre de soins de référence pour traiter les tumeurs de l’œil. Près de la moitié des personnes atteintes d’un cancer de l’œil sont suivies dans cet hôpital parisien.

Tout d’abord, définissons ensemble ce qui est essentiel dans notre contexte :

L’oeil : qu’est-ce que c’est exactement ?

L’oeil sert à la vision et a trois parties distinctes :

  • Le globe oculaire (avec l’iris et la pupille)
  • L’orbite qui loge le globe oculaire,
  • Et les structures annexes : la paupière qui est un repli de la peau, les glandes, les conjonctives…

 

Quels sont les types de tumeurs de l’oeil ?

Une tumeur de l’oeil peut être bénigne, c’est-à-dire, qu’elle n’aura pas la capacité de former des métastases. Les tumeurs bénignes de l’oeil sont, par exemple :

  • L’angiome caverneux,
  • Le ptérygion,
  • Les tumeurs bénignes des glandes lacrymales.

Concernant les tumeurs malignes, il existe plusieurs types de cancer de l’oeil :

  • Les mélanomes de l’œil qui touchent 600 personnes tous les ans en France. C’est le cancer de l’œil le plus fréquent,
  • Le lymphome oculaire,
  • Le rétinoblastome,
  • Les tumeurs de l’orbite et de la conjonctive,
  • Les tumeurs malignes de la glande lacrymale et de la paupière (voir ci-après),

Voici, à titre d’illustration, un schéma d’un œil sain et d’un œil malade d’un rétinoblastome :

 

photo_retinoblastome

Photo d’un cancer de l’oeil et d’un oeil sain

 

Le cas particulier du cancer de la paupière :

Les yeux ont une paupière supérieure et une paupière inférieure. Leur rôle est de protéger l’oeil des agressions extérieures.

Selon une étude du British Journal of ophtalmology parue le 12 février 2018, en quinze ans, le nombre de cas du cancer de la paupière a augmenté. Ce cancer reste, malgré tout, relativement rare, puisqu’il touche un peu plus de 6 personnes pour 1 000 000 d’habitants. Le risque d’avoir ce type de cancer augmente sensiblement avec l’âge. La rareté de ce cancer, rend le diagnostic plus difficile et tardif.

Les cancers de la paupière peuvent être :

  • le carcinome basocellulaire c’est le forme la plus fréquente du cancer de la paupière,
  • un carcinome épidermoïde (forme particulière de cancer de la peau, différentes du mélanome),
  • un carcinome sébacé de la paupière qui se développe dans les glandes sébacées,
  • un lymphome,
  • un mélanome.

 

 

Causes des tumeurs et cancers de l’œil : Quels sont les risques ?

Les causes traçables qui provoqueraient l’apparition d’un cancer ne sont aujourd’hui que très peu identifiées.

On parle plutôt « de facteurs » de risque.

Concernant les cancers à l’œil, les facteurs qui augmentent les risques sont :

  • Avoir la peau et les yeux clairs,
  • Avoir une affection de la conjonctive appelée mélanose acquise primitive (MAP),
  • Avoir une mélanose conjonctive,
  • Etre adepte du bronzage artificiel,
  • Faire régulièrement du soudage,

Présenter un de ces facteurs ne veut pas dire que la personne concernée aura un cancer. Sa « probabilité » d’avoir un cancer de l’œil augmente, mais elle ne sera peut-être jamais concernée par une pathologie cancéreuse.

 

Symptômes du cancer de l’oeil

La plupart des cancers avancent de manière silencieuse, les signes annonciateurs apparaissent comme tout à fait anodins ce qui rend le dépistage précoce difficile. Pour le cancer de l’oeil, les symptômes les plus classiques sont :

  • Des modifications ou des troubles de la vision,
  • Voir des ombres, des éclairs, des flashes, des tâches,
  • Avoir une inflammation à l’oeil, des rougeurs,
  • Des modifications dans le mouvement des yeux,
  • Parfois des douleurs,

Dans tous les cas, pour un trouble nouveau, persistant, il faut aller demander un avis médical. Les rendez-vous en ophtalmologie sont de plus en plus difficiles à obtenir. Votre médecin traitant pourra sans doute vous appuyer auprès de ses collègues pour que vous ayez une consultation ophtalmologique rapidement.

 

Comment se fait le diagnostic du cancer de l’oeil ? Quel est le dépistage ?

Le dépistage du cancer de l’oeil se fait de différentes manières souvent complémentaires.

