liste-aliment-cancer

Les aliments contre le cancer

 

Les livres sur les aliments anti-cancers sont régulièrement des succès d’édition que cela soit ceux du regretté David Servan-Schreiber ou du médiatique David Kayat. Finalement, les mêmes aliments anti-cancer reviennent tout le temps pour leurs propriétés protectrices voire destructrices des cellules cancéreuses.

Pour mieux vivre les traitements contre le cancer, j’ai recensé dans mon livre  tous les moyens de faire face à cette épreuve. Le cancer ne sera jamais facile à vivre, sauf découverte d’un traitement révolutionnaire qui aujourd’hui n’existe pas. Malheureusement. Or, il est possible d’atténuer les difficultés et les conséquences du cancer sur nos vies. Ce sont ces précieuses ressources que je partage sur mon site et mon livre.

Voici le sommaire de la partie sur l’alimentation et les traitements du cancer :

  • Fiche 98. La chimiothérapie ou un rapport modifié à l’alimentation, page 249
  • Fiche 99. Le petit déjeuner idéal à découvrir, page 252
  • Fiche 100. Être en chimiothérapie et prendre du poids, page 254
  • Fiche 101. Est-il possible de boire de l’alcool pendant les traitements contre le cancer ?, page 255
  • Fiche 102. Comment lutter contre la perte d’appétit et les nausées ? Toutes les solutions, page 257
  • Fiche 103. Faire face aux vomissements en chimiothérapie, page 259
  • Fiche 104. Comment faire une tisane anti- nausées, page 260
  • Fiche 105. Les glaçons, un remède simple pour lutter contre les nausées, page 262
  • Fiche 106. Chimiothérapie et diarrhée : les conseils, page 263
  • Fiche 107. Traitement contre le cancer : 11 règles d’or contre la constipation, page 265
  • Fiche 108. Contre la constipation, essayez les tisanes, page 267
  • Fiche 109. Le jeûne pour mieux supporter la chimiothérapie ?, page 269
  • Fiche 110. Ces aliments anticancer, page 272
  • Fiche 111. Le citron, aliment anti cancer miracle ou arnaque absolue ?, page 274

 

 

Cet article en est un extrait gratuit de la fiche « Ces aliments anticancer ».

 

La véritable alimentation anti-cancer, un débat sans fin

Il n’est pas question de se prononcer sur la véracité des affirmations présentées dans ces livres sur les aliments anti-cancer. Ces derniers sont généralement assez bien documentés en ce qui concerne les études appuyant leurs affirmations. En matière d’aliments contre le cancer et du lien à faire sur les bénéfices à attendre de certains produits, il y aura en permanence les détracteurs convaincus. Pour autant, en terme de prévention ou en se plaçant du côté des malades atteints d’un cancer du côlon, du foie, du sein et autres, il semble que le raisonnement à retenir est assez simple : si ces affirmations sont infondées, cela n’a pas de conséquence. En revanche, si elles sont fondées, cela peut valoir la peine d’intégrer à son alimentation ces fameux  aliments anti-cancer à notre alimentation quotidienne.

Avant de les exposer, il faut retenir un principe général de base : pour être en bonne santé, il faut éviter les produits transformés et avoir une alimentation très diversifiée. Leur forme brute est la meilleure.

 

 

Quels sont les vrais aliments anti-cancers ? Comment les consommer ?

Voici la liste des aliments considérés comme « anti-cancer » :

  • le curcuma et le gingembre à associer à du poivre pour augmenter l’effet. Attention cependant, ils peuvent être déconseillés dans certaines chimiothérapies. Demandez à votre oncologue si vous pouvez en consommer ou pas,
  • le chou sous toutes ses formes : brocolis, chou-fleur, chou vert, rouge, frisé, …
  • l’ail,
  • les oignons et échalotes,
  • les poireaux,
  • les tomates,
  • la myrtille,
  • le thé vert,
  • les graines de lin (à moudre et à consommer immédiatement),
  • les algues,
  • les fruits rouges comme les mûres ou les framboises,
  • les canneberges.

 

Des aliments anti-cancer à consommer tous les jours

Si ces aliments anti-cancer doivent avoir une action réelle sur les cellules cancéreuses, il faut en consommer un peu tous les jours. Faire des « cures » n’est pas la solution idéale à retenir pour bénéficier au maximum de leurs propriétés.

Si les aliments anticancer sont conseillés, d’autres sont considérés comme « pro-cancer ». Autrement dit, leur consommation peut augmenter les risques d’avoir un cancer. C’est notamment le cas de toutes les fritures, charcuteries, les aliments « fumés », grillades, les produits transformés sont à limiter la plus possible.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire le livre de Richard BELLIVEAU et Denis GINGRAS qui donne de bons éclairages. Il y a aussi les livres de David SERVAN-SCHREIBER et de l’oncologue David KAYAT.

 

 

Quand on a un cancer : une nouvelle perception du duo alimentation / chimiothérapie

Quand le cancer est là, le rapport à l’alimentation est souvent fortement perturbé.

C’est classique et difficile à vivre.

Sachez que vous pouvez demander un accompagnement spécifique au sein de votre hôpital avec un diététicien ou un médecin-nutritionniste. Pour cela, demandez les consultations possibles auprès de l’infirmière-cadre. L’alimentation anticancer recouvre un domaine large que les aliments considérés comme anticancer.

Par ailleurs, comme je le développe dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible il est possible d’améliorer l’alimentation pendant les traitements contre le cancer. Tout d’abord, vous pouvez identifier les aliments, les odeurs qui vous sont pénibles. Il faut préférer les aliments neutres en goût et en odeur. A contrario, essayez de repérer les aliments que vous supportez bien. Certains ne supportent pas les bananes, d’autres en mangent de grande quantités car ils ne tolèrent que ce fruit. Cette perception est très personnelle et peut évoluer au fil du temps et des traitements. Le tout est d’éviter la dénutrition et conserver un bon apport nutritionnel ce qui n’est pas toujours facile. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide à son équipe soignante.

 

 

 Crédit photo de l’article de présentation des aliments anticancer : photo-libre.fr