Cancer : Comment soigner le lymphœdème avec un manchon de compression ? Mes astuces

Les manchons sont des vêtements compressifs prescrits après la chirurgie du cancer du sein et les traitements type curage axillaire, pour limiter la progression du lymphœdème des membres supérieurs, aussi appelé phénomène des gros-bras.
Ils sont un des traitements de référence pour améliorer le confort des patients, mais leur achat doit être accompagné de conseils avisés. En plus du manchon, avoir des séances de kinésithérapie avec un professionnel spécifiquement formé à la prise en charge « post traitement du cancer du sein » est souvent une étape incontournable.
Face au cancer et devant les épreuves de la vie, je considère qu’avoir les bonnes informations représente un véritable aide pour les personnes malades. C’est pour cela que j’ai créé ce site et que j’ai écrit mon livre : pour aider concrètement les malades et leurs proches. Ainsi, servez-vous des informations ci-après et n’hésitez pas à partager votre expérience et vos astuces en laissant un commentaire à la fin de cet article.

Cet article est un complément à mon livre Mieux vivre le cancer : la Bible. Parmi les 500 pages de conseils pour mieux vivre les traitements, vous trouverez notamment des annuaires de kinésithérapeutes qualifiés pour garantir une bonne prise en charge du lymphœdème.

manchon_de_compression

Cancer et lymphœdème

Comment choisir le manchon de compression choisir pour lutter contre le lymphœdème des membres supérieurs ?

Pour reconnaître le lymphœdème du bras et le soigner, il existe différents types de manchons : pour le bras seul, avec épaule, avec mitaine.

Ce qu’il faut absolument éviter lors du port du manchon c’est l’effet garrot. Ce dernier est provoqué par le port d’un vêtement compressif trop serré ou peu adapté. Dans ce cas, le manchon va empêcher la bonne circulation du système lymphatique ou du sang. Cela provoquera une stagnation et un gonflement important au niveau de la main, du bras ou de l’épaule. C’est le même principe qu’avec le port des bas de contention.
Pour éviter l’effet garrot, mieux vaut exercer une protection sur tout le membre concerné et opter pour un manchon avec épaule et mitaine intégrées.

Cependant, certaines patientes signalent que le manchon avec mitaine est plus difficile à porter, car moins confortable.

 

Quels types de matériaux sont utilisés pour le manchon de compression contre le lymphœdème ?

Plusieurs types de fibres peuvent être utilisés pour la fabrication des manchons de compression : latex, élasthanne, coton, soie…
L’utilisation de ces différentes matières va permettre d’avoir un résultat final plus ou moins fin, plus ou moins chaud.
En fonction des fabricants de manchon, des fibres techniques ou thermiques peuvent être proposées. Elles auront des propriétés spécifiques qui vont faire circuler l’air pour ne pas avoir trop chaud, ou au contraire, permettront de ne pas avoir froid.
Des manchons sans couture existent. Ils sont a priori plus confortables, même si cette notion varie en fonction des personnes.

Il existe de nombreux fabricants de manchon pour le bras : Sigvaris, Medi, Radiante, Innotera, Juzo. Chacun propose des spécificités. Pour les connaître, interrogez précisément votre revendeur de manchon.

Pour moi, il ne faut pas hésiter à changer de boutique si le revendeur ne vous propose qu’un seul et unique fabriquant de manchon. L’achat du manchon est un acte important, il faut le faire de manière éclairé.

 

Que faire avant l’achat d’un manchon de compression contre le lymphœdème ?

L’idéal serait de prendre les mesures quand le membre n’est pas encore gonflé donc tôt le matin, après une séance de drainage lymphatique.
Pour moi, avant l’achat du manchon, il y a deux grandes étapes à respecter. Tout d’abord, il faut prendre les mesures du bras touché par le lymphœdème de manière très rigoureuse. Les manchons de compression sont toujours réalisés sur-mesure, contrairement aux bas de contention, leurs cousins dans la famille des dispositifs médicaux.

Puis, il faut s’exercer à mettre le manchon facilement comme nous allons le voir ci-après.

 

Traiter le lymphœdème du bras : Bien prendre les mesures pour le manchon du bras et la mitaine

La prise des mesures doit se faire en plusieurs temps.

En fonction de votre prescription médicale, il est probable que votre médecin vous recommande de porter à la fois une mitaine et un manchon pour soigner le lymphœdème du bras. Une mitaine est souvent indispensable pour éviter l’effet garrot sur la main. Il est vrai qu’il est parfois, plus difficile de mettre un manchon avec mitaine que sans. Cela étant, avec une méthode simple d’enfilage du manchon avec mitaine, vous verrez qu’avec un peu d’entrainement, cela n’a rien d’insurmontable à condition que les mesures de la mitaine et du manchon aient été prises rigoureusement.

A titre d’exemple, voici deux vidéos explicatives sur la prise des mesures pour fabriquer un manchon avec mitaine sur mesure.

La première vidéo concerne les mesures pour les mitaines du manchon contre le lymphœdème.

La seconde vidéo explique comment prendre les mesures pour un manchon du bras.

