Quoi faire quand le cancer fait mal ?

cancer-douleur-chronique

Cancer et douleur : quelle type de  solutions pour le malade ?

Face au cancer, les douleurs sont un problème qui peuvent énormément peser sur la personne malade et sa vie en général. C’est à la fois un des symptômes du développement de la tumeur et des cellules cancéreuses, notamment avec les métastases osseuses, mais c’est aussi un effet des thérapies pour “tuer” le cancer, comme la chirurgie.

Les douleurs peuvent être de type articulaire, musculaire, intercostale ou dorsale.

Ainsi, la douleur peut être liée à la présence du cancer dans l’organisme, aux traitements eux-mêmes ou avoir une origine totalement différente.
C’est tout l’enjeu de la recherche d’un diagnostic fiable pour mieux trouver des solutions efficaces.

Comme souvent, il n’y a pas de solution miracle pour réduire le risque de douleur sur la durée.

Il existe cependant des pistes, des ressources et des techniques qui peuvent bien soulager la personne malade.

A mon sens, en tant patiente, il ne faut pas minimiser la douleur, mais au contraire, ne pas hésiter à aller voir son médecin ou un membre de son équipe pour qu’une prise en charge optimale puisse être mise en place.

Contrairement à ce que l’on attend, je pense que le traitement de la douleur a encore de gros progrès à faire en France. Dans ce contexte, certains soignants s’organisent.

A titre d’exemple, l’hôpital de Valenciennes a fait cette vidéo que je trouve très bien faite sur le traitement de la douleur lié aux cancers et aux métastases  :

Par ailleurs, je consacre une partie de mon livre à ce sujet important pour les patients.

Voici le sommaire de la partie sur “douleur et cancer” de mon ouvrage de référence Mieux vivre le cancer : La bible :

Fiche 73. Réduire les douleurs des cancers : les solutions pour s’en sortir, page 238
Fiche 74. Savoir qualifier sa douleur pour pouvoir avoir des remèdes efficaces pour sa santé, page 240
Fiche 75. Douleur de dos et cancer, page 241
Fiche 76. Le cannabis thérapeutique, un tabou persistant, page 243

Vous retrouverez plusieurs éléments de cet article dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible.

Illustration de l'article cancer douleur

Les douleurs du cancer

Douleur cancéreuse : Comment lutter et avec quelles solutions ?

La douleur est très fréquente chez les patients souffrant d’un ou plusieurs cancers.

Au niveau de la maladie elle-même et au développement des cellules dans le corps (70 %), la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et ses effets secondaires, ainsi que tous les autres traitements en association (20 %) peuvent avoir des répercussions importantes sur cet « état » douloureux. 10 % des douleurs des personnes malades ne sont pas liées au cancer mais viennent se surajouter à la maladie.
C’est un des éléments dont il faut tenir compte et surveiller avec rigueur tout au long du parcours de soins et au-delà.

Il convient d’ailleurs de parler « des douleurs » car elles peuvent être multiples.

Elles ne sont pas une fatalité pour le patient, même s’il n’y a pas de traitement miracle. Malheureusement.
A mon sens, voici les pistes à suivre pour réduire les états douloureux chez le patient :

  • Notez leurs manifestations et leurs évolutions pour en parler avec votre oncologue.
    Il élaborera un traitement pour empêcher leurs récurrences et les prendre en charge. Vous pouvez vous aider des tableaux de suivi disponibles dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible à la partie Toutes les solutions aux effets secondaires des traitements contre le cancer  ;
  • La qualification de la douleur est une action importante pour le suivi en précisant la zone concernée : sur les nerfs (les douleurs neuropathiques sont très vives, les muscles, etc ;
  • Adapter la dose des médicaments de chimiothérapie ou de l’intensité de la radiothérapie (en cas de brûlures manifestes par exemple) ;
  • Se renseigner sur les techniques comme l’auriculothérapie.
    C’est une discipline qui agit sur les centres nerveux au niveau de l’oreille.
    Certains patients la recommandent chaudement. Mais attention, il faut aller chez un professionnel sérieux. Le mieux pour avoir des références est de se tourner vers son service d’oncologie. Certains médecins ou infirmière-cadre peuvent avoir des noms de médecins pratiquant l’auriculothérapie pour lutter contre la douleur et ses symptômes.
    À Paris, le centre Saint-Jacques propose des consultations ainsi que le centre HAHNEMANN ;
    Par ailleurs, les séances d’auriculothérapie avec des objectifs antalgiques sont parfois proposées à l’hôpital. C’est le cas de l’Institut Gustave Roussy (Villejuif) et du CHU Georges Pompidou (Paris),
  • L’ensemble des soins de support et médecines complémentaires en oncologie peuvent apporter des pistes pour soulager les douleurs.
    Il faut pousser la bonne porte et trouver le bon professionnel. Ce qui n’est pas évident. Quand ces consultations sont organisées à l’hôpital, c’est idéal mais rare. Pour trouver un professionnel de qualité, en limitant le risque de tomber sur un “gourou”, il faut faire fonctionner le réseau pour avoir des “noms”. Ainsi, poser la question à son oncologue, son médecin traitant, son pharmacien peut être une bonne ressource pour trouver un bon professionnel dans une discipline complémentaire ;
  • Parfois, se rapprocher des médecins en soins palliatifs peut également être une très bonne ressource.
    En effet, les soins palliatifs sont là pour soulager les patients et leurs problèmes de santé ;
  • Se rapprocher des établissements de santé qui ont des consultations spécialisées dans la douleur. Ils sont accessibles à tous.

Il existe des douleurs spécifiques lors des traitements contre le cancer comme les douleurs au dos ou une neuropathie qui atteint les nerfs.

A mon sens, il est vraiment dommage que l’accès aux traitements et aux médicaments antidouleurs (antalgiques, opioïdes, morphine, etc) soient parfois si difficile, tout comme l’accès au cannabis thérapeutique pour les malades du cancer.

Cancer : Prise en charge de la douleur à l’hôpital

Pour continuer, voici un reportage sur le traitement de la douleur à l’hôpital :

Par ailleurs, en cas de très fortes douleurs, il ne faut pas hésiter à demander à votre médecin de la possibilité d’avoir un traitement anti-douleur par morphine, voire d’augmenter les doses.

Le dialogue est un point clé pour que votre situation et vos douleurs soient vraiment prises en compte. Ce n’est pas toujours facile, c’est même souvent très difficile.

Mais il est important d’avoir les clés pour pouvoir le faire.

Vous trouverez dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible ces clés, mais aussi les astuces pour combattre la douleur et toutes les conséquences du cancer

Le cancer et ses traitements provoquent un bouleversement total de la vie de la personne malade et de ses proches. Souvent bien pris en charge médicalement, le patient et son entourage se retrouvent bien seuls pour faire face aux conséquences des traitements par chimiothérapie et autres : l’organisation au quotidien devient pénible, la fatigue extrême, les effets indésirables (aplasie, alopécie, nausées, sécheresse cutanée intense, lymphœdème, etc.) difficiles à vivre.

L’intégralité de mon livre et notamment la partie Toutes les solutions aux effets secondaires des traitements contre le cancer a été conçue pour accompagner les personnes malades d’un cancer et leur entourage dans tous les aspects périphériques aux traitements purs. Il donne toutes les informations à connaître, tous les conseils à donner pour alléger le quotidien. Même si les remèdes miracles n’existent pas, être bien informé est essentiel pour mieux vivre cette épreuve.

Ce guide de référence est disponible au format livre “papier” et en pdf sur le site laetitialorniac.com/livres. Le format Kindle est proposé sur le site d’Amazon.

Crédits photo de l’article de présentation sur cancer douleur : photo-libre.fr

Découvrez mes autres conseils de patiente avec les articles de chimio-pratique.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.