L’eribuline contre le cancer du sein

l'eribuline pour les personnes malades d'un caner du sein

l’eribuline pour les personnes malades d’un cancer du sein

 

L’éribulin est un médicament récent de chimiothérapie. Aussi appelée Halaven ©, cette molécule est issue d’une éponge marine et se présente sous la forme d’un liquide transparent. Elle est injectée en intraveineuse.

L’éribuline est prescrite en cas de cancer du sein après, au minimum, deux autres protocoles de chimiothérapie.

 

Comme pour les autres thérapies contre le cancer, il y a des précautions à prendre avant le traitement. Voici donc un résumé des informations que tous les patients suivants ce traitement devraient avoir. Mais attention, je ne suis pas médecin. C’est en tant que patiente que j’ai fait ce site et écrit mon livre. En effet, je suis persuadée que pour mieux vivre le cancer et ses traitements, il faut avoir la bonne information au bon moment. Or, c’est rarement le cas. Alors, il me semble que le mieux est de prendre les informations de cet article et d’en parlez avec votre oncologue pour avoir son éclairage sur votre propre situation médicale.

 

Avant le début du traitement par Halaven © / eribuline

Comme vous le savez sans doute déjà, avant le début d’un traitement lourd par éribuline ou autres, votre oncologue vous expliquera pourquoi ce traitement a été retenu et les bénéfices attendus de celui-ci.

Tout d’abord, si vous êtes enceinte, si vous allaitez, informez-en immédiatement votre cancérologue. En attendant, durant tout le traitement et après, il vous faudra avoir une méthode de contraception très sûre. Si vous souhaitez avoir un enfant après les traitements, il vous faudra également en parlez très directement avec votre médecin.

Ensuite :

  • S’il y a des dépassements d’honoraires pratiqués dans votre établissement de soins, demandez à avoir un devis. Les tarifs hors secteur I peuvent être facturés même à l’hôpital. Mieux vaut être informé avant,
  • Sur la manière dont va se dérouler les traitements: demandez si une hospitalisation est prévue ? A quelle fréquence ? Pour quelle durée ? Y a-t-il des soins de soutien dans votre hôpital (acuponcture, consultation psy, groupe de parole, …),
  • Transmettez vos antécédents médicaux: allergie, thrombose veineuse, AVC, tensions artérielles, etc.
  • Faîtes aussi le point sur vos traitements en cours et vos habitudes en automédication, les compléments alimentaires que vous prenez ou les plantes médicinales. Les interactions avec les médicaments peuvent être nombreuses, mieux vaut les prévenir.

 

Eribuline et effets secondaires

Comme toutes les molécules actives, les traitements contre le cancer ont des effets positifs (combattre les cellules tumorales) et négatifs.

Sur ces derniers, votre oncologue vous exposera sûrement ceux connus pour l’éribuline. Quand il le fera, il ne faut pas hésiter à lui poser des questions, lui demander clairement les points de vigilance à connaître et les moyens connus pour alléger ces conséquences des thérapies contre le cancer.

En cas d’urgence, il vous faudra savoir qui appeler et où aller. De manière générale, si vous vous sentez mal ou si vous avez un changement brutal de votre état (douleur vive, gonflement, difficulté à respirer, des saignements sans cause,…) il vous faudra avoir un avis médical très rapidement.

 

Voici les effets indésirables les plus connus de l’éribuline :

  • Des troubles du foie avec une coloration jaunâtre de la peau et des yeux,
  • Une grande fatigue : essayez de vous coucher à heures fixes, de faire des siestes, d’avoir une activité physique modérée mais récurrente (marcher par exemple),
  • Une perte partielle ou totale des cheveux : ne vous brossez pas (ou très très doucement) vos cheveux, coupez-les courts,
  • Une alimentation plus difficile, des nausées, des vomissements,
  • Un engourdissement des mains et des pieds,
  • Des troubles digestifs avec et des diarrhées et / ou des périodes de constipation : pensez à avoir une position ergonomique aux toilettes,
  • Des difficultés à uriner : contactez votre oncologue en urgence,

 

En complément, vous trouverez dans mon livre (format papier sur Amazon et numérique), plus de 400 pages de conseils et d’astuces pour mieux vivre les traitements contre le cancer.

 

Crédit photo : © cienpies – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + sept =


Inscrivez-vous à ma newsletter !

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines les trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer directement dans votre boite mail.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest