Pourquoi consommer des graines de lin contre le cancer ?

Le lin est une des premières plantes à avoir été domestiquées par l’homme.
bienfait-sante-lin
Les hommes de l’Égypte Antique la cultivaient pour pouvoir tisser des toiles qui servaient notamment à la momification.
Les graines de lin sont utilisées pour leur consommation dans les plats de cuisine et comme plante médicinale. Elles sont réputées avoir de nombreux bienfaits pour le bien-être, voire pour la santé.

Grâce à leurs propriétés nutritives, les graines de lin sont régulièrement citées comme faisant partie de la liste des aliments anticancer.

Les vertus nutritives et médicinales de la graine de lin

Les graines de lin sont une source particulièrement riche d’oméga-3. Ce sont des acides gras qui font cruellement défaut dans notre alimentation « moderne ». Les oméga-3 permettent de lutter contre un terrain inflammatoire propice au développement des cellules cancéreuses. Les aliments contenant beaucoup d’oméga-6 doivent être limités. Ce sont par exemple les fritures, les plats industriels, les charcuteries.

graine-lin-cancer

Les graines de lin contre les cancers

Les graines de lin possèdent également des phytoestrogènes, les lignanes, qui permettent d’inhiber en partie les effets négatifs des hormones comme les œstrogènes.

Les bienfaits des oméga 3 et des lignanes sont particulièrement soulignés dans les livres de David Servan-Schreiber, de Denis Gingras et de Richard Beliveau. Je conseille d’ailleurs la lecture de leurs livres. Ils sont la synthèse de nombreuses études sur l’alimentation « santé ».

Pour que le corps humain puisse absorber les composants nutritionnels des graines de lin, il ne faut pas les consommer entières.

Comment broyer les graines de lin pour bénéficier de leurs bienfaits pour la santé ?

Avant de manger les graines de lin, il faut les broyer minutieusement et les consommer immédiatement après. Acheter des graines déjà moulues ne présente aucun intérêt.
Mais il peut être particulièrement difficile de les broyer.
Pour se faire, il faut acheter un moulin à graine sur lequel vous pouvez régler la taille du moulin.
Personnellement, j’avais optée pour cette formule avant de la trouver trop fastidieuse. Après chaque consommation, il faut laver le moulin à graine pour éviter la dégradation de l’huile des graines de lin.
J’ai donc arrêté d’appliquer cette méthode.
Maintenant, j’utilise une autre astuce.
Elle consiste à laisser tremper les graines de lin, pour une courte durée, au fond d’une tasse de thé.
Puis de les mâcher consciencieusement.
Broyer les graines de lin avec ses propres dents (sauf problème dentaire), ce sera plus facile si elles sont gorgées d’eau.

Les aliments anti-cancer et les traitements contre le cancer

Si les aliments peuvent être considérés comme des moyens de prévention pour préserver une bonne santé, ils ne peuvent en aucun cas se substituer aux traitements contre le cancer, notamment de chimiothérapie. En revanche, les personnes malades ont tout à gagner à répartir les différents aliments anti-cancer dans leur alimentation. Contre le cancer, toutes les aides sont bonnes à prendre.

Pour autant, il ne faut jamais oublier de demander le feu vert de son oncologue. Parfois des aliments considérés comme « anodins » sont déconseillés et cela, seul le médecin qui connait le mieux votre dossier peut le savoir.

En effet, les phyto-oestrogènes contenues dans les graines de lin peuvent être contre-indiquées dans certains cancers.

Crédit photo des graines de lin contre le cancer : fotolia

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :

4 Commentaires

  1. marine

    Bonjour, désolée mais votre réponse ne me convient pas… comment expliquer que les graines de lin sont formellement contre indiqués lors de chimio par exemple ou autre traitement allopathique pour le cancer?
    Je cherche à comprendre et je ne trouve strictement aucune réponse. Votre réponse est « le médecin a dit alors c’est comme ça »… ça serait quand même bien de développer un peu plus leurs actions sur l’organisme qui pourraient nuire en un traitement.
    Merci de m’éclairer car je me renseigne et très sincèrement pas très convaincu des discours de certains médecins 🙂

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      La contre-indication dépend du type de tumeur identifié, qui pourrait « profiter » des éléments nutritionnels contenus dans la graine de lin. C’est le même schéma avec le soja, considéré comme aliment anti-cancer… alors qu’il peut être contre-indiqué dans certains cas.

      Cela dépend donc du dossier médical de la personne malade. Ainsi, je confirme que seul un oncologue peut savoir si dans un cas précis, la graine de lin est contre-indiquée.

      Si vous n’êtes pas convaincue par le discours de certains médecins, il me semble que le mieux est de leur poser des questions directement en essayant de savoir sur quoi ils se fondent pour contre-indiquer cette contre-indication.

  2. Régis

    Bonjour,
    Je finis mes rayons cette semaine je dois commencer l’hormonothérapie ensuite je ne connais pas encore mon traitement. Par contre l’or d’un atelier au centre on a parler d’homonotherapie.et linterdiction de certain phytothérapie. Pour le lin cest tres clair je ny est pa sdroit mes le lin il disait pas le droit non plus mais votre article dis le contraire je n’y comprends plus rien.

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Il faut toujours suivre les indications de vos médecins. S’ils disent que les graines de lin sont contre-indiquées pour votre cas, il n’y a pas de question à vous poser.

      Les indications de vos médecins seront toujours supérieures à tout ce que vous pourrez lire sur internet.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.