Ces vidéos de prises de mesures du manchon et de la mitaine sont faite par le fabricant Juzo… ce sont les mêmes méthodes pour tous les manchons compressifs bien-sûr.

 

Durant ce temps d’échange avec votre orthopédiste ou pharmacien spécialiste, n’hésitez pas à échanger avec lui sur les mesures à prendre pour savoir quelles sont les complications du lymphœdème sur la peau et les éviter. Plus précisément, renseignez-vous notamment sur la prévention de l’érysipèle… qui peut être mortel (dans de rares cas).

Sur ce sujet, mieux vaut être prudent et avoir le maximum d’informations fiables pour diminuer les risques et problèmes.

 

Comment mettre et enlever le manchon contre le lymphœdème ?

Pour que le manchon soit efficace contre le lymphœdème du bras, il faut qu’il soit parfaitement adapté à votre morphologie, mais aussi, il faut savoir le mettre facilement.

Mettre un manchon contre les gros-bras est parfois très difficile.

Pour moi, il faut prendre les choses dans l’ordre. D’une part, il faut que votre revendeur (pharmacien ou orthopédiste) vous dise comment enfiler votre manchon aisément. Cela fait partie de son rôle de soignant de vous accompagner pour que vous maîtrisiez les techniques pour mettre le manchon du bras.

Ensuite, pour mettre le manchon, vous pouvez vous aider d’un accessoire comme d’un enfile-manchon. Là également, il existe plusieurs modèles disponible sur le marché.

Ma préférence va clairement aux enfile-manchons dits de voyages, souples et légers. Cependant, ce qu’il faut déterminer c’est votre préférence personnelle. Et pour cela, rien de mieux que de tester plusieurs modèles et de voir le modèle d’enfile manchon avec lequel l’enfilage du manchon vous semble le plus simple.

Enfin, pour savoir comment mettre un manchon contre les « gros-bras », voici une vidéo que je trouve bien faite, réalisée par le CHU de Namur. Bravo aux équipes de cet hôpital pour leur dévouement qui aide les personnes malades !

 

Voici une variante en s’aidant d’une poignée de porte qui aide à retirer l’enfile-manchon :

Enfin, et en parallèle de ces astuces, faire des exercices pour le lymphœdème du bras est essentiel pour réduire le gonflement du bras.

 

Connaître les astuces pour mieux vivre le cancer

Retrouvez la suite de mes conseils sur la prévention du lymphœdème du bras avec mon guide pratique unique.

Grâce aux fiches-conseils de mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible, vous saurez :

  • qui prend les mesures pour fabriquer le manchon de compression,
  • s’il est possible d’acheter un manchon « prêt à porter » et les fabricants qui proposent ce type de produits contre le lymphœdème,
  • où acheter votre manchon et aller chez un professionnel vraiment qualifié dans la lutte contre le phénomène des « gros bras »
  • Au bout de combien de temps changer le manchon de compression,
  • Que faire en cas de réactions allergiques au manchon,
  • Comment bien l’entretenir pour qu’il conserve ses propriétés de compression,

Et plus de 500 pages de conseils et d’astuces vraiment utiles pour faire face à l’épreuve du cancer, des traitements et de leurs conséquences.

Ce livre de référence pour la personne malade et ses proches est disponible sur Amazon, auprès de mon éditeur Ganaca et dans toutes les bonnes librairies.

Crédits photo de l’article de présentation du manchon de compression : © Pixel & Création – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :

3 Commentaires

  1. Valerie

    Bonjour
    J’ai un problème de gros bras suite très certainement à un anti rejet que je prends depuis 8 ans après une greffe hépatique…

    J’ai vu plusieurs médecins mais personne ne trouve de solution…
    En lisant vos article je me demande si les manchons pourraient être une solution…
    C’est vraiment disgracieux et me gene dans le port des vêtements…
    La prise de la tension est pour moi un vrai calvaire…..

    Peut-être avez vous une solution à me proposer

    Dans l’attente
    Cordialement

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Je ne sais pas si le manchon pourrait vous convenir. Pour les personnes qui ont eu un curage lymphatique suite à un cancer du sein, ça peut soulager car mécaniquement, grâce au manchon, la lymphe ne peut plus s’accumuler et l’oedème ne peut plus (ou moins) se former.

      Je ne sais pas si votre problème est équivalent à celui que je décris. Cela étant, cela peut-être une piste pour vous et vous pouvez demander un éclairage sur ce point précis à vos médecins. Si vous vous orientez vers cette solution, demandez une recommandation pour savoir où l’acheter. Mieux vaut aller chez un orthopédiste/orthésiste qui a l’habitude et sérieux…

      En parallèle, là également, je ne sais pas si cela peut vous intéresser, mais il existe des cures thermales médicalisées sur le lymphœdème des membres supérieurs. Le centre pionnier qui a développé un programme spécifique sur ce point est Argelès sur Gazost. Il y a aussi Bagnoles de l’Orne, il me semble, qui propose des soins adaptés au lymphœdème du bras.

      Bien à vous

    • Catherine M

      Bonjour Valérie,
      Surtout ne prenez pas la tension du côté du lymphoedème ! Mais de l’autre côté.
      Bon courage
      Catherine M.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.