Cancer de la prostate et cryothérapie

cryotherapie-cancer-prostate

Traitement du cancer de la prostate par cryothérapie

 

La prostate est une glande masculine, sous la vessie, appartenant à l’appareil reproducteur.

Avec plus de 70 000 nouveaux cas par an en France (8 000 en Belgique), le cancer de la prostate est le premier cancer masculin. Les hommes de plus de 50 ans sont particulièrement touchés, même si des personnes jeunes peuvent également être malades de ce cancer.

Après le dépistage du cancer de la prostate, les analyses et actes d’imagerie et surtout, les résultats de la biopsie de la prostate, une réunion de concertation pluridisciplinaire va proposer aux patients les traitements retenus pour lutter contre le cancer. Dans ce cas, le retrait de la masse tumorale se fait souvent par un acte chirurgical.

En effet, dans les traitements des pathologies malignes prostatiques, la chirurgie du cancer de la prostate fait partie des traitements de première ligne.

Seulement, ses conséquences sont potentiellement très lourdes. Ainsi, dans certains cas, il existe des alternatives à la chirurgie des prostates cancéreuses. C’est le cas de la cryothérapie du cancer de la prostate.

 

Cancer de la prostate et cryothérapie

Il existe deux types de cryothérapies de la prostate. La cryothérapie totale et la cryothérapie focale.

La cryothérapie focale est un traitement mini-invasif du cancer de la prostate. C’est également un traitement localisé. Autrement dit, seule la partie de la glande prostatique touchée par le cancer sera traitée par cryothérapie. Cette précision limite les effets secondaires en préservant les nerfs.

 

Le traitement du cancer de la prostate par le froid :

La cryothérapie du cancer de la prostate consiste à insérer dans la zone à traiter touchée par le cancer, des aiguilles qui vont libérer un gaz très froid : l’argon. Ce gaz va geler et détruire les cellules cancéreuses.

La cryothérapie s’exerce dans des conditions similaires à celles d’une opération. Le patient est sous anesthésie générale.

La prostate et la masse tumorale à détruire sont repérées grâce à une sonde d’échographie.

prostate-cryotherapie

Anatomie de la prostate et cryothérapie

 

Les critères pour une cryothérapie focale du cancer de la prostate

Pour bénéficier d’une cryothérapie focale du cancer de la prostate, il faut que la tumeur soit de petite taille et localisée.

De plus, généralement, le cancer doit être de faible grade, donc peu agressif. Il convient de souligner cependant, que selon une étude publiée en 2017 (les références de cette étude sont les suivantes : doi : 10.1590/S1677-5538.IBJU.2017.06.02), des tumeurs de grade intermédiaire ou de haut grade avaient été bien soignées par cryothérapie focale.

 

La cryothérapie focale de la prostate est une tumorectomie masculine. C’est la grande différence avec une prostatectomie classique qui consiste à retirer le cancer et l’ensemble de la glande prostatique.

 

L’intérêt du traitement de cryothérapie focale est la préservation des nerfs, ce qui va limiter (sans les faire disparaitre totalement) les effets secondaires classiques d’une ablation de la prostate. Comme je le détaille dans l’article sur la chirurgie du cancer de la prostate, les principaux effets secondaires sont l’incontinence ou l’impuissance. Si vous êtes concernés par ses effets secondaires, sachez qu’il existe des moyens de les atténuer, comme vous le verrez dans mon article sur l’opération du cancer de la prostate.

 

Exemple (vidéo) d’une opération de la prostate par cryothérapie

Voici une vidéo de présentation de la cryothérapie (traitement focal) pour soigner le cancer de la prostate faite à l’Institut Mutualiste Montsouris :

 

Par ailleurs, pour avoir plus de détails techniques sur la cryothérapie focale du cancer de la prostate, vous pouvez consulter le site de la Société d’Urologie Française ici.

 

Cryothérapie et traitements du cancer de la prostate

En raison des dernières études publiées sur ce mode de destruction des cellules cancéreuses, la cryothérapie a toute sa place dans les traitements du cancer de la prostate comme la radiothérapie ou l’hormonothérapie.

Le coût de la cryothérapie de la prostate est important puisque chaque kit d’aiguilles stériles est de plus de 2 000 €, en plus du budget classique d’un acte chirurgical.

 

Pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une cryothérapie du cancer de la prostate à la place d’une opération chirurgicale « classique », il faut simplement demander à votre chirurgien son avis, voire demander un second avis auprès d’un centre de référence de lutte contre le cancer (les centres unicancer) comme l’Institut Gustave Roussy de Villejuif ou l’hôpital Curie à Paris. Il y en a une vingtaine sur le territoire français.

Pour demander un second avis, il suffit de transmettre à une équipe chirurgicale, l’ensemble de votre dossier médical (résultats des analyses, bilan d’extension, biopsie).

Votre médecin traitant peut vous accompagner dans cette démarche. C’est un allié précieux dans toutes les étapes des traitements contre le cancer.

 

Par ailleurs sur la cryothérapie focale du cancer de la prostate, le site urofrance donne de bonnes indications.


Crédit photo de l’article sur le traitement du cancer de la prostate par le froid et la cryothérapie : © Chinnapong – Fotolia.com – © Anatomy Insider – Fotolia.com

 

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.