Établir un diagnostic nécessite un examen clinique pour rechercher une masse notamment. Un échange médecin — patient est indispensable pour compléter les observations cliniques. En, fonction de ces éléments, un médecin pourra demander des examens pour confirmer ou infirmer le diagnostic de tumeur de l’oeil comme :

  • Examen complet des yeux,
  • Analyse de sang avec numération formule sanguine,
  • Échographie,
  • Scanner ou tomodensitométrie qui permet d’évaluer la propagation du cancer de l’oeil aux ganglions et tissus voisins,
  • I.R.M.,
  • Radiographie pulmonaire,

En fonction des résultats obtenus, une biopsie pourra être effectuée. La biopsie permet de prélever des tissus pour les étudier au microscope, de déterminer leur nature (cancéreuse ou pas) et identifier précisément la nature de la tumeur. C’est à la fois un outil de diagnostic et la base sur laquelle les discussions des traitements du cancer de l’oeil vont se faire.

 

Que faire face à un cancer de l’oeil ?

Face au diagnostic du cancer et aux traitements, un fort sentiment de solitude et de désarroi est ressenti.

Au niveau du diagnostic et du traitement pur, les médecins sont là pour répondre. Ce sont les seuls interlocuteurs légitimes pour le traitement, son suivi et l’analyse de l’évolution de la maladie.

Il est très important d’avoir confiance en l’équipe soignante qui vous prend en charge.

En revanche, pour les aspects extra-médicaux, les informations sont difficiles à avoir, les conseils flous ou peu adaptés. C’est pour remédier à ce vide que j’ai écrit mon guide  Mieux vivre le cancer: La Bible . Ce livre unique vous aidera concrètement à  :

  • Avoir les moyens d’atténuer les effets secondaires des traitements contre le cancer,
  • Trouver les ressources pour affronter le diagnostic du cancer et s’approprier le traitement,
  • Maîtriser les techniques pour fédérer ses forces et celles de son entourage.

Redevenir acteur de sa vie est une clé pour mieux vivre le cancer et ses conséquences sur tous les aspects de sa vie. Et l’objectif est atteint car 96 % des lecteurs sont satisfaits de son contenu. Il répond à un réel besoin chez les personnes malades et leurs aidants. Mon guide de référence  Mieux vivre le cancer: La Bible est disponible en téléchargement immédiat ci-après :

 

 

et en format livre papier sur  Amazon   

 

 

 

Les traitements du cancer de l’oeil

Il existe plusieurs types de traitements pour combattre le cancer de l’oeil :

  • la chirurgie est le traitement le plus classique,
  • la radiothérapie externe ou interne,
  • La chimiothérapie notamment pour le lymphome oculaire,

Les traitements peuvent être administrés seuls ou de manière combinée.

Ces thérapies contre le cancer de l’oeil sont déterminées en fonction de la nature de la tumeur, de sa localisation, ses caractéristiques (son grade, son stade), de l’état général du patient.

C’est une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) qui va établir le programme de soins du patient. Elle regroupe des spécialistes de domaines complémentaires :

  • des oncologues,
  • des radiologues,
  • des radiothérapeutes,
  • des chirurgiens,
  • des pharmaciens hospitaliers,
  • parfois des informaticiens.

Les protocoles de soin changent en fonction des connaissances et des dernières études publiées. Le traitement proposé au patient se doit donc d’être le plus adapté à sa situation. Cela étant, si la personne malade le souhaite, il est toujours possible de demander un second avis. Cela fait partie du droit des patients et de sa vie.

 

Crédits photo de présentation du cancer de l’oeil  : © Jürgen Fälchle — Fotolia.com, du rétinoblastome, une tumeur derrière l’oeil : © joshya – Fotolia.com

 

2 Commentaires

  1. Augustin

    Bonjour,
    J’ai appris récement qu’un amis souffre d’un cancer des yeux, on jouait tranquillement quand il m’a annoncé qu’il ne pouvais plus ouvrir les yeux parceque ca lui fait mal.
    Et je ne savais pas quoi dire, que peut-on faire pour eux? Comment peut-on les aider/ les soutenir ?

    Comment dois-je reagir face a ca? J’aimerai tellement l’aider a aller mieux!

    Conseils svp?

  2. eugenie

    je viens d’apprendre que la fille de la compagne de mon fils qui a 12 ans, a un cancer d’un oeil depuis sa naissance.
    elle était à l’école aujourd’hui , et est devenue aveugle des 2 yeux.
    je ne sais pas quel traitement elle a suivi jusqu’à présent. je pense qu’elle doit être prise en main, mais quels conséquences et que doit-elle faire s’il est avéré qu’elle va devenir aveugle …bien triste à son âge !!!!

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − 8 =


Une newsletter faite pour vous !
Une newsletter faite pour vous !

 

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines mes trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer .

Bravo ! Votre inscription est prise en compte