Comment réduire la fatigue extrême en chimiothérapie ? Trucs et astuces pour se reposer

La fatigue est un des effets secondaires les plus courants de la chimiothérapie du cancer et des traitements. Même, ici comme ailleurs, les remèdes miracles n’existent pas, il y a tout de même des moyens d’alléger ce versant-là de la pénibilité des traitements.

repos-chimio-cancer

Comment se reposer en chimio ?

Pour y parvenir, je vous propose ci-après, un extrait gratuit de mon livre Mieux vivre le cancer : la bible venant de la partie consacrée à la lutte contre la fatigue, dont voici le sommaire :

  • Fiche 65. Savoir réorganiser son quotidien pour mieux vivre les traitements, page 222
  • Fiche 66. Savoir s’organiser pour récupérer, page 224,
  • Fiche 67. La fatigue ou asthénie : Un effet indésirable massif, page 226
  • Fiche 68. Le réveil à la façon du Qi Gong, page 227
  • Fiche 69. Lutte contre la fatigue : les clés d’une sieste efficace, page 228
  • Fiche 70. Tout pour comprendre l’utilisation du neulasta ®, page 230
  • Fiche 71. Le cancer et l’anémie, page 232
  • Fiche 72. Exigez les prises de sang à domicile lors du suivi de votre chimiothérapie, page 234

 

Les médecins, oncologues, radiothérapeutes, infirmières, kinésithérapeutes, proches, vous martèleront qu’il faut vous reposer pendant et après les traitements contre le cancer comme la chimiothérapie. Certes, mais comme toujours, c’est plus facile à dire qu’à faire. En chimiothérapie la fatigue morale et physique, est souvent intense et le moindre geste de la vie quotidienne peut sembler incroyablement difficile à effectuer.

 

chimiothérapie et fatigue intense : pendant les traitements contre le cancer, priorité au repos

Pour autant, le repos doit être une priorité en chimiothérapie et durant tout les traitements contre le cancer. Quand l’organisme est reposé, le moral va mieux et vous êtes mieux armé pour suivre les différents traitements contre le cancer.

Vous trouverez dans mon livre des fiches pour lutter contre la fatigue en ayant les bons conseils pour faire des siestes efficaces, organiser son quotidien pour mieux récupérer et des informations pour se relaxer efficacement.

 

Les conseils pour se reposer en chimiothérapie et pendant les traitements contre le cancer pour lutter contre la fatigue extrême

reduire-fatique-cancer

Comment se reposer pendant les traitements contre le cancer ? Mes solutions de patiente

Voici quelques astuces qui pourront vous aider à vous organiser pour  vous reposer le plus possible :

Réduire la fatigue en se recentrant sur soi pendant les traitements du cancer et après

  • Faîtes-vous aider pour le ménage, contactez votre mutuelle ou vos assurances pour savoir s’ils peuvent prendre en charge le coût (ou mieux, regardez les conditions générales de vos contrats),
  • Déléguez au maximum : amis, famille, voisins pour toutes les taches du quotidien (sortir les poubelles, promener le chat, garder les enfants, aller les chercher à l’école, faire la cuisine, …),
  • Essayez-vous à la méditation ou la sophrologie (il existe beaucoup de supports audio pour s’essayer à cette pratique),
  • Ayez une alimentation la plus équilibrée possible… même si en plein traitement, avec les nausées, c’est difficile,
  • Faîtes vos courses sur internet ou, au minimum, faîtes-vous livrer à domicile.

 

Surveiller son hygiène de vie et son alimentation pour mieux lutter contre la fatigue en chimiothérapie

  • Faîtes de petites siestes, deux par jour : une le matin vers 10 heures, une l’après midi avant 15 heures, si vous le pouvez (vous trouverez des points précis sur ce sujet dans la fiche de mon livre Mieux vivre le cancer La Bible),
  • Faîtes du sport en chimio, paradoxalement cela aide à lutter contre la fatigue à condition de bien choisir son activité sportive,
  • Essayez de vous coucher à heures fixes. Si vous avez des problèmes d’endormissement, lisez un peu, écoutez très faiblement la radio, un podcast ou un audiobook,
  • Limitez vos déplacements contraints, pensez aux prises de sang à domicile, aux séances de kinésithérapie à domicile,
  • La fatigue est physique, mais elle est aussi morale. Il n’y a pas de gène à aller voir le psychologue rattaché au service d’oncologie, cela peut aider de parler et redonner de l’énergie. Les groupes de paroles sont aussi de bonnes ressources pour les malades du cancer et leurs proches.

De plus, avoir une prise en charge efficace des douleurs du cancer, est absolument incontournable. C’est parfois difficile. Mais un dialogue constructif avec votre équipe soignante et avec un médecin spécialiste de la douleur est très important.

 

Chimiothérapie, fatigue  extrême et incompréhension de l’entourage

Les traitements du cancer, la maladie et l’état de fatigue extrême peuvent être des perturbateurs importants dans vos relations. Votre entourage ne comprend pas les impacts du cancer (personne ne vit ce que vous vivez) et l’incompréhension peut grandir très vite même au sein de la cellule familiale la plus proche.

Si c’est le cas, essayez d’en parler à un groupe de parole ou au psychologue du service d’oncologie ou autres. Souvent, des retours d’expérience de personnes qui ont été dans la même situation ou des astuces, le plus souvent rhétoriques, peuvent désamorcer des tensions et conflits. C’est important de ne pas se laisser dépasser par la situation et l’aide d’un tiers pour garder la tête hors de l’eau peut être très bénéfique.

 

Lutte contre la fatigue intense suite à la chimio avec du sport adapté

Il est souvent recommandé aux patients, quand cela est possible, de faire des exercices sportifs pour lutter contre la fatigue. Il existe de nombreuses possibilités :

  • de la classique marche,
  • à des méthodes plus originales comme la gymnastique holistique, le Qi-Gong thérapeutique ou le karaté-do (cf. les fiches de mon guide Mieux vivre le cancer : La Bible).

À noter : Des associations peuvent proposer des programmes dédiés à l’activité physique (type APESEO de la Ligue contre le cancer)

 

Fatigue et cancer : d’autres ressources sont possibles

Mon livre Mieux vivre le cancer : La bible a été pensé pour donner des solutions et pistes d’actions à tous les problèmes que les personnes malades du cancer et leurs proches rencontrent.

Je l’ai écrit sur la base de mes propres difficultés de patiente et j’ai étendu les sujets à ceux que rencontrent mes lecteurs. Aujourd’hui, mon livre rassemble en plus de 400 pages toutes les ressources existantes pour aider les malades dans leur quotidien. Grâce à un découpage en fiche-thématique, sa lecture est très facile.

Mieux vivre le cancer : la bible est un véritable succès avec plus de 96 % de lecteurs satisfaits.

Il est disponible en téléchargement immédiat sur ce site ou en version « papier » sur Amazon ou sur mon site LaetitiaLorniac.com à la rubrique Mes livres.

Par ailleurs, en complément, voici la vidéo sur la « fatigue des patients du cancer » de la Société Canadienne du cancer qui propose toujours de très bonnes ressources pour les malades du cancer :

 

Crédits photo : (c) photo-libre.fr

 

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.