Comment soulager une inflammation de la bouche ?

En chimiothérapie ou en radiothérapie, souffrir d’une inflammation de la bouche est fréquent. Quand cela arrive, Cela provoque une douleur importante qui, parfois, empêche la bonne prise des repas. Or, l’alimentation est vraiment fondamentale face à un cancer.

Pour apaiser la douleur et faciliter la mastication, la déglutition mais aussi rendre plus facile la prise de parole, il y a plusieurs actions à mettre en place.

En premier lieu, il faudra avoir un suivi médical. Seul un médecin pourra poser un diagnostic et donner un traitement et des médicaments adaptés à votre situation médicale. Votre dentiste pourra aussi faire un bilan dentaire et soigner les infections potentielles avant le début du traitement. Il vous donnera aussi des conseils sur l’hygiène dentaire en chimiothérapie pour éviter d’avoir des inflammations. Il pourra aussi vous accompagner pour les soulager.

En second lieu, voici un résumé de mes conseils de patiente concernant les inflammations buccales. Vous les retrouverez en détail dans mon livre.

ulceration-bouche

Comment prévenir les inflammations de la bouche ? Réduire les causes

Il faut, tout d’abord, éviter tous les éléments qui peuvent être agressifs pour la muqueuse buccale et la santé de votre bouche.

Ainsi, comme je le décris dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible, mieux vaut utiliser une brosse à dent spécifique.

Lors du brossage des dents, il faut essayer de ne pas trop appuyer sur les dents et de bien faire des mouvements en rond pour ne pas créer des plaies au niveau des gencives.

Savoir bien choisir son dentifrice durant les traitements contre le cancer est aussi important. Certains composants sont trop agressifs et favorisent les inflammations. Avant de les acheter, il faut donc bien regarder les étiquettes des produits dentaires pour éviter ceux qui contiennent des substances propices aux inflammations.

Par ailleurs, choisir une eau fortement chargée en bicarbonate aide aussi à réduire l’acidité de la bouche, laquelle favorise les ulcérations et plaies buccales. De manière générale, bien choisir son eau est une aide précieuse face aux effets secondaires du cancer comme je l’explique dans mon livre. Ce n’est pas un remède miracle, mais cela peut vraiment soulager. C’est déjà ça.

Comment agir quand l’inflammation buccale est là ?

Il faudra tout d’abord revoir son alimentation sur la forme et le fond (donc favoriser ou éliminer certains aliments).

Sur la forme, l’idéal est de privilégier les soupes et purées très lisses, sans morceaux. Pour obtenir une texture bien lisse, qui peut passer à travers les mailles d’un chinois, il faut rajouter de l’eau de cuisson au moment de mixer les aliments.

Il existe des soupes surgelées sans aucun additif qui peuvent remplacer les plats faits « maison » quand la fatigue est trop présente pour cuisiner.

Par ailleurs au niveau des aliments, certains sont à éviter particulièrement. C’est le cas des épices et piments qui augmentent les risques d’ulcération de la bouche. Les aliments trop acides (comme les citrons ou le vinaigre) sont aussi à éviter. Tout comme les noix qui augmentent le risque d’avoir des aphtes.

De plus, il faut également bannir (pour un temps) les aliments très secs comme les chips.

L’alcool est aussi à éviter car il agresse la muqueuse buccale. C’est aussi pour cela qu’il faut faire des bains de bouche avec des solutions préparées en pharmacie et non utiliser ceux vendus en supermarché. Faire un bain de bouche, avec un produit adapté, permet de réduire les causes de l’apparition d’un aphte mais aussi de cicatriser les ulcérations déjà présentes.

Sur les inflammations et aphtes, pour réduire la douleur, des médicaments sous forme de gel peuvent être proposés par votre équipe soignante.

Découvrez mes autres conseils de patiente avec les articles de chimio-pratique.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.