Quelles sont les marques des prothèses mammaires externes ?

prothese-cancer-sein

Choisir la prothèse mammaire idéale

 

 Si vous souhaitez acheter des prothèses mammaires externes suite à une opération d’un cancer du sein, prenez le temps de la réflexion. Vous trouverez dans l’e-book une fiche-conseil dédiée à l’achat d’une prothèse mammaire externe, ainsi que des annuaires pour trouver un kinésithérapeute spécifiquement formé à la prise en charge des soins « post-cancer du sein » notamment.

Concernant l’achat d’une prothèse mammaire externe, rien ne vous pousse à faire un choix rapidement ou dans la précipitation. Il y a une offre de produits et de prix ( !) relativement étendue, comme c’est le cas également pour les gammes de soutien-gorge proposées par les fabricants ou les maillots de bain, autant se laisser le temps pour murir une réflexion.

Ce qu’il faut faire avant l’achat d’une prothèse mammaire externe :

Avant de vous rendre dans une boutique d’orthopédie ou une pharmacie spécialisée, allez sur le site des fabricants pour avoir un aperçu de leurs produits et une présentation succincte. Cette démarche rapide peut donner des idées sur le produit à retenir.

Les fabricants de prothèses mammaires externes :

Voici une liste indicative des fabricants de prothèses mammaires externes :

  • Anita ©
  • Amoena ©
  • Thuasne ©

Les sites sont plus ou moins bien faits. Malgré tout, jeter un coup d’œil – même rapide – ne peut-être que positif.

Lors de l’achat de la prothèse mammaire externe, renseignez-vous sur la prévention du lymphœdème :

Après une opération liée à un traitement contre le cancer du sein, il faut être vigilant à la possible (mais non systématique) apparition d’un lymphœdème appelée également phénomène des « gros bras ». Les pharmacies spécialisées et magasins orthopédiques sont aussi habilités à vendre des manchons. N’hésitez pas à poser toutes les questions que vous souhaitez sur les manchons et la prévention du lymphœdème. Cela vous sera utile si vous deviez acheter ce type de contention dans l’avenir. Renseignez-vous aussi sur l’utilité des bas de contention. Les personnes traitées pour un cancer font partie des populations à risque au niveau de la thrombose veineuse (phlébite). A ce sujet, mieux vaut prévenir que guérir et se renseigner auprès de son médecin oncologue et un magasin orthopédique ne peut qu’aider à avoir un avis éclairé sur la question. Vous retrouverez dans mon e-book Mieux vivre le cancer : La Bible tous les conseils pour faire face aux traitements contre le cancer.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 6 =


Inscrivez-vous à ma newsletter !

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines les trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer directement dans votre boite mail.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest