Traitements cancer de l’œsophage

cancer-oesophage-traitements

Traitement  du cancer de l’œsophage

L’œsophage fait partie du système digestif. C’est un tube, composé de muscles, qui va pousser les aliments vers l’estomac qu’ils soient solides ou liquides.

Le cancer de l’œsophage fait partie des pathologies cancéreuses peu fréquentes avec plus de 4 000 nouveaux cas par an en France. A titre de comparaison, le cancer de la prostate représente plus de 70 000 nouveaux cas, tous les ans. Pour autant, les chances de guérison sont d’autant plus fortes que le cancer est diagnostiqué tôt. C’est tout le défi du dépistage précoce des tumeurs qui reste très difficile.

 

Comment sont définis les traitements du cancer de l’œsophage ?

Après les résultats de la biopsie qui vont déterminer le type de tumeur et du bilan d’extension qui vont définir le stade (1, 2, 3, 4) et l’agressivité de la tumeur (son grade), les traitements du cancer de l’œsophage sont discutés en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) où se retrouvent des spécialistes du cancer comme des oncologues, des chirurgiens, des pharmaciens hospitaliers, des radiothérapeutes. Cette diversité permet d’avoir un large panel des connaissances médicales actualisées et de confronter les points de vue pour pouvoir adapter le traitement au patient. Ces traitements sont déterminés sur la base de plusieurs éléments, notamment :

  • Le résultat des examens et l’étendue de la maladie (le stade),
  • L’âge du patient,
  • Ses habitudes de vie,
  • La tumeur identifiée et son grade (son agressivité),

C’est cette étude qui va permettre de mettre en place le traitement qui sera proposé au patient à travers le programme personnalisé de soins. La personne malade peut tout-à-fait demander un second avis sur les traitements proposés à une autre équipe médicale.

 

Quels sont les traitements du cancer de l’œsophage ?

Le traitement du cancer de l’œsophage est classiquement la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et parfois la radiofréquence. Des traitements comme la curiethérapie (radiothérapie interne), des thérapies ciblées peuvent également être retenus par la commission de réunion pluridisciplinaire.

La chirurgie du cancer de l’œsophage

La chirurgie reste un traitement très utilisé du cancer de l’œsophage. Elle sera plus ou moins préservatrice en fonction du stade de développement de la tumeur. Souvent, une chirurgie reconstructrice est pratiquée après l’ablation de la tumeur.

Voici un schéma d’une des opérations possibles pour soigner un cancer de l’oesophage :

chirurgie_oeosophage

Opération du cancer de l’oeosophage

Après la chirurgie, le risque de thrombose veineuse (phlébite) est augmenté. Renseignez-vous sur les bas de contention (il y en a pour les hommes qui peuvent être portés sans atteintes à la virilité). Les textiles de contention sont un des traitements de références de l’insuffisance veineuse par la Haute Autorité de Santé. Outre les risques liés à la chirurgie, les personnes souffrant d’un cancer sont une population fortement concernée par un risque aggravé de phlébite/thrombose veineuse selon la Société Française de Phlébologie.

La chirurgie envisagée par la réunion de concertation pluridisciplinaire sera présentée au patient lors d’une consultation dédiée avec le chirurgien puis avec l’anesthésiste. Il est important de poser toutes les questions souhaitées et de bien se faire expliquer le rapport bénéfices/risques des options de traitement possibles. Le postopératoire doit également être discuté. Les conséquences de certaines opérations peuvent être lourdes et les anticiper permet de mieux les vivre. Mon livre, et notamment sa partie : Toutes les solutions aux effets secondaires des traitements contre le cancer peut vous aider dans cette démarche.

Voici une vidéo explicative sur la préparation d’une opération du cancer de l’oesophage, faite par le CHU de Montréal :


Par ailleurs, pour anticiper le suivi post-chirurgical, demandez à votre équipe soignante si vous devez vous rapprocher d’une orthophoniste. C’est un point important, notamment pour réapprendre à déglutir.

 

La radiothérapie du cancer de l’œsophage

Les traitements par irradiation du cancer de l’œsophage se répartissent en deux grands types : la radiothérapie externe « classique » et la curiethérapie (radiothérapie interne).

En radiothérapie externe, la personne malade est placée sur une sorte de planche (lit très étroit). Le temps de préparation inclut la configuration de la machine et le positionnement du patient. L‘appareil de radiothérapie va cibler la zone à traiter de manière précise en évitant de toucher les tissus sains pour limiter les effets secondaires. Les séances de radiothérapie sont faites quotidiennement, souvent sur 5 jours consécutifs sur plusieurs semaines.

En curiethérapie, des grains radioactifs ou des tiges sont placés dans l’œsophage pour irradier directement les cellules cancéreuses.

 

La chimiothérapie du cancer de l’œsophage

Le recours à la chimiothérapie est fréquent pour traiter le cancer de l’œsophage.

Les molécules souvent utilisées dans ce cas sont :

  • 5-fluorouracile (Adrucil, 5-FU) et cisplatine (Platinol AQ)
  • Le protocole ECF – épirubicine (Pharmorubicin), cisplatine et 5-fluorouracile

D’autres médicaments de chimiothérapie peuvent être utilisés :

  • paclitaxel (Taxol)
  • irinotécane (Camptosar, CPT-11)
  • mitomycine (Mutamycin)
  • mitoguazone
  • doxorubicine (Adriamycin)
  • vindésine (Eldesine)
  • vinorelbine (Navelbine)
  • bléomycine (Blenoxane)

Seule la réunion de concertation pluridisciplinaire peut décider d’avoir recours à la chimiothérapie et de choisir le médicament adapté.

Pour avoir des renseignements précis sur les médicaments de votre protocole de chimiothérapie, vous pouvez consulter le site du Cancer Care Ontario qui est très bien fait et sérieux. Les pages sont disponibles en français et en anglais.

 

Les nouveaux traitements du cancer de l’oesophage

En complément des thérapies déjà présentées, votre équipe médicale pourra évoquer avec vous les thérapies ciblées. Ces nouveaux traitements visent à limiter ou bloquer un comportement précis des cellules tumorales. Pour le cancer de l’oesophage, le médicament utilisé en 2017 est le trastuzumab (sous son nom commercial, cette molécule est appelée Herceptine).

Cela étant, rien ne vous empêche de vous rapprocher d’un centre de référence de lutte contre le cancer (il y en a une vingtaine en France) pour connaître les dernières avancées de la médecine sur les tumeurs malignes de l’œsophage et savoir comment y avoir accès. C’est une démarche gratuite. Pour le faire, il vous faudra communiquer l’ensemble de votre dossier médical.

 

Quels sont les effets secondaires des traitements du cancer de l’œsophage ?

Tout traitement a des effets secondaires et c’est d’autant plus vrai dans les traitements contre le cancer. Ces effets indésirables sont très variables en fonction des personnes et des traitements administrés. Ils ne sont pas systématiques, mais fréquents. Le mieux est d’essayer de les anticiper le plus en amont sans en faire une fixation. Au mieux, la personne malade ne sera pas concernée et tant mieux. Au pire, elle sera bien préparée aux effets secondaires vécus, ce qui permet de mieux les vivre.

Mon guide  Mieux vivre le cancer : La Bible est entièrement consacré aux solutions pour faire face aux conséquences du cancer et notamment aux effets secondaires. Avec un taux de satisfaction de 96 %, il répond à un réel besoin chez les personne malade et leurs proches.

Classiquement, les effets secondaires des traitements du cancer de l’œsophage sont :

  • La fatigue,
  • Une perte d’appétit,
  • Des troubles de la digestion diarrhée et/ou constipation,
  • Des aphtes et mucites,
  • Des bouffées de chaleur,
  • Une chute des cheveux (alopécie),

Il est important d’avoir un suivi précis des effets secondaires ressentis pour pouvoir échanger avec son médecin-oncologue. Cette base sera un élément décisif pour que votre médecin vous propose des solutions adaptées à votre besoin. Présenter des éléments factuels des effets indésirables ressentis, à travers un tableau de suivi vous sera donc très utile. Des tableaux de suivi sont disponibles dans mon livre Mieux vivre le cancer : la bible.

Comment faire face au cancer de l’œsophage et à ses traitements ?

Le cancer, son diagnostic et ses traitements sont des épreuves pour la personne malade et son entourage. Même si les solutions miracles n’existent pas (si des personnes affirment le contraire, cela doit inciter à la prudence), il y a des moyens pour être mieux armé pour mieux les vivre. Cela passe par une nouvelle organisation de sa vie quotidienne, se saisir des ressources disponibles pour faire face aux effets secondaires, appliquer des solutions pour établir un échange constructif avec ses proches, ses médecins et son équipe soignante.

Mais affronter le cancer et trouver l’énergie de chercher des solutions est difficile. C’est pour aider les personnes malades d’un cancer et leurs proches qu’a été écrit le guide numérique  Mieux vivre le cancer : La Bible. Ce livre propose :

  • Les solutions pour faire face aux effets secondaires des traitements contre le cancer,
  • Les ressources pour affronter le diagnostic du cancer,
  • Les techniques pour fédérer ses forces et celles de ses proches.

Il permet à chacun de trouver un développement adapté à son besoin.  A titre d’exemple, après une chirurgie de l’œsophage, il peut être particulièrement précieux de se rapprocher un orthophoniste pour réapprendre à déglutir, notamment comme je l’ai expliqué dans l’article. Parlez-en à votre oncologue.

 

Crédit photo de l’article sur les traitements cancer oeosophage : © maya2008 – Fotolia.com, chirurgie cancer oeosophage : © designua – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Une newsletter faite pour vous !
Une newsletter faite pour vous !

 

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines mes trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer .

Bravo ! Votre inscription est prise en compte