Où se procurer une perruque quand on a un cancer ?

Pendant le traitement du cancer, il est assez connu que la chimiothérapie fait tomber les cheveux. C’est l’alopécie.

Cet effet secondaire dépend des médicaments utilisés. Il n’est pas systématique.

C’est le médecin et son équipe soignante qui vous dira si la chimiothérapie que vous suivez provoque une alopécie. Dans ce cadre, votre médecin prescrira ce qui s’appelle une prothèse capillaire, autre nom pour la perruque.

Il existe plusieurs moyens de se procurer une perruque pour la « chimio ». Avoir une solution qui vous plaît, pour passer ce cap de la chimio est important. Personnellement, je n’ai pas acheté de perruque même si la chimio a fait tomber tous mes cheveux. Je me suis confectionnée ma propre solution dont je donne les schémas dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible. Malgré tout, je suis tout de même allée, avant, chez un spécialiste de la prothèse capillaire pour les malades du cancer. Mais la visite n’a pas été concluante… du coup, j’ai préféré choisir une alternative qui me convenait très bien.

Le tout est d’adopter une solution avec laquelle vous vous sentiez bien et que vous pouvez intégrer à votre vie « tranquillement », malgré la maladie et la chimio.

Ainsi, voici les principaux moyens de se procurer une perruque médicale.

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à l’ajouter en commentaire.

Les boutiques qui vendent des perruques « chimio »

avoir-perruque-chimio

Il existe des magasins spécialisés dans les prothèses capillaires médicales.

Ces perruques particulières permettent d’obtenir un remboursement de la part de la Sécurité Sociale et des complémentaires de santé.

Le prix de ces perruques « cancer » est élevé. Il est rare que le remboursement de la Sécurité Sociale et des complémentaires santé couvre l’ensemble du prix du produit. Le remboursement de la perruque pendant les traitements du cancer dépend de sa classe. Le remboursement d’une prothèse capillaire médicale n’est possible (en totalité ou en partie) que si la prothèse capillaire médicale est de classe I ou de classe II.

Les perruques en cheveux naturels sont plus chères que les perruques en cheveux synthétiques.

Pour préserver son budget, avant de choisir sa perruque en chimiothérapie, je conseille d’aller dans plusieurs boutiques. Cela permet de comparer les prix, la qualité des produits et de se faire un avis sur l’accueil dans ces boutiques… qui est parfois (mais pas toujours) déplorable.

Perruque médicale : Où trouver des vendeurs ?

Vous les trouverez facilement en faisant une recherche sur internet en tapant « perruque cancer + nom de votre ville ».

A Paris, il y a beaucoup de boutiques qui proposent des prothèses capillaires pour les malades du cancer. En province, c’est plus rare.

En complément, l’Institut national du cancer a mis sur son site internet une « carte des perruquiers », ce qui facilite la vie.

Sachez qu’il existe aussi un certain nombre de boutiques qui proposent leurs produits sur internet. Comme vous le verrez, pour les femmes, il y a vraiment beaucoup de modèles disponibles. Selon moi, il est vraiment délicat d’acheter une perruque sur internet. C’est vraiment un produit qu’il vaut mieux essayer avant d’acheter. Le confort est un élément important à prendre en compte pour choisir la bonne perruque.

Pour autant, avoir accès aux différents modèles de perruque médicale permet de faire un premier choix, une première sélection, ce qui évite de perdre du temps en boutique (et donc de l’énergie… qui fait défaut pendant les traitements du cancer comme la chimio).

Les adaptations des cheveux de la perruque à votre visage et morphologie

Par ailleurs, lors de l’essayage en boutique, le vendeur peut adapter la coupe de la perruque à votre visage. Des actes de coiffure simples comme raccourcir une frange trop longue, alléger des mèches, permettent de donner un aspect naturel à votre perruque même si elle est synthétique.

Normalement, le vendeur doit donner beaucoup de conseils. Que cela soit pour la mise en place de perruque ou l’entretien qui dépend de la nature des cheveux. Si les cheveux sont synthétiques ou naturels, l’entretien des perruques est différent. La prétendue qualité de la perruque aussi, tout comme son confort. Le mieux est de tester par soi-même.

Cela étant, si vous achetez votre perruque sur internet (car les prix peuvent être plus intéressants), vous pouvez parfaitement demander à votre coiffeur habituel de pratiquer ces ajustements sur les cheveux de votre prothèse médicale.

Les dons de perruque

Pour limiter le coût en euros qu’entraîne l’achat d’une perruque médicale, il existe plusieurs systèmes de don de perruque.

Dans son hôpital

Le premier est de demander à son service d’oncologie s’ils n’ont pas une prothèse capillaire pour « femme » ou un foulard « chimio » à donner. D’anciennes malades donnent parfois leur perruque à la fin des traitements.

Auprès des associations de malade du cancer

Les associations de malades du cancer peuvent aussi proposer des systèmes de dons pour les malades, les femmes, qui recherchent une perruque.

Il faut avoir la chance de tomber sur une perruque qui vous convienne bien. Il y a tellement de modèles de prothèses capillaires différents, que ce n’est pas si facile.

Sur les forums et plateformes

L’avantage d’internet, c’est de pouvoir abolir les distances. Ce qui, en certaines circonstances facilitent grandement la vie. Ainsi, sur les plateformes classiques de petites annonces en ligne, d’anciens malades peuvent proposer leurs perruques une fois les traitements terminés.

Découvrez mes autres conseils de patiente avec les articles de chimio-pratique.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.