Comment hydrater sa peau pendant une chimiothérapie ?

La chimiothérapie va avoir de multiples impacts sur le corps, du fait des effets secondaires des médicaments.

En fonction des traitements, beaucoup de patients (pas tous) perdent leurs cheveux, ont des nausées, des ongles fragilisés et ont une peau qui devient sèche.

Dans ce dernier-cas, il est particulièrement important de bien hydrater sa peau pendant les traitements contre le cancer comme la chimiothérapie.

C’est pourquoi, votre équipe soignante vous donnera sans doute des indications précises pour limiter les effets secondaires des traitements sur votre peau.

En parallèle, voici les mes conseils de patiente pour avoir une bonne hydratation de sa peau pendant le traitement. Vous trouverez d’autres conseils dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible, publié aux éditions Ganaca.

Bien hydrater sa peau, cela commence par boire régulièrement

En effet, votre médecin vous conseillera sans doute de boire au minimim 1,5 litre tout au long de la journée. Cette précautions a pour objectif de bien éliminer les produits de la chimiothérapie et notamment éviter une toxicité sur la vessie et les reins. Certains médicaments contre le cancer nécessitent une hyperhydratation qui sera contrôlée par l’équipe médicale. C’est le cas du cisplatine par exemple.

Boire beaucoup est aussi un axe qui permet d’influer sur cette donnée essentielle pour notre santé puisque notre corps est composé de 60 % d’eau.

En bref, un bon apport en eau permet de prendre soin de sa peau.

Par ailleurs, de manière complémentaire, sachez que certaines eaux minérales permettent de réduire des effets indésirables comme je le détaille dans mon livre.

Comment avoir une bonne hydratation de la peau en plein traitement contre les cancers ?

Avant toute action, vous devrez vous assurer que ce que vous allez faire n’est pas contre-indiqué par votre médecin.

Par exemple, une crème hydratante peut être bien utile pour prendre soin de sa peau mais être contre-indiquée en cas de radiothérapie. Cela dépend de la composition de ce produit cosmétique.

Le plus simple est d’appliquer les recommandations de votre médecin et de suivre l’évolution des effets secondaires et inconfort que vous ressentez. Pour vous y aider, je propose des tableaux de suivi dans mon livre.

Pour lutter contre la sécheresse de la peau en chimiothérapie, plusieurs produits peuvent vous être proposés : du cérat de Galien (très utile en cas de desquamation des pieds), de la Cold Cream, du Dexeryl.

Le tout est de sélectionner des produits qui sont bien tolérés et sans parfum.

Pour le visage, sélectionner une crème un peu moins grasse permet une meilleure absorption par la peau. Il existe même des gammes de cosmétique spécifiques pour les malades du cancer. Personnellement, je ne sais pas ce que valent vraiment ces cosmétiques. Comme toujours, mieux vaut se référer aux conseils de votre médecin.

C’est la même chose pour ce qui concerne le maquillage qui permet de recréer des cils et des sourcils. La vérification de leur tolérance pour la peau est très importante.

Soleil et peau en chimio

Par ailleurs, certains médicaments de chimiothérapie sont photosensibles. Dans ce cas, il est important d’éviter le soleil durant toute la durée de la chimio et quelques mois après. Il existe plusieurs moyens de limiter assez facilement l’exposition aux rayons uv et la lumière directe. En cas de chute des cheveux (et des cils et des sourcils), il faut aussi protéger son cuir chevelu et évitez le soleil.

Les ongles sont, en cas de besoin et en fonction des médicaments de chimio, protégés par un vernis spécial.

L’hydratation du cuir chevelu sans cheveux

Parfois, les patients utilisent des astuces pour limiter l’inconfort ressenti. Ainsi, pour les soins sur le cuir chevelu en attendant la repousse des cheveux, ils font des massages aux huiles végétales (bio ou pas) de ricin ou d’amande douce ou encore de l’huile d’olive (plus facile à trouver). Pour moi, ce ne sont pas des soins cosmétiques ou « beauté » stricto-sensu, mais des soins de bien-être qui permettent de mieux vivre l’épreuve des traitements contre les cancers.

Toutes les aides et astuces qui permettent d’alléger la pénibilité de la chimio sont à reprendre. Ca allège ces moments difficile de la vie, ce qui est précieux.

Les cures thermales en dermatologie

A la fin des traitements, pour réparer la peau qui garde parfois des séquelles des soins, il est toujours utile de se renseigner sur la cure thermale médicalisée. En dermatologie, il y a les centres spécialisés comme les thermes de La Roche Posay, Avène, Rochefort, Uriage-les-Bains, Saint-Gervais-les-Bains, entre autres.

Les points de vigilance

Attention si, pendant la chimio, vous avez des démangeaisons ou tiraillements. Il faut vraiment faire suivre ces effets secondaires par un médecin. En effet, les démangeaisons peuvent avoir de multiples causes. Certaines nécessitent une prise en charge médicale rapide.

Découvrez mes autres conseils de patiente avec les articles de chimio-pratique.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.