Comment tombent les cheveux en chimiothérapie ?

Chacun sait que la chute des cheveux fait partie des effets secondaires très fréquents des traitements contre le cancer comme la chimiothérapie. C’est aussi le cas de la radiothérapie quand les rayons sont dirigés vers la tête et le cou. Les traitements du cancer attaquent les cellules cancéreuses pour les détruire. Mais ils ont également un impact sur les cellules saines comme celle du système pileux (donc des poils) dont les bulbes des cheveux qui se trouve dans le cuir chevelu.

Selon moi, et particulièrement pour les femmes, il y a un cap à passer concernant la chute des cheveux et le fait de se retrouver le crâne nu.

Au début, je l’ai vécu vraiment difficilement. Et puis, juste avant que la perte de mes cheveux ne commence, je m’étais faite à l’idée et me disais qu’il fallait attendre des jours meilleurs… avec leur repousse.

Concrètement, il faut mieux se « faire » à l’idée avant les prémices de la chute des cheveux. En effet, quand les cheveux tombent, ils le font de manière massive ce qui peut être… choquant.

Chimiothérapie : Comment les cheveux tombent ?

Avec un traitement comme la chimiothérapie, l’équipe soignante et les médecins vous diront quand les cheveux commenceront à tomber après la chimiothérapie. Les délais sont variables, mais il faut compter d’une à trois semaines pour le début de la chute après la première injection des médicaments.

La perte des cheveux et des poils de tout le corps se fait toujours de la même manière.

Les cheveux commencent à tomber tout, d’abord, par petites touches. Le jour d’après, la chute devient plus forte et s’accentue graduellement.

Et des cheveux… il y en a beaucoup sur une tête. Ce qui fait qu’avoir des cheveux qui s’éparpillent partout peut vite devenir très pénible dans la vie quotidienne.

C’est pourquoi, essentiellement pour des raisons pratiques, les patients qui ont une alopécie finissent par se raser les cheveux.

Les cheveux repoussent quelques semaines après la fin du traitement contre le cancer.

En fonction des médicaments de chimio, il est parfois possible de ne pas perdre ses cheveux. Différents moyens peuvent vous être proposés comme le casque réfrigérant à poser sur la tête.

De plus, les cils et les sourcils ne se perdent pas forcément. A titre d’exemple, avec le protocole de chimio BEP, j’ai perdu tous mes cheveux mais pas mes cils et sourcils. Cela dépend des médicaments utilisés.

Anticiper l’alopécie : se raser les cheveux et le soin de cuir chevelu

Se raser la tête quand l’alopécie commence a l’avantage de tourner la page de la chute des cheveux plus vite.

Pour que cela se passe bien, mieux vaut avoir anticipé et avoir trouvé sa perruque ou autre prothèse capillaire comme le foulard, la casquette et le turban. Comme vous le verrez dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible, avec le bandeau à mèche que j’ai créé, il est possible d’avoir une belle (mais fausse) chevelure, à un prix modique. Cette solution purement esthétique m’a aidée à « mieux » vivre la maladie.

Par ailleurs, il est possible de prendre soin de son cuir chevelu sans cheveux. Renseignez-vous d’abord auprès de votre équipe soignante pour connaître les contre-indications éventuelles. En toute chose, durant les traitements, l’avis et les conseils de vos médecins sont indispensables pour préserver votre santé.

Puis, si vous avez l’accord de vos médecins, vous pouvez parfaitement faire des soins à base de massages du cuir chevelu avec des huiles végétales comme de l’amande douce, du ricin ou de la coco. Cela permet de prendre soin de soi et de sa peau car le cuir chevelu peut souffrir de sécheresse lors du traitement contre le cancer.

Découvrez mes autres conseils de patiente avec les articles de chimio-pratique.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.