stade et grade du cancer

 

La progression du cancer dans les pays occidentaux ne cesse de croître. L’allongement de la durée de la vie est une des causes du cancer, tout comme les facteurs environnementaux (pollution) ou les habitudes de vie (tabac, utilisation de produits toxiques). Le cancer naît au cœur de la cellule. C’est la mutation puis la multiplication des cellules cancéreuses qui vont former une tumeur. Les cellules cancéreuses ne sont pas reconnues par le système immunitaire.

Dans le cadre des investigations pour déterminer une altération de l’état général et de la santé, plusieurs actions peuvent être menées. La consultation chez le médecin, l’examen clinique, les explorations vont permettre de poser un diagnostic.

La mesure du grade et du stade se fait avec les examens de dépistage et de diagnostic du cancer.

 

Les mesures de l’évolution du cancer : point sur les stades

Dans l’évolution du cancer, la médecine moderne reconnaît cinq stades. La stadification est l’étape qui définit la taille de la tumeur et son développement dans l’organisme. Le système TNM (Tumeur, ganglions lymphatiques ou Node, Métastases) défini le stade du cancer. Ce stade fait référence à la taille de la tumeur, le nombre de ganglions lymphatiques touchés et la présence de métastases.

 

Les 5 stades du cancer (en commençant par le 0)

Les quatre stades du développement du cancer sont :

  • Le stade 0 désigne la situation où les cellules cancéreuses sont très localisées,
  • Le stade 1 désigne une tumeur dont la taille est inférieure ou égale à 2 centimètres et reste localisée,
  • Une tumeur est dite de stade 2 si sa taille est comprise entre 2 et 5 centimètres et est localisée,
  • Le stade 3 désigne une tumeur qui s’est propagée aux organes ou tissus voisins comme les muscles ou les ganglions,
  • Le stade 4 désigne une tumeur qui s’est propagée à d’autres organes. Ce sont les métastases.

 

Avoir un cancer de stade élevé est de moins bon pronostic qu’un stade faible. Pour autant, un cancer peut être combattu même à un stade 4 si les cellules cancéreuses sont fortement réactives au traitement. Dans le cas d’une chimiothérapie, les cellules seront dites « très chimio-sensibles ».

Certains cancers ont des stadifications propres comme le cancer du sein (Scarff bloom Richardson), celui de la prostate (Gleason), le myélome multiple ou le mélanome.

 

Le stade du cancer et le classement TNM

La classification TNM fait intervenir 3 éléments :

  1. La tumeur primitive : T. Elle est mesurée de T0 à T4 en fonction de sa taille et de sa propagation aux organes voisins.
  2. Les ganglions (node) : N, classée de N0 à N3 en fonction de l’identification de ganglions avec cellules cancéreuses et de leur taille.
  3. Les métastases : M, évaluées de M0 à M1 en fonction de leur absence ou présence.

L’atteinte des ganglions et la présence de métastases osseuses peuvent être déterminer par plusieurs examens comme la scintigraphie osseuse, l’IRM ou le scanner dans le cadre d’un bilan d’extension.

 

La détermination du grade du cancer : une projection de l’évolution de la maladie

Le grade d’une tumeur détermine ses possibles évolutions. Plus une tumeur est agressive, plus son grade sera élevé. Il existe trois grades :

  1. La croissance est peu rapide, les risques sont bas,
  2. La croissance est modérée,
  3. L’évolution du cancer est rapide, les risques de propagation sont élevés.

C’est la biopsie chirurgicale, macrobiopsie, cutanée et l’analyse des prélèvements par un anatomopathologiste qui va déterminer le grade de la tumeur.

Cet article sur la définition du cancer par son stade et son grade vous a été utile ?

Retrouvez- le en intégralité dans le livre de référence pour les malades du cancer et leurs proche.

Le cancer va entraîner une série de bouleversements pour la personne malade et son entourage : physiques, psychologiques, relationnels. Les aspects médicaux seront pris en charge par l’équipe médicale mais pour tous les autres aspects, une grande solitude est souvent ressentie.

C’est sur la base de ma propre expérience que j’ai écrit mon livre Mieux vivre le cancer : la bible. Ce n’est pas un témoignage mais un ouvrage de référence qui aborde toutes les conséquences que le cancer a sur nos vies et les solutions existantes pour alléger ce qui peut l’être.

Mon livre permet à chacun de trouver une réponse aux problèmes rencontrés. Il est sans équivalent et a été écrit spécifiquement pour les personnes malades et leurs proches.

Il est disponible sur Amazon et publié aux Editions GANACA.


Crédits photo de l’article Quels sont les stades du cancer ? Quelles différences avec les grades ? : © Konstantin Yuganov – Fotolia.com