Radiothérapie et cancer du sein

cancer-sein-traitement-radiotherapie

Présentation de la radiothérapie dans le traitement du cancer du sein

 

 

Pour soigner un cancer du sein, il existe plusieurs traitements. La chirurgie est souvent la première thérapie mise en œuvre. Elle est généralement suivie par une radiothérapie qui peut elle-même prendre des formes différentes, comme nous allons le voir dans les lignes qui suivent.

Le choix du traitement du cancer du sein par radiothérapie se fait par la réunion de concertation pluridisciplinaire 5RCP). Il repose sur l’analyse du dossier médical du patient avec notamment l’étude des bilans, des résultats des examens, le compte rendu opératoire et l’histologie (étude anatomopathologique) de la tumeur.

 

J’ai fait cet article sur la radiothérapie du cancer du sein pour donner un maximum d’informations aux personnes malades, car je suis persuadée qu’un patient bien informé sera mieux armé pour vivre les traitements du cancer. C’est dans cet esprit que j’anime ce site et que j’ai écrit mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible.

 

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez partager une information, n’hésitez pas à laisser un commentaire à la fin de cet article.

 

Cancer du sein : histoire et objectifs de la radiothérapie

Les traitements de radiothérapie sont issus d’une série de découvertes scientifiques faites par des chercheurs illustres.

En 1895, il y a d’abord eu le Docteur Röntgen qui a découvert les rayons X, leurs propriétés et leurs applications pour les radiographies.

Puis le physicien Henri Becquerel a découvert la radioactivité. Il publie les résultats de ses recherches sur le sujet en 1896.

En 1897, Marie et Pierre Curie découvrent les propriétés du radium et du polonium. C’est Marie Curie qui donne le nom de « radioactivité ».

 

radiotherapie-curie-cancer

Monument à Marie Sklodowska Curie en Pologne

 

Aujourd’hui, la radiothérapie est utilisée dans les traitements du cancer dans plus de 7 cas sur 10.

 

Radiothérapie et cancer du sein

La radiothérapie complète l’acte chirurgical en ciblant la zone du sein touchée par le cancer. Elle va détruire, par son action localisée, les cellules cancéreuses résiduelles. Cela permet d’augmenter les chances de guérison et de réduire le risque de rechute.

Il y a quatre formes de radiothérapie du sein : la radiothérapie per-opératoire, la radiothérapie externe, la curiethérapie (radiothérapie interne) et la tomothérapie.

Je vais toutes les détailler ci-après.

 

La radiothérapie per opératoire (RTPO) du cancer du sein

La radiothérapie peropératoire (RTPO) a lieu juste après la tumorectomie, grâce à un adaptateur spécifique dont la taille dépend de la grosseur de la tumorectomie. L’adaptateur est directement positionné sur le « vide » laissé par l’ablation de la tumeur pour irradier les tissus voisins et détruire les éventuelles cellules tumorales résiduelles.

Cette technique de radiothérapie du cancer du sein permet de compléter la chirurgie et dure moins 40 minutes, pendant que la patiente est endormie.

Au moment de l’opération, l’équipe chirurgicale sort de la salle pour ne pas être irradiée. La patiente sous anesthésie est surveillée grâce à des moniteurs hors du bloc opératoire.

 

Selon deux études (britannique et italienne) la radiothérapie per opératoire a les mêmes résultats que la radiothérapie externe classique, en étant moins pénible pour la patiente. La Haute Autorité de Santé semble avoir des conclusions plus prudentes sur cette nouvelle technique.

 

Cancer du sein et radiothérapie externe

La radiothérapie externe est le traitement par rayon le plus couramment utilisé en cancérologie.

Cette thérapie du cancer du sein par radiothérapie se fait par des séances de soins en ambulatoire, à raison de 4 par semaine, pendant 5 semaines (la plupart du temps).

S’il vaut mieux être à l’heure aux séances de radiothérapie, il faut bien avouer que le temps d’attente et les retards sont parfois conséquents et pénibles à  vivre en raison de la fatigue éprouvée lors des traitements.

 

cancer-sein-traitement-radiotherapie

Cancer du sein et radiothérapie externe

 

La séance de radiothérapie externe pour un cancer du sein

Les séances de radiothérapie comportent plusieurs moments et notamment la simulation et la radiation.

 

La simulation de radiothérapie

Pour que l’action de ce traitement du cancer du sein soit efficace, il va falloir identifier précisément la zone à traiter. Cela se fait grâce à un simulateur qui va faire des coupes tomographiques. Le simulateur va tourner autour de la patiente pour prendre les clichés.

Les lasers utilisés lors de la simulation sont des lumières qui servent de repères pour que la patiente ait exactement la même position à chaque séance de radiothérapie.

Cette préparation dure environ 30 minutes.

À la fin de la séance de simulation, des points de tatouages sont placés en guise de repère.

 

La séance de rayons du cancer du sein

Une fois cette étape passée, les données sont transmises pour évaluer la dosimétrie, c’est ce qui va permettre de donner la bonne dose (isodose) de rayons à l’endroit exact à traiter (réglage de l’angle et taille du faisceau d’irradiation).

 

Le temps d’irradiation est de moins de 5 minutes.

 

Effets secondaires de la radiothérapie externe du sein

Le principal problème et effet secondaire de la radiothérapie externe du sein est une altération de la peau qui va de l’apparition de rougeurs (similaires à un coup de soleil),des démangeaisons, une desquamation voire des brûlures.

Sur l’aisselle, la radiothérapie provoque souvent une perte des poils (alopécie).

Il faut surveiller cet effet secondaire. Votre équipe médicale vous prescrira une crème protectrice avant les traitements. En cas d’effets secondaires cutanés importants, elle vous indiquera une crème réparatrice.

Il faut éviter l’automédication, même avec des onguents et crèmes que vous avez l’habitude d’utiliser, car il peut y avoir des contre-indications.

 

Les effets tardifs de la radiothérapie du sein

À distance des traitements, un effet secondaire courant de la radiothérapie est une modification de la peau du sein et une sensibilité altérée. Cela s’appelle un effet tardif, il peut apparaitre six mois après la fin des séances de radiothérapie.

 

La radiothérapie peut également provoquer une raideur de l’épaule. Pour lutter contre cet effet secondaire, votre kinésithérapeute vous conseillera sans doute de faire des mouvements spécifiques. Voici une vidéo qui en présente quelques-uns, et que je trouve très bien faite :

 

 

La radiothérapie du sein, tout comme la chirurgie, peut également être à l’origine de l’apparition d’un lymphoedème du bras (accumulation de la lymphe dans le bras).

 

Par ailleurs, pour la radiothérapie du sein, une inflammation du poumon, une fracture des côtes ou des problèmes cardiaques peuvent avoir lieu. C’est rare, mais ça arrive. En cas de gêne respiratoire ou sifflement lors de la respiration, il faut immédiatement prévenir votre équipe soignante.

 

 

La radiothérapie interne du cancer du sein (curiethérapie)

La curiethérapie est une radiothérapie interne du sein. Ce traitement du cancer peut être une alternative ou peut compléter l’action de la radiothérapie externe.

La curiethérapie est utilisée en cas de tumeur bien localisée et de petite taille.

Cette thérapie consiste à la mise en place dans le sein – sous anesthésie locale – de tubes  contenant une substance radioactive à l’endroit de la tumeur.

Un contrôle à l’aide d’un scanner ou d’une IRM permet de vérifier la bonne implantation des cathéters.

 

La curiethérapie ne nécessite pas d’hospitalisation. Dans la plupart des établissements de soins, elle se fait en ambulatoire. Les tubes sont retirés au bout d’une semaine.

En cas de récidive du cancer du sein, la curiethérapie peut permettre de ne pas procéder à l’ablation du sein (mastectomie) dans certains cas et se fait après la tumorectomie (chirurgie conservatrice).

 

Effets secondaires de la radiothérapie interne du sein

Les effets secondaires de la curiethérapie du sein sont sensiblement les mêmes que ceux de la radiothérapie externe.

Il peut y avoir notamment : une altération de la peau, une douleur dans le sein, une modification de l’apparence du sein.

 

Il ne faut pas hésiter à échanger avec vos médecins (radiothérapeute, oncologue) sur les moyens de les atténuer.

En parallèle, vous trouverez dans mon livre plus de 500 pages de conseils et d’astuces pour mieux vivre le cancer et ses traitements. Ce guide pratique unique est disponible sur Amazon (format papier) et en format numérique ci-après. Mon livre Mieux vivre le cancer : la Bible est un véritable succès puisque 9 lecteurs sur 10 sont satisfaits de sa lecture.

 


 

 

Ou en format numérique :

 

Mieux vivre le cancer : La Bible, format numérique
Mieux vivre le cancer : La Bible, format numérique
Découvrez comment supporter les traitements contre le cancer. Ce livre numérique vous donne toutes les solutions pour faire face aux effets secondaires, avec en plus :
  • les moyens d'affronter le diagnostic, les ressources pour faire face aux traitements,
  • le cancer et l'entourage : savoir fédérer ses forces et celles de ses proches,
  • Un paiement ultra-sécurisé.
  • Un téléchargement immédiat avec 0 € de frais de port.
  • 100% compatible avec PC et MAC.
Prix: €22.00

 

La tomothérapie du cancer du sein

La tomothérapie est une forme de radiothérapie de grande précision. Cet appareil de radiothérapie permet l’irradiation des cellules cancéreuses en intégrant un accélarateur de particules et un scanner. La tomothérapie peut être proposée en cas de cancer du sein.

Peu d’établissements en France proposent ce type de traitements. Ils sont essentiellement possibles dans les Centre de Lutte contre le Cancer (les centres unicancer) comme le centre Léon Berard (Lyon), Institut Gustave Roussy (Villejuif), L’Institut Curie (Paris).

Une séance de tomothérapie dure environ 30 minutes.

Voici une vidéo témoignage sur la tomothérapie du cancer du sein faite par l’Institut Curie :

 

Crédits photo : radiothérapie du sein : © Syda Productions – Fotolia.com, monument à Marie Curie : © J. Ossorio Castillo – Fotolia.com ; appareil de radiothérapie : © Graf Vishenka – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Une newsletter faite pour vous !
Une newsletter faite pour vous !

 

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines mes trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer .

Bravo ! Votre inscription est prise en compte