Cancer : comment préparer son premier entretien avec l’oncologue ?

Bien préparer son premier entretien avec l’oncologue

 

Le diagnostic a été posé et vous avez rendez-vous avec l’oncologue référent qui vous suivra pendant le traitement. Voici les informations à connaître. Vous trouverez également dans mon livre de référence Mieux vivre le cancer : La Bible tous les conseils indispensables concernant l’organisation, le suivi des traitements ou les moyens de limiter les effets secondaires.

Quelle préparation pour son premier entretien avec l’oncologue ?

C’est une première étape fondamentale dans l’épreuve du cancer dans l’épreuve qu’est le cancer.

C’est un entretien très important pour vous, il va donner l’impulsion de ce qui va suivre. Cette étape est essentielle pour bien se préparer à la première séance de chimiothérapie. Les médecins sont souvent pressés, ne vous laissez pas impressionner. Posez toutes les questions qui vous traversent l’esprit, même si elles vous semblent ridicules ou fantaisistes (en réalité bien peu le sont vraiment). Si votre médecin a un temps limité à vous accorder, il est limité pour lui, pas pour vous et ne sortez de son cabinet que si tout est clair dans votre esprit. Cela fait partie de ses missions que de vous répondre.

 

Entretien avec l’oncologue, un moyen pour gérer son émotion

Un moment chargé d’émotion mais nécessaire pour s’approprier son traitement contre le cancer

L’entretien avec le médecin après le diagnostic d’un cancer est chargé émotionnellement. C’est tout à fait normal et tous les malades passent par là. Pour vous préparer, munissez-vous d’un petit carnet, et notez toutes les questions liées à la maladie du cancer et aux traitements contre le cancer qui vous passent par la tête, dans les jours qui précèdent la date du rendez-vous. Dans un second temps, si vous en avez le courage, classez par thème vos questions (traitement, effets secondaires, examens de suivi, etc.), ce sera plus facile de conduire l’entretien en le structurant un peu.

Toutes les questions vous seront utiles après l’entretien et pendant le traitement à condition d’avoir reçu des réponses claires. Si vous ne savez absolument pas quelles questions poser, vous avez des exemples dans mon livre.

Notez également toutes les informations que vous devrez donner à votre médecin : les antécédents personnels et familiaux, vos traitements en cours (faire la liste de tous les médicaments pris habituellement), les maladies chroniques, vos éventuelles difficultés. Chacun de ces renseignements pourra servir à votre oncologue pour avoir un panorama général de la situation et adapter le traitement si cela est nécessaire.

 

Entretien avec l’oncologue : une solution pour gagner en sérénité

Être accompagné par une personne de confiance permet d’aborder ce moment avec sérénité

Il peut être rassurant d’être accompagné par un proche de confiance. A deux, les choses sont perçues différemment. Mais si vous souhaitez aborder des questions plus personnelles (sur les conséquences et effets secondaires des traitements du cancer par exemple) et que vous souhaitez le faire seul, prévenez en amont votre accompagnant qu’à la fin de l’entretien, vous souhaiteriez vous entretenir en tête à tête avec le médecin. Ainsi, au moment de l’entretien, avant de conclure, vous pourrez donner le signal pour que votre accompagnant sorte tranquillement du bureau, sans froisser personne.

 

 

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.