Chimiothérapie et diarrhée : les conseils

tumeur-diarhe

Les conseils contre la diarrhée

Les traitements contre le cancer entraînent souvent une grande perturbation du système digestif. Les patients peuvent avoir des diarrhées aigües, parfois en alternance avec des périodes de constipation.

Pour trouver des solutions, je vous propose un extrait gratuit de mon livre Mieux vivre le cancer : la bible.

Avant de les mettre en application, vous devez toujours demander l’avis de votre médecin traitant ou oncologue. C’est une étape incontournable.

Diarrhée et cancer : les solutions

La chimiothérapie est un traitement massif. Tout l’organisme est affecté par ces médicaments qui touchent les cellules cancéreuses, mais également les cellules saines. Le fonctionnement des intestins peut être perturbé et cela peut entrainer des épisodes de diarrhées.

Les diarrhées se caractérisent par l’émission de selles très fréquentes, plus de trois fois par jour. Elles sont un symptôme et doivent être prises au sérieux pour éviter les déshydratations.

Chimiothérapie, diarrhée et phytothérapie : essayez le charbon végétal

Si cela vous arrive, demandez à l’équipe soignante si vous pouvez prendre du charbon végétal absorbant. Le charbon végétal régularise les fonctions intestinales. Il est disponible en vente libre sous forme de comprimés ou de poudre en pharmacie et dans des magasins biologiques.

Avant la prise, il est important de demander l’avis de votre oncologue car le charbon végétal peut absorber les médicaments et les rendre inactifs. Mieux vaut donc se renseigner auprès de professionnels compétents avant une quelconque utilisation.

En cas de diarrhée, hydratez-vous

Vous pouvez également fractionner vos repas et boire beaucoup pour ne pas être déshydraté. Vous pouvez boire de l’eau, du thé, de la tisane, des jus de fruit, du bouillon, etc., mais pas d’alcool. Évitez également la caféine.

Les aliments à privilégier en cas de diarrhée

Au niveau des aliments à privilégier :

  • Manger du riz, de la soupe, des carottes, des pommes de terre, des bananes très mûres (mais l’odeur est parfois incommodante), des abricots, des pêches, de la gelée de coings ;
  • En cas de diarrhée, saler son alimentation peut aider à fixer l’eau et éviter la déshydratation ;
  • Il faut également éviter de consommer des produits gras, sucrés ou des fritures ;
  • Certaines sucreries « sans sucre » utilisent du sorbitol qui a un effet laxatif, il faut donc s’abstenir d’en consommer.

L’aide des probiotiques

Ce qui est appelé « probiotiques » rassemble des bactéries et levures destinées à la consommation pour améliorer notre santé.

Selon deux études[1], il semblerait que les épisodes de diarrhée soient réduits de moitié lors de la prise de probiotiques pendant les traitements de chimiothérapie et/ ou radiothérapie. La difficulté est d’isoler :

  • La souche réellement « bénéfique »,
  • Le dosage conseillé,
  • La durée de prise.

Il semblerait que les souches de la famille des Lactobacillus acidophillus soit bénéfique.

N’hésitez pas à évoquer cette possibilité avec votre équipe soignante.

Chimiothérapie et diarrhée, attention aux infections

En chimiothérapie, il faut absolument éviter les possibles infections. Si vous sentez une gêne au niveau de l’anus, parlez-en à votre médecin. Lavez-vous les mains souvent et après chaque passage aux toilettes.

En cas de diarrhée en traitement de chimiothérapie, informez-en votre oncologue pour avoir son avis. Si vous avez de la fièvre, du sang dans les selles, des selles avec une odeur fétide, des douleurs abdominales importantes ou si la diarrhée persiste plus de 24 heures, il faut consulter.

[1] The efficacity and safety of probiotics for prevention of chemoradiotherapy-induced diarrhea in people with abdominak end pelvic cancer, European Journal of Clinical Nutrition, novembre 2016

Probiotics to prevent gastrointestinal toxicity from cancer therapy, Current Opinion in Supportive and Palliative Care, juin 2015

 

Cet extrait de l’article reprenant tous les conseils pour lutter contre la diarrhée vous a été utile ?

Retrouvez l’intégralité des conseils et poursuivez votre lecture avec mon livre.

Face au cancer, la personne malade et son entourage se sentent bien souvent très seuls pour faire face aux traitements et à leurs effets secondaires. J’ai écrit mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible pour donner aux patients et à ses proches tous les moyens pour alléger ce qui peut l’être. Il n’y a aucun remède miracle, mais 450 pages d’informations qui peuvent être des ressources pour traverser cette épreuve.

 Crédits photo : (c) photo-libre.fr

3 Commentaires

  1. qi gong

    Bonjour,
    La pratique du qi gong permet aux malades de mieux supporter la chimiothérapie. Quelle que soit la phase de la maladie, le Qi Gong permet à la personne malade de se prendre en main pour modifier le terrain et la situation de son propre corps.

    Réponse
  2. Taoufik

    Bonjour

    L’administration de Tiorfan (racecadotril) est-elle recommandée chez un patient sous chimiothérapie

    Merci

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Il faut demander à un oncologue.

      Réponse

Rétroliens/Pings

  1. Traitement contre le cancer : 10 règles d’or contre la constipation » chimio-pratique.com - [...] chimiothérapie bouleverse totalement l’organisme. Le transit peut être très perturbé : diarrhée ou constipation peuvent être le lot quotidien…

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − quatorze =


Une newsletter faite pour vous !

Une newsletter faite pour vous !

 

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines mes trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer directement dans votre boite mail.

Bravo ! Votre inscription est prise en compte