Comment éviter l’usure des bas de contention ?

bas-contention-filer-usure

Comment ne pas filer, ni user les bas de contention

Les bas de contention sont un des traitements de référence pour lutter contre l’insuffisance veineuse chronique.

Les bas de contention peuvent être portés après une opération pour réduire le risque de phlébite, de manière ponctuelle. Ils peuvent aussi être portés tous les jours quand la pathologie veineuse s’est installée.

Dans ce cas-là, une gestion se met en place. D’une part, il faut avoir suffisamment de paires de bas de contention pour ne pas être en « rupture de stock ». D’autre part, il est de l’intérêt du patient de bien utilisé ses bas de contention pour les garder longtemps et éviter de les user prématurément. Les bas de contention sont conçus pour durer 6 mois. Mais il est possible de les garder plus longtemps.

 

Ainsi, je vais vous donner dans cet article, mes trucs et astuces pour éviter l’usure prématurée des bas de contention.

Si vous avez des suggestions à faire, n’hésitez pas à les partager en laissant un commentaire à la fin de cet article.

 

Éviter l’usure des bas de contention en les lavant de manière adaptée

Au moment de l’achat, dans toutes les boites des bas de contention, il y a un manuel qui indique comment laver vos bas de contention.

Pour garder longtemps les bas de contention, il vaut mieux respecter scrupuleusement les indications fournies dans ce livret.

De manière générale, vous pouvez laver vos bas de contention de deux manières.

La première, la moins pratique selon moi, c’est de laver les bas de contention à la main. Ce qui est fastidieux.

La seconde, la plus « dangereuse » pour conserver vos bas de contention longtemps, mais la plus pratique (et de loin), c’est de laver les bas de contention avec le lave-linge (merveilleuse invention).

Pour préserver vos bas de contention en les lavant à la machine à laver, il suffit d’acheter des sacs de lavage, des filets à linge. Ces accessoires vont permettre d’éviter le frottement des bas de contention avec le tambour de la machine à laver. Ce frottement est directement responsable d’une usure prématurée des bas de contention, comme de tous les tissus fragiles.

Pour préserver vos bas de contention, il faut également les sécher avec soin, en les posant bien à plat (cela évite qu’ils se déforment). Il ne faut pas sécher les bas de contention au sèche-linge et éviter toutes les sources de chaleur directes.

 

Porter des bonnes chaussures pour garder vos bas de contention longtemps et vérifier vos ongles

Pour conserver vos bas de contention longtemps, il vous faudra inspecter rigoureusement vos chaussures.

En effet, si vous avez des fermetures éclair sur vos bottes (par exemple), il vous faudra vérifier que la fermeture ne pince pas vos bas de contention.

De même, les coutures de vos chaussures doivent être lisses, sans aspérité qui arrache ou accroche les bas de contention. C’est une des nombreuses causes qui les filent.

 

Par ailleurs, les bas de contention peuvent se déchirer en raison des ongles trop longs des orteils. Pour éviter de percer les bas de contention au niveau des pieds, il est nécessaire de couper vos ongles d’orteils en finissant leurs soins avec une lime à ongles. Ce fignolage permet de préserver simplement vos bas de contention au niveau des pieds.

 

Sachez protéger vos bas de contention en adoptant des chaussons confortables

Un des moyens d’éviter l’usure des bas de contention qui permet de les conserver longtemps, il ne faut pas marcher directement avec, sans chausson ni chaussure.

En effet, le frottement répété des bas de contention sur le sol, à chaque pas, va user les bas de contention, notamment au niveau du contact. Ainsi, la zone du talon, comme celle des orteils, seront particulièrement usées, si elles ne sont pas protégées.

Au niveau du choix des chaussons, ce n’est pas la peine d’opter pour les Charentaises si cela ne vous convient pas.

Un bon compromis est d’opter pour des chaussettes antidérapantes. En effet, elles permettent de protéger le pied (et les bas de contention), tout en étant très confortables, surtout si vous choisissez des tissus en matière naturelle. Attention cependant, si vous avez trop chaud avec les bas de contention, choisissez des chaussettes antidérapantes en coton, en lin et évitez la laine.

Avec les chaussettes antidérapantes, il faut tout de même veiller à ne pas avoir d’effet garrot. L’effet garrot est provoqué par des chaussettes trop serrées qui empêchent le sang de circuler correctement.

 

Crédits photo de l’article pour garder ses bas de contention en évitant leur usure prématurée : pexels (voir directement sur la photo), fotolia, bigstockphoto.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.