Où trouver un turban en chimiothérapie ?

Pour soigner un cancer, lorsque la chimiothérapie est prévue par le protocole de soins, l’alopécie – autre nom pour désigner la chute des cheveux – est un des effets secondaire des traitements le plus fréquent avec la fatigue extrême.

Cette étape des traitements est parfois très difficile à vivre pour une femme. Ca a été mon cas, avant de me faire très bien à cette idée. Il faut juste un peu de temps et trouver la solution qui vous conviendra vraiment. Le turban est, pour moi, un très bon produit. Voici mes conseils de patiente pour trouver votre turban.

Les avantages du turban en chimiothérapie

Après la chute des cheveux, le cuir chevelu de la personne malade devient plus sensible. La perruque très utilisée en chimio est parfois assez difficile à porter … de plus, une prothèse capillaire médicale reste très chère.

Le turban est un accessoire pour pallier à la chute des cheveux qui est confortable pour un prix beaucoup plus faible qu’une perruque médicale. C’est aussi le cas du bonnet ou du foulard ou encore, la casquette qui sont portés comme alternative aux perruques en chimio.

Il y a aussi diverses couleurs : rose, noir, bleu, ce qui permet d’adapter le turban à la carnation naturelle de la personne en chimio. Ce point est crucial pour le résultat esthétique final.

L’avantage supplémentaire du turban, c’est qu’il est souvent assez élégant, qu’il tient bien sur la tête (ce qui n’est pas toujours le cas avec un foulard ou un bonnet qui peuvent « bouger »). Il faut bien avouer que ce point est très important pour éviter les « accidents » comme de se retrouver le crâne à moitié nu en allant faire ses courses.

Le confort du turban grâce aux multiples fibres de tissus disponibles

Dans les types de turbans disponibles pour les malades, il y a une très forte variété des fibres possibles. A titre d’exemple, il existe des modèles de turban composé en matière :

  • De coton, parfois en coton biologique qui est souvent très doux,
  • De bambou,
  • De soie,
  • Voire en cachemire (matière plus rare… il faut bien l’avouer mais avec un confort exceptionnel).

De manière générale, un turban (ou un bonnet ou foulard) en matière synthétique est à éviter car cela peut gratter le front et le cuir chevelu ce qui est très désagréable. C’est la même chose pour une matière comme la laine pour les bonnets.

Avoir un bandeau à mèche comme accessoire pour les turbans de la chimio

Quand j’étais en chimio, je n’ai pas acheté de perruque quand j’ai perdu mes cheveux avec l’alopécie provoquée par le protocole de chimio BEP.

En revanche, j’avais un beau turban, de beaux foulards… en tout cas, avec lesquels je me sentais très bien, que j’agrémentais avec des accessoires que j’avais fabriqués. Je les appelle les bandeaux à mèches. Les schémas de ce bandeau à mèche, très facile à faire, sont disponibles dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible.

Avoir un bandeau à mèche « femme », permet d’avoir des cheveux autour du visage, lui-même encadré par le turban.

Après, en fonction des modèles, il faut savoir nouer le turban ou le foulard. Il existe plusieurs tutoriels bien faits, notamment en vidéo, sur ce sujet, avec plusieurs milliers de vue (view puisque certains sont en anglais).

Où trouver un turban pendant le traitement du cancer et la chimiothérapie ?

Pour trouver des turbans doux, et donc préférables pendant les traitements de chimiothérapie et la perte des cheveux, il y a du choix.

Tout d’abord, il y a les boutiques « physiques » des perruques et prothèses capillaires médicales qui vendent aussi des alternatives à la chute des cheveux comme les turbans et des casquettes élaborées.

L’avantage, et c’est assez fondamental pour le confort futur et la vie avec ce produit de substitut capillaire, c’est de pouvoir toucher la matière du turban.

En revanche, au niveau du budget, il faut bien reconnaître que les prix sont souvent plus élevés. Il peut y avoir des soldes ou des fins de collection qui permettent de « casser les prix ».

De plus, dans une boutique de turbans, normalement, les vendeurs peuvent donner des conseils appréciables pour l’entretien du produit et la vie de tous les jours.

Ensuite, vous trouverez sur internet de multiples boutiques en ligne qui vendent des turbans. Parfois, les frais de livraison sont gratuits à partir d’un certain montant.

Avant la repousse des cheveux à la fin des traitements, vous trouverez forcément une solution pour l’alopécie de la chimio qui vous conviendra.

Découvrez mes autres conseils de patiente avec les articles de chimio-pratique.